Automobilisme

07 septembre 2015 21:53; Act: 07.09.2015 22:03 Print

La fédération se penche sur la sécurité en rallye

Une réunion aura lieu mercredi à Genève, après les deux graves accidents qui se sont produits ce week-end, en France et en Espagne.

storybild

Les secours étaient sur place, samedi soir en Espagne, après l'accident qui a fait plusieurs morts parmi les spectateurs. (Photo: EPA)

Sur ce sujet
Une faute?

Après la mort d'un pilote, vendredi lors du rallye du Mont-Blanc (F), et le décès de sept spectateurs, samedi au rallye de La Corogne (Esp), le président de la Fédération internationale de l'automobile (FIA), a convoqué une réunion mercredi à Genève sur la sécurité en rallye.

Jean Todt, qui mène depuis son élection une grande campagne internationale sur la sécurité routière, a convoqué à Genève les présidents de plusieurs commissions de la FIA impliquées dans la sécurité en rallye.

«L'objectif de cette réunion est d'examiner les accidents tragiques récents et d'évaluer toutes les mesures supplémentaires susceptibles de soutenir et de renforcer les organisateurs, autant en matière de sécurité des spectateurs que des pilotes», indique la FIA dans un communiqué.

Le bilan s'alourdit en Espagne

Une fillette, spectatrice du rallye de La Corogne, où une voiture de course est sortie de la route et a foncé dans la foule, est morte dimanche des suites de ses blessures, portant le bilan à sept morts et cinq blessés toujours hospitalisés, selon les médias locaux.

Une autre mineur et quatre adultes étaient hospitalisés dimanche soir en Espagne, sur un total de 16 blessés après l'accident samedi soir. Une femme enceinte figurait aussi parmi les spectateurs tués.

Le Conseil supérieur des sports en Espagne (CSD) «a déploré profondément cet accident». Les sportifs espagnols en compétition dimanche ont largement exprimé leur soutien aux familles, l'équipe nationale de football a observé une minute de silence avant son entraînement et les coureurs cyclistes de la Vuelta en ont fait de même.

Un autre accident a eu lieu ce week-end, lors du rallye du Mont-Blanc comptant pour le championnat de France. Un pilote de la région, Frédéric Comte, 38 ans, a été tué vendredi à la suite d'une sortie de route et de l'incendie de sa Citroën. Son épouse et coéquipière a été grièvement blessée.

(nxp/afp)