Voile - Route du Rhum

05 novembre 2014 12:11; Act: 05.11.2014 19:44 Print

L'aventure prend déjà fin pour Alan Roura

Le Genevois a été contraint à l'abandon à cause des soucis techniques de son voilier. Le navigateur de 21 ans a déjà dû faire deux escales à Roscoff.

storybild

Alan Roura était le deuxième plus jeune marin engagé sur l'épreuve. (Photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

«C’est plein de petits soucis accumulés. Je n’ai plus confiance en Exocet pour partir. Avec un bateau, on forme un couple, on a le droit de s’engueuler mais pas au départ pour 3'500 milles. Le divorce est là.» Alan Roura n'y va pas par quatre chemins. Depuis Roscoff ce mercredi matin, il a annoncé son intention de ne pas repartir sur la Route du Rhum 2014 sur son voilier de la catégorie Class40.

Le Genevois a connu dès le départ dimanche un premier souci avec un ballast. Lundi, il a dû faire route une première fois vers Roscoff à cause d'une avarie de gréement et d'une voie d'eau non identifiée. Reparti en mer mardi, le skipper a encore connu de la casse. Sa barre n'était plus en état de marche, et un ballast fuyait. Il a donc fait demi-tour, une nouvelle fois vers Roscoff, où il a finalement décidé de tout arrêter.

«La météo annoncée est exécrable, si je repars, je dois dans tous les cas faire une autre escale à la Corogne. Donc il n’y a plus de course qui existe. Or je suis parti pour une course. Si c’est pour convoyer un bateau jusqu’aux Antilles, faire 8'000 milles juste pour faire l’aller-retour, cela n’a pas d'intérêt, a précisé Roura. Par ailleurs, les soucis ne sont pas tous résolus. il y a quelque chose qui ne marche pas dans le système de ballast.»

(lmo)