Basketball - NBA

16 mai 2018 05:52; Act: 16.05.2018 08:02 Print

Boston double la mise face à Cleveland

Les Celtics ont laissé passer l'orage LeBron James avant de remporter mardi une nouvelle victoire face aux Cavaliers.

storybild

Les Celtics mènent deux victoires à zéro et n'ont plus besoin «que» de deux victoires pour éliminer les Cavaliers. (Mardi 15 mai 2018) (Photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

LeBron James et les Cavaliers sont déjà dos au mur en finale de la Conférence Est de NBA. Battu 107-94 mardi à Boston, Cleveland se retrouve mené 2-0 dans la série.

La tâche des Cavs, qui ont joué les trois dernières finales du championnat face à Golden State (titre en 2016, défaites en 2015 et 2017), s'annonce délicate. Jamais en effet les Celtics n'ont perdu une série dont ils ont gagné les deux premiers actes. Mais l'on se souviendra que Cleveland avait conquis le titre après s'être retrouvé mené 3-1 en finale par les Warriors...

Auteur de 15 points seulement lors du premier match, LeBron James s'est pourtant parfaitement ressaisi. Le no 23 a compilé 42 points, 12 assist et 10 rebonds. Mais il fut bien trop seul: si Kevin Love (22 points, 15 rebonds) a tenu son rang, les trois autres joueurs du cinq de base ont cumulé 11 points seulement au total. Et l'apport du banc (19 points, dont 11 pour Kyle Corver) fut insuffisant.

A l'inverse, six Celtics ont marqué 10 points ou plus, dont les cinq membres du cinq majeur. Leur meilleur marqueur fut Jaylen Brown, auteur de 23 points. Terry Rozier (18 points) et Al Horford (15 points, 10 rebonds) se sont également illustrés dans le camp de Boston, qui est toujours invaincu à domicile dans ces play-off en neuf matches disputés.

Les Celtics ont fait la différence en deuxième mi-temps, Cleveland menant encore 71-69 à la 32e minute. Un partiel de 9-0 leur a permis de prendre définitivement le large dès l'entame de l'ultime quart-temps (88-77 à 11'14'' de la fin). Cleveland a perdu trop de ballons (15, contre 6 pour Boston) pour espérer un meilleur sort. Et LeBron James est apparu moins tonique après s'être blessé au cou sur un choc avec un adversaire durant le deuxième quart.

(nxp/ats)