Formule 1

29 septembre 2017 07:03; Act: 29.09.2017 07:03 Print

Sebastian Vettel ne jette pas l’éponge

par Luc Domenjoz, Sepang - Malgré la débâcle de Singapour, le pilote allemand vise encore le titre mondial. Cela passe par la Malaisie. Interview.

storybild

Le pilote Ferrari, 30 ans, dit avoir surmonté l'accrochage avec son coéquipier. (Photo: AFP/Manan Vatsyayana)

Sur ce sujet
Une faute?

Il y a deux semaines, les deux Ferrari entraient en collision au premier virage et laissaient la victoire à Lewis Hamilton, désormais grand favori du championnat. Sebastian Vettel, pourtant, y croit encore.

A Singapour, vous étiez en pole et vous avez été éliminé au 1er virage. Comment oublie-t-on une telle frustration?
Evacuer cette frustration aurait été beaucoup plus difficile si j’étais sorti de piste en course, ou si la voiture avait eu un problème. Il aurait alors fallu trouver une solution pour que ça ne se produise plus. Mais avec cet accident, que voulez-vous qu’on y fasse?

Personne n’est responsable?
Kimi (ndlr: Räikkönen), Max (Verstappen) et moi, nous voulions tous passer le premier virage en tête. Les lumières rouges s’éteignent, on prend chacun notre départ, on suit notre ligne... Ça s’est mal terminé pour nous trois, c’est tout. C’est la course, ça arrive, on n’y peut rien et il est inutile de revoir les images encore et encore. Il vaut mieux consacrer son énergie à aller de l’avant.

Y penserez-vous dimanche, au départ?
Je ne sais pas encore ce que j’aurai en tête à ce moment-là. Mais en principe, je ne pense jamais au passé, je me concentre sur l’instant.

Vous avez maintenant 28 points de retard sur Lewis Hamilton. Et les six Grands Prix qui restent cette saison semblent ­favorables à Mercedes…
C’est vous qui le dites! C’est vrai que nous ne sommes pas satisfaits de nos performances lors des deux courses avant Singapour, à Spa et à Monza, alors que les Mercedes s’y sont montrées très fortes. Mais sinon, c’est très serré entre elles et nous depuis le ­début de la saison. Je vise toujours le titre 2017!

Vos chances de victoire, ici à Sepang?
Il y a beaucoup de nouveautés sur notre voiture, je suis impatient de les ­tester. Ce sont autant de raisons qui me font dire que nous serons très compétitifs ce week-end.

Les images de l'accident



L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Christian le 29.09.2017 07:23 Report dénoncer ce commentaire

    j'ai aussi des yeux!

    "on suit notre ligne"... vraiment???

  • DonDavide le 29.09.2017 09:00 Report dénoncer ce commentaire

    Mio dio...

    Ce n'est de la faute de personne ? on suit notre ligne ? mais il se fou de la gueule de qui ? c'est l'unique fautif de cet accident, l'unique à changer de trajectoire volontairement car départ raté...et ce n'est la faute de personne... j'appel ça de la mauvaise fois M. Vettel...et c'est un Tifoso qui le dit

  • Jean Alesi le 29.09.2017 08:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Seul responsable

    Normal c'est son erreur !!! Quelle arrogance

Les derniers commentaires

  • Ciccio le 29.09.2017 11:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Sérieux ??

    On suit notre ligne ??? La ligne de coke il voulait peut être dire mais pas celle de la piste en tout cas!!

  • Walter Ego le 29.09.2017 10:46 Report dénoncer ce commentaire

    Le secret est la limite de son esprit

    Ouvrir les yeux et fermer les yeux, ne se produit pas quand on cligne en continu, le cerveau ne fonctionne que par des millièmes de secondes quand l'esprit n'est pas dans le contexte espéré, remettre sa valeur dans le creux de sa main n'a rien de mystérieux pour le pilote. Maintenant faut prendre l'avenir de la même manière que la pensée du passé , revenir sur la route ne veut pas dire perdre la direction mais avancer en sens inverse dans une direction opposée.

  • Alfonso le 29.09.2017 10:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    juste

    Il reste six courses. Il peut encore le faire. Il a raison de ne pas baisser les bras. Les Mercedes sont pas à l'abri d'un couac non plus.

  • Vettel The Best le 29.09.2017 10:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Hop hop Vettel

    Vas-y Vettel lamine moi ce Hamilton prétentieux et qui si il n'avait pas une Mercedes, ne serait évidemment pas champion du monde. Il m'insupporte...

  • vale le 29.09.2017 10:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    en f1

    en f1 comme dans la vie tout peut arriver, Vettel y croit et nous aussi les Ferraristes car Hamilton n'est pas un saint et il suffit d'un rien