Motocyclisme - Superbike

19 septembre 2017 10:14; Act: 19.09.2017 10:22 Print

Ana Carrasco écrit l’Histoire au féminin

La jeune Espagnole de 20 ans est devenue dimanche la première femme à gagner en solo une épreuve de Championnat du monde de vitesse.

Sur ce sujet
Une faute?

Les esprits chagrins indiqueront que le World Supersport 300, catégorie nouvellement créée pour révéler des talents dans l’entourage des Grands Prix de Superbike, n’est pas la compétition la plus relevée de la planète… Il n’empêche que la victoire d’Ana Carrasco, ce week-end, au Portugal, a quelque peu secoué le milieu des deux roues.

Sur le circuit de Portimao, l’Ibère et sa Kawasaki Ninja 300 ont réussi un dernier tour d’anthologie, à la lutte avec quatre autres machines, pour finalement l’emporter d’un souffle sur la ligne. Derrière elle, Alfonoso Coppola et Marc Garcia ont terminé à respectivement 53 et 62 millièmes! La jeune femme a réussi à faire la différence dans l’ultime ligne droite et à «sauter» ses concurrents quelques mètres avant le drapeau à damier.

La victoire de Carrasco est, finalement, presque tout sauf une surprise. L’Espagnole, qui a touché sa première moto à l’âge de trois ans, avait marqué des points en Championnat du monde de Moto3 alors qu’elle n’avait que 16 printemps. Elle était devenue la première femme à «pointer» à ce niveau de la compétition depuis 2001 et l’Allemande Katja Poensgen. La saison dernière, la native de Murcie bataillait en European Moto2.

«Je suis très heureuse de ce résultat, a-t-elle alors commenté pour le site officiel du Championnat du monde de Superbike. Je veux partager ce succès avec toute mon équipe. On a travaillé très dur et progressé à chaque sortie». Le jeune femme est actuellement septième au classement général de sa catégorie. Et elle n’a toujours que vingt ans…

(rca)