Snooker

16 février 2016 08:50; Act: 16.02.2016 09:08 Print

O’Sullivan sabote sa série pour une prime trop basse

Le quintuple champion du monde anglais a encore fait parler de lui en se privant volontairement d’une table parfaite.

La dernière manche de ce match est visible dès 1h21'20'' de visionnage de cette vidéo. Elle vaut le détour!
Sur ce sujet
Une faute?

Ronnie O’Sullivan est décidément un homme à part, dans le snooker – le billard anglais – et dans le sport en général. Lorsqu’il ne s’illustre pas en alignant les victoires sans bavures et les titres (dont cinq couronnes mondiales), l’Anglais se met en évidence avec des déclarations fracassantes ou des actions marquantes.

La dernière frasque en date du «Rocket», surnommé ainsi pour sa capacité à vider une table de snooker de ses boules en un éclair? Il s’est privé volontairement d’un exploit que de nombreux joueurs sur le circuit professionnel rêveraient encore d’accomplir au moins une fois dans leur carrière: une table parfaite, ou «break» de 147 points. Il s’agit du score maximal qu’on puisse atteindre au snooker, en enfilant en alternance toutes les boules rouges et toutes les boules noires dans les poches. Une performance que Ronnie O’Sullivan a accomplie 13 fois dans sa carrière.

Mais alors qu’il allait la réussir une nouvelle fois au premier tour de l’Open du Pays de Galles, lors de la dernière manche, l’excentrique Britannique a joué un simple coup de positionnement pour finir avec une table de 146 points, alors qu’il avait tenté et réussi plusieurs coups très audacieux tout au long de la séquence. Invité par la BBC à s’expliquer au sujet de ce choix étrange, O’Sullivan a répondu le plus naturellement du monde qu’il estimait que la prime accordée par l’organisation du tournoi pour une table parfaite n’était pas assez élevée!

«Je savais qu’elle n’était que de 10'000 livres (ndlr: 14'000 francs)», a-t-il commenté avec un large sourire. A l’approche de l’exploit, The Rocket s’était enquis du montant de la prime allouée auprès du commentateur de la BBC. «J’aurais pu mettre la noire et réussir un 147, mais trouvais que c’était un peu bon marché pour un accomplissement d’une telle envergure. A mon avis, ça vaut un peu plus que ça. Une fois que la prime augmentera, je viserai le 147. Mais sinon un 146 est tout aussi bien!»

(duf)