#MeToo

18 octobre 2017 19:22; Act: 19.10.2017 15:50 Print

Le témoignage glaçant d'une ex-gymnaste

La championne olympique McKayla Maroney a révélé avoir été victime d'abus sexuels de la part du Dr. Larry Nassar, alors médecin de la sélection américaine.

storybild

«Cela a commencé quand j'avais 13 ans (...) et ça a continué jusqu'à ma retraite sportive», a confié l'ex-gymnaste. (Mercredi 18 octobre 2017) (Photo: AFP/Archive)

Sur ce sujet
Une faute?

L'ancienne championne américaine McKayla Maroney affirme avoir été la victime d'abus sexuels commis par un médecin de la sélection, nouvelle révélation dans un scandale qui a ébranlé sa discipline et qui fait écho à l'affaire Weinstein.

«Je sais que c'est difficile de parler»

«J'ai été violentée par le Dr Larry Nassar, le médecin de l'équipe féminine américaine de gymnastique et de la sélection olympique», affirme-t-elle dans un message publié sur Instragram, s'exprimant pour la première fois sur le scandale.

Larry Nassar est accusé de multiples abus sexuels sur des gymnastes pendant près de 20 ans. Ancien médecin de l'équipe américaine de 1996 à 2015, en poste pendant quatre Jeux olympiques, il a été inculpé en février de 22 chefs d'inculpation pour agressions sexuelles, y compris sur des filles âgées de moins de 13 ans. Il est actuellement en détention.

«Je sais que c'est difficile de parler publiquement de quelque chose de si horrible, de si personnel, car ça m'est arrivé à moi aussi», dit McKayla Maroney. Elle reprend le mot-dièse «MoiAussi», utilisé sur Twitter pour dénoncer les violences sexuelles sur les femmes après que de nombreuses actrices ont accusé le producteur américain Harvey Weinstein de viol, d'agression ou de harcèlement. M. Weinstein a nié toutes les accusations de relations sexuelles non consenties.

«Cela n'arrive pas qu'à Hollywood, dit-elle. Je rêvais de participer aux Jeux olympiques, et les choses que j'ai endurées pour y arriver étaient inutiles et dégoûtantes.»

«Cela a commencé quand j'avais 13 ans (...) et ça a continué jusqu'à ma retraite sportive», raconte l'ex-gymnaste. Elle dit notamment avoir été agressée avant les concours par équipes et de saut des Jeux de Londres en 2012, lors desquels elle avait remporté respectivement les médailles d'or et d'argent.

«Jamais trop tard»

L'ancienne championne olympique âgée de 21 ans explique: Larry Nassar «me disait que je recevais 'un soin médicalement nécessaire qu'il donnait à ses patients depuis plus de 30 ans' (...). Il semble que chaque fois que cet homme en avait l'occasion, j'étais 'soignée'».

Elle évoque sa «nuit la plus horrible» quand, à l'âge de 15 ans, le Dr Nassar lui donne des somnifères pour supporter le voyage vers Tokyo, où elle participe aux Mondiaux-2011 avec l'équipe américaine.

Elle se souvient ensuite «être seule avec lui dans sa chambre d'hôtel recevant un 'soin'. J'ai cru mourir cette nuit-là».

Dans son message, elle encourage les victimes d'abus sexuels à témoigner car «notre silence a donné le pouvoir aux mauvaises personnes pendant trop longtemps» et qu'il n'est «jamais trop tard». Elle réclame également «la tolérance zéro pour les agresseurs et ceux qui les protègent».

Près de 400 victimes

L'affaire avait débuté en décembre 2016 lorsque le journal Indianapolis Star, après neuf mois d'enquête, avait révélé que 368 membres, enfants et adolescentes, de clubs affiliés à la Fédération de gymnastique avaient été victimes d'agressions sexuelles au cours des vingt dernières années.

Trois anciennes membres de l'équipe nationale avaient ensuite accusé le Dr Nassar d'abus sexuels. L'une d'elles, Jamie Dantzscher, avait dit avoir été agressée alors qu'elle avait entre 13 ans et 18 ans.

Selon elles, le médecin ostéopathe était conforté par l'environnement particulier de la gymnastique de haut niveau, où les plaintes et les signes de blessure pouvaient mettre en danger les rêves olympiques.

Le président de la fédération américaine, Steve Penny, a démissionné en mars pour sa gestion de ce scandale et pour avoir alerté trop tardivement les autorités.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Argonath2008 le 18.10.2017 20:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Chaque jour....

    ... une nouvelle tête tombe ! Continuez.... ! Faites les tremblez sous vous dénonciations ! Il est temps de faire payer ces gens !

  • mr smith le 18.10.2017 20:02 Report dénoncer ce commentaire

    Save the kids

    Il se passe tellement choses de nos jours, parfois on est au courant de rien. Plus de limites, on vit dans une société de merde ou les enfants sont des victimes collateral de notre mauvais comportement et de notre insouciance.

