Automobilisme

13 janvier 2018 17:59; Act: 14.01.2018 06:49 Print

e-Prix de Marrakech: Buemi 2e

Sébastien Buemi (Renault e.dams) a pris la 2e place du e-Prix de Marrakech. Avec ce 1er podium de la saison, le Vaudois a réagi après le week-end difficile connu à Hong Kong en décembre.

storybild

Prix de Marrakech. (Photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Buemi, parti de la pole position - sa première depuis Paris en mai 2017 -, a mené la course jusqu'au 29e des 33 tours. Il n'a rien pu faire contre l'attaque de Felix Rosenqvist (Mahindra), qui a fêté le troisième succès de sa carrière dans la discipline. Le Suédois s'est du coup installé en tête du championnat devant l'Anglais Sam Bird (DS Virgin), 3e de la course au Maroc.

«Quelle journée! L'équipe a dû changer la batterie une heure avant le départ. En course, j'ai économisé de l'énergie sur le premier relais. Ensuite, derrière Seb, quand j'ai vu un trou, j'y suis allé», a expliqué le vainqueur.

Peu après l'arrivée, Sébastien Buemi a révélé avoir connu un problème avec son fan boost. «Je ne me faisais pas trop de souci, car je savais que je pouvais bénéficier du fan boost. Quant Felix s'est rapproché, j'ai pressé sur le bouton, mais rien ne s'est passé», a-t-il déclaré.

Esprit sportif

Le Vaudois a toutefois fait preuve d'esprit sportif, en se remémorant la deuxième course de Berlin l'an passé. «J'avais hérité de la victoire quand il avait été pénalisé. Ce qui est arrivé aujourd'hui compense sa malchance d'alors», a déclaré Buemi.

Tenant du titre, Lucas di Grassi (Audi Sport Abt Schäffler) n'a toujours pas débloqué son compteur après trois courses. Le Brésilien a dû abandonner assez rapidement en raison de problèmes techniques.

Rosenqvist mène avec 54 points, devant Bird (50) et le Français Jean-Eric Vergne (Techeetah), qui en compte 43. Buemi est désormais 6e avec 22 points, soit deux de moins que l'Italo-Suisse Edoardo Mortara (Venturi). Le natif de Genève n'a pu faire mieux que 17e à Marrakech.

La formule E va désormais se rendre sur le continent américain. Les trois prochaines courses auront en effet lieu à Santiago du Chili (3 février), Mexico (3 mars) et Punta del Este, en Uruguay (17 mars).

(nxp/ats)