Dopage

13 décembre 2010 15:33; Act: 13.12.2010 15:53 Print

«Si je parle, on retire le Mondial à l'Espagne»

Le docteur Fuentes, soupçonné d’avoir participé à un vaste trafic de stupéfiants et incarcéré la semaine dernière, aurait déclaré quelques mots troublants à un compagnon de cellule.

Sur ce sujet
Une faute?

«Si je parle, on retire immédiatement le championnat d’Europe et la Coupe du monde à l’Espagne». Il s’agit, d’après le journal sportif «Marca», de la confidence faite par le docteur Eufemiano Fuentes à David, un de ses compagnons de cellule alors qu’ils se trouvaient dans le tribunal de Plaza Castilla à Madrid.

«Le médecin nous a dit que la fois précédente [lors de l'affaire Puerto en 2006] , ils l’avaient chopé pour quelque chose, mais que cette fois-ci, ils ne trouveraient absolument rien», a confié David à sa sortie de garde-à-vue.

Le docteur est soupçonné d’être au centre d’un important réseau de dopage dans le cyclisme en 2006. Il a été arrêté la semaine dernière au cours d’une vaste opération antidopage baptisée Galgo. Six personnes ont été interpellées en Espagne, dont la championne du monde 2009 du 3000 mètres steeple chase Marta Dominguez qui comparait lundi devant un juge d’instruction.

(atk)