Voile

06 décembre 2013 15:16; Act: 06.12.2013 15:25 Print

Justine Mettraux arrivée à bon port

La Genevoise a franchi dans la nuit la ligne d’arrivée de la Mini Transat à Pointe-à-Pitre. Elle se classe2e de sa catégorie, derrière le Français Aymeric Belloir, 37h plus tôt.

storybild

Justine Mettraux à son arrivée à Pointe-à-Pitre. (Photo: Christophe Breschi/TeamWork)

Une faute?

Après 22 jours de mer, Justine Mettraux, première Suissesse à traverser l’Atlantique en solitaire en course, a réalisé la meilleure performance féminine de l’histoire de la course.

Elle a rejoint la marina du Bas du Fort à Pointe-à-Pitre à 3h40 locales, Son temps de course est de 22 jours, 22h55'34''. Elle a parcouru 4075 milles à la vitesse moyenne de 7,4 nœuds.

Une navigatrice surprise elle-même par son classement

Privée de radio depuis les Canaries, elle a découvert son classement en approchant de la ligne d’arrivée. «Je n’ai plus d'informations depuis Lanzarote» a déclaré la navigatrice en mettant le pied à terre. «Je savais que j’étais troisième au Canaries, et que j’avais bien navigué. J'espérerais être dans les dix. C’est une super nouvelle d’être deuxième.»

Justine a reconnu avoir souffert de la solitude, et avoir trouvé la traversée longue. «Quand on a aucune indication de classement ni de météo, il faut trouver l’énergie pour rester dans la course. C’était très dur psychologiquement. Au niveau stratégie, j’ai simplement navigué vite, et choisi mes options au feeling, en fonction des conditions, en interprétant au mieux les phénomènes que je traversais.»

(mfr/comm)