  • Dorothée le 18.10.2017 20:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mais après...

    Dénoncer est une première étape. Ensuite, le plus dur reste à faire...

Les derniers commentaires

  • Éric dago le 19.10.2017 13:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    faites comme moi

    Je suis un jeune homme dans la vingtaine et j'ai compris comment me protéger : "Ne regardez jamais une femme dans la rue lorsque vous marchez et ne communiquez en aucune manière, au risque qu'elle vous catalogue d'agresseur sexuel au moindre détournement de retard dans sa direction. Dites vous que dans leurs têtes aujourd'hui, nous ne sommes rien de plus que de vulgaires bêtes sans cervelle qui cherchera n'importe quel moyen pour abuser d'elles." Ce qui est triste, c'est que nous sommes tous perçus par la pluparts de ces femmes comme des agresseurs/violeurs/bêtes sans âme.

    • Lucie le 20.10.2017 08:20 Report dénoncer ce commentaire

      @Eric dag

      C'est parce que beaucoup de femmes se font agresser/violer tout simplement. Et si vous essayiez de comprendre que beaucoup de femmes ont un énorme risque de se faire harceler/agresser/violer dans leur vie, voire que ça leur est déjà arrivé (et parfois plusieurs fois) ? Et si vous éduquiez plutôt vos congénères au lieu de reprocher leur attitude défensive aux femmes ?

    • Eric dago le 20.10.2017 12:57 Report dénoncer ce commentaire

      @Lucie

      Le problème, c'est que ces agresseurs sont une petite minorité des hommes qui sont en règle générale pas visible en communauté. Si vous regardez bien les choses aujourd'hui, vous pourrez distinguer le fait que la très grande majorité voire la quasi-totalité des hommes ne font pas parti de cette stigmatisation que les féministes ont tendance à pointer chez TOUT les hommes. Si cette stigmatisation est à un but de nous faire réagir à quelque chose dont on est tout autant impuissants que vous, cela produit l'effet inverse et risque de conduire peu à peu une révolte masculine.

  • michel le 19.10.2017 12:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    STOP

    pour arriver au firmament de son art, cette fille à accepter pendant temps d'années,d'offrir son corps à ce médecin, car au premier attouchement elle pouvait s'enfuir, et le dénoncer. elle est à l'image de ces actrices qui accusent ce monsieur sur sa conduite scandaleuse. Mais tout cela seulement après être arrivées à la gloire.

    • Natou le 19.10.2017 14:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @michel

      Vous êtes sérieux? Je rêve! Quel commentaire déplacé

    • mimi le 19.10.2017 16:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @michel

      bravo

  • Demos Cratos le 19.10.2017 08:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quel comportement adopter?

    Ces abus rendent très difficiles les contactes humains. J'ai plus de 65 ans, suis un homme, et j'adore les enfants. J'aime pouvoir les serrer dans mes bras, les embrasser, rire et jouer avec eux. Mais depuis ces dix dernières années, je me contraints à un comportement beaucoup plus réservé, coupant court à toute spontanéité de peur d'une mauvaise interprétation. C'est triste et les liens de confiance sont rompus, laissant beaucoup de frustrations de part et d'autre!

    • Maman le 19.10.2017 10:15 Report dénoncer ce commentaire

      @Demos Cratos

      Si ce ne sont pas des enfants qui sont proches de vous (famille) et si ces enfants n'ont pas envie de contact, il n'y a aucune raison de les toucher ! Quand j'ai eu mon bébé, je n'ai pas accepté que des personnes (âgées ou non) totalement inconnues lui fassent des bisous et le touche !

  • juge et parti le 19.10.2017 08:06 Report dénoncer ce commentaire

    message aux juge bien pensant

    les adultes qui profitent de leur position (d'adultes) pour abuser des enfants c'est absolument pas nouveau, les grands spécialistes sont les institutions religieuses en premier, ensuite les associations genres sport, scout, centre aéré, enseignement, mais aussi certains médecins ou prétendu tel. C'est bien d'en parler, mais ceux qui son dépendant de cette déviance ne s'arrêteront que si on les arrêtes, et si vous les remettez en contacte après les avoirs sanctionnés (prison) et bien ils recommenceront. Tout ne peu pas se résoudre avec la loi, dans certains cas il faut faire sa propre loi.

    • Julie le 19.10.2017 10:17 Report dénoncer ce commentaire

      @juge et parti

      En France, en ce moment, il y a une polémique car une enfant de 11 ans a été abusée par un homme de 34 ans et que les juges refusent de qualifier ça de viol car estiment que la gamine était consentante ! True story, cherchez sur internet !

  • Claire le 19.10.2017 08:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ...

    Ben maintenant, on parle de ces choses là aux enfants, ils sont moins naïfs qu à notre époque. Il faudrait leur expliquer pourquoi il est essentiel d en parler rapidement (enquête). L enfant doit pouvoir être en confiance avec ses parents.