Automobilisme

21 septembre 2017 20:20; Act: 21.09.2017 22:13 Print

La Suisse va accueillir son premier e-Prix en 2018

La Formule E fera bien escale en Suisse en 2018. Zurich sera le théâtre du premier e-Prix helvétique de l'histoire, le dimanche 10 juin.

storybild

Le Vaudois Sébastien Buemi figurera parmi les têtes d'affiche du e-Prix de Zurich. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

La nouvelle a été officialisée par la Fédération internationale (FIA), qui a publié jeudi le calendrier pour la saison prochaine. Une saison qui démarrera le 2 décembre à Hong Kong et qui comptera 14 courses.

Outre Zurich, Santiago, Sao Paulo et Rome font leur entrée au calendrier d'un championnat du monde qui va vivre sa quatrième édition, avec toujours le Vaudois Sébastien Buemi parmi les têtes d'affiche.

L'arrivée de la Formule E en Suisse fait suite à la décision du Conseil fédéral, qui avait donné son feu vert aux courses de voitures électriques en décembre 2015. Il avait introduit une dérogation à l'interdiction des courses sur circuit à caractère public par voie d'ordonnance, argumentant que les épreuves de voitures électriques n'avaient pas qu'un intérêt sportif, mais aussi économique et en matière de recherche.

La Suisse avait en effet interdit les courses sur circuit à la suite du drame survenu en 1955 au 24 Heures du Mans, marqué la mort de 84 spectateurs.

Après le feu vert du Conseil fédéral et de la FIA, il reste désormais à attendre l'accord de la ville de Zurich. Celui-ci devrait tomber prochainement et, sauf surprise, permettre aux organisateurs de valider définitivement leur projet.

Avant que Zurich ne se profile, Lugano et Lausanne avaient manifesté leur intérêt d'accueillir un e-Prix. Mais les candidatures tessinoise et vaudoise n'étaient pas allées au bout, faute de soutien politique et financier.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Hans E Prix le 21.09.2017 21:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Circuit on te veux

    Incroyable on interdit les circuits en suisse mais on accepte les courses de côte et maintenant un Grand Prix en ville pourtant bien plus dangereux... je ne sais pas ce qu'on attend ? Construisons un circuit ou les espoirs suisse pourront évoluer en toute sécurité..

  • Papy le 21.09.2017 21:36 Report dénoncer ce commentaire

    Occasion manquée

    Bravo aux autorités de la ville de Lausanne qui ont (une fois de plus) manqué d'ambition et pas su saisir l'occasion unique d'organiser un grand prix FE alors que la configuration du circuit préconisé était idéal pour ce type de compétition ! Dommage de passé à coté d'une tel visibilité !

  • Marc T le 21.09.2017 20:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'est pas trop tôt

    Enfin..........

Les derniers commentaires

  • May Daniel le 22.09.2017 15:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    À Berne sur lancien surcuits

    Il aurait été plus logique de faire ce GP Formula E à Berne sur lancien surcuits cest plus au centre du pays pur tousse . Plus logique

  • May Daniel le 22.09.2017 15:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bain voyons courir à la maison (Zürich)

    Le suisse Sébastien Buemi courra enfin à la maison. Bain voyons à la maison ( Zürich) merci 20 Minutes. ils aurait organisé la course à Mulhouse sétait encore plus prêt. Cest bien les zurichois ça. à vouloir bouffer à tous les râteliers. Il perde pas une occasion pour encore ramasser du fric pour une manifestation qui a mon avis ne mérite pas . Déjà que cest le canton le plus riche de suisse. En plus cest les cantons qui touche le plus de subventions de la péréquation des cantons suisse. Jespère quand 2019 il feront ce GP en Romandie.

  • Dann le 22.09.2017 07:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo

    Tiens, on va sortir du Moyen-Âge.. depuis l'accident de 1954.. et qui n'a pas concerné notre pays... C'est bien, le gouvernement quitte petit à petit sa léthargie helvético-alémanique traditionnelle pour entrer dans le 21ème siècle. Il était temps.

    • Jo le 22.09.2017 10:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      erreur ...

      le GP de Suisse de F1 a été organisé en 1950-1951-1952-1953-1954 et l'édition prévue en août 1955 a été annulée suite à l'accident survenu le 11 juin 1955 au 24h du Mans (P. Levegh sur Mercedes-Benz). Le GP de Suisse 1956 n' a pas eu lieu faute d'autorisation. En 1957, les courses sur circuit sont suspendues et depuis 1958 elles sont interdites. Le circuit du Bremgarten est mort, vive le e-prix à Zürich en 2018

    • Dann le 24.09.2017 11:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Jo

      D'accord. Mais vous parlez de 1958... Donc au niveau courses automobiles c'est 5 siècles en arrière. Je peux être sûr que si un souffleur de cor des Alpes avale son instrument pas mégarde, il sera totalement interdit les 70 prochaines années. Bon dimanche à tous

  • Moteur thermiques 4ever le 22.09.2017 06:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pfff

    J espère que Non!!!

  • Bravo Zurich le 22.09.2017 06:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Nul

    Franchement la politique romande vous êtes naze vous êtes passer encore une fois à côté. Vous vous plaignez que tout se passe en suisse allemande Mais quand il y a possibilité d'organiser de Belle chose qui amène du monde la il y'a plus personne...

    • kratma54 le 18.10.2017 12:38 Report dénoncer ce commentaire

      Wo ist la Romandie ?

      Exactement: on râle, on discute, on manque de "décicionnaires", mais on se contente de critiquer, de jalouser. Tout va en suisse allemande, tout se décide là-bas. Romands réveillez-vous ! "Aux armes" !