Automobilisme

15 septembre 2017 12:40; Act: 15.09.2017 12:42 Print

Nico Rosberg revient dans le monde de la F1

L'ancien champion du monde est de retour en Formule 1, plus comme pilote mais comme membre de l'entourage de Robert Kubica.

storybild

Nico Rosberg: «Je me réjouis grandement de ma nouvelle tâche (...)» (Photo: Keystone/archives)

Une faute?

L'Allemand de 32 ans avait bluffé le monde de l'automobilisme en se retirant de la compétition quelques semaines après avoir décroché le titre mondial de F1 en 2016. Il avait été alors remplacé par le Finlandais Valtteri Bottas au sein de l'écurie Mercedes. Nico Rosberg avait laissé entrevoir depuis quelques mois un possible retour dans le monde du sport motorisé.

Il a confirmé au site «motorsport-total.com», qu'il allait se montrer actif dans le futur au sein de l'équipe de management d'Alessandro Alunni Bravi qui s'occupe de Robert Kubica.

«Je me réjouis grandement de ma nouvelle tâche. Robert était à côté de Lewis Hamilton l'adversaire le plus rapide que j'ai affronté durant ma carrière. Je trouve passionnant de pouvoir le soutenir dans son retour en Formule 1.»

Kubica rêve d'un retour

Le Polonais, qui avait offert en 2008 au Canada, l'unique victoire à l'écurie Sauber en F1, se bat intensivement pour un retour dans l'élite. Il a disputé sa dernière course en F1 en novembre 2010 à Abou Dhabi pour Renault. Trois mois plus tard, il était victime d'un grave accident lors d'un rallye près de Gênes. Sa main droite a dû subir plusieurs interventions chirurgicales, sans pouvoir retrouver la totalité de ses fonctions.

Malgré tout, Kubica rêve d'un retour. Cette année, il a effectué des tests convaincants au volant d'une F1 Renault en Hongrie. «Nico et moi, nous nous connaissons depuis une éternité, depuis que nous disputions des courses de kart comme enfants. Je trouve cela fantastique que je puisse travailler avec lui», a précisé Kubica.

Toutefois, Kubica a de la difficulté à trouver une place dans un cockpit pour 2018. La variante la plus vraisemblable serait un retour chez Renault. Mais la place aux côtés de Nico Hülkenberg devrait revenir à Carlo Sainz après les échanges de moteur entre McLaren (avec Renault désormais) et Toro Rosso (avec Honda).

La possibilité la plus attractive conduit à Williams-Mercedes. Si la place du Canadien Lance Stroll semble assurée pour 2018, l'avenir de Felipe Massa est ouvert. Le Brésilien fera-t-il encore une saison en F1 après avoir renoncé à son retrait en dernière minute après le transfert de Bottas chez Mercedes à la fin de la saison dernière?

(nxp/ats)