F1 - GP Hongrie

30 juillet 2017 12:51; Act: 30.07.2017 16:51 Print

Vettel l'emporte, doublé pour Ferrari

Le pilote allemand a devancé Raikkonen et Bottas pour reprendre de l'avance au classement général. Hamilton, grand seigneur avec son coéquipier, termine au pied du podium.

storybild

Cette victoire permet à Vettel d'accroître à 14 points son avance au classement des pilotes sur Lewis Hamilton, alors que la F1 va effectuer une longue pause estivale avant le prochain GP en Belgique fin août. (Photo: AFP/Attila Kisbenedek)

Sur ce sujet
Une faute?

Vettel a signé le 46e succès de sa carrière en formule 1, son quatrième cette saison. Le quadruple champion du monde allemand passera les vacances estivales avec une avance de 14 points sur Lewis Hamilton (Mercedes), 4e sur le Hungaroring.

«Je suis aux anges. Cela n'en a peut-être pas eu l'air, mais la course a été difficile. Par moments, la direction ne tirait pas droit. Il a fallu rester très concentré jusqu'au bout», a déclaré le vainqueur.

Raikkonen reste derrière

En tête, Vettel a en effet connu un problème avec son volant. Raikkonen est sagement resté derrière lui, en fidèle coéquipier, alors qu'il semblait avoir les moyens d'aller plus vite.

Le taciturne Finlandais, soutenu par de nombreux fans, leur a dit merci. «Malheureusement, je n'ai pas pu leur offrir une victoire. C'est un doublé. J'aurais voulu gagner, mais ce résultat est grand pour l'équipe. Sur ce circuit, ce n'est pas facile de dépasser et il faut faire attention, particulièrement avec ton équipier.»

Les Mercedes ont donc pu se rapprocher et menacer les voitures rouges, de manière un peu surprenante. Valtteri Bottas, alors 3e, a laissé passer Hamilton pour que celui-ci aille tenter d'attaquer les monoplaces italiennes.

Promesse tenue

Mais comme le triple champion du monde anglais n'a pas réussi à les dépasser, il a redonné la 3e place à son coéquipier lors du dernier tour, comme il l'avait promis. «J'étais un peu inquiet à la fin, mais merci à Lewis d'avoir tenu sa promesse. C'est dommage de ne pas avoir gagné, notre rythme était bon», a expliqué Bottas.

La collaboration semble bien fonctionner chez les Flèches d'argent. Et si en fin de saison Hamilton a besoin de l'aide de Bottas, nul doute que le Finlandais renverra l'ascenseur. Par contre, s'il perd le titre pour trois points ou moins, il pourrait regretter son geste chevaleresque...

Verstappen pénalisé

Derrière, Max Verstappen (Red Bull-TAG Heuer), qui a éperonné son coéquipier Daniel Ricciardo au 1er tour, a fini 5e après avoir été pénalisé de 10 secondes. Sans cela, il aurait peut-être pu prétendre au podium.

Fernando Alonso (McLaren-Honda) a terminé 6e, ce qui est de loin son meilleur résultat de la saison. Son collègue belge Stoffel Vandoorne a lui inscrit le point de la 10e place.

Pascal Wehrlein et Marcus Ericsson ont fini respectivement 15e et 16e avec les Sauber-Ferrari.

(ats)