Saut à cheval

09 décembre 2012 14:26; Act: 10.12.2012 09:02 Print

Le cheval le plus primé du monde gagne à Genève

par Oliver Dufour, Genève - Edwina Tops-Alexander a remporté dimanche le GP de Coupe du monde. Janika Sprunger au pied du podium.

storybild

L’Australienne Edwina Tops-Alexander. (photo: Keystone)

Une faute?
Signalez-la nous!
Envoyer

«Mon cheval est celui qui a le plus gagné d’argent en carrière», s’est enthousiasmée la cavalière australienne. Itot du Château, hongre de 16 ans, a déjà rapporté plus de 3,6 millions de francs à ses cavaliers. Soit le Français Michel Hecart, en 2006 et 2007, puis désormais la native de Sydney.

Déjà deuxième de la finale du Top 10 disputée vendredi, Edwina Tops-Alexander a devancé dimanche l’Espagnol Sergio Alvarez Moya (Carlo 273) et l’Allemand Hans-Dieter Dreher (Magnus Romeo). Un week-end royal qui a ajouté un total de 91875 francs au compteur de Itot, mais surtout au compte en banque de l’Australienne.

Celle-ci n’a pas hésité à relever les qualités de sa monture. «J’ai connu beaucoup de succès avec lui. Dont deux victoires consécutives du Global Champions Tour (ndlr: compétition mise sur pieds par le cavalier néerlandais Jan Tops, qu’elle a épousé en 2011) cette année et la précédente, a relevé «ETA». C’est incroyable de le voir encore au sommet de son art à son âge.» Ce cheval français, qu’elle décrit comme «fainéant lorsqu’il est à la maison», n’a pas rechigné à tout donner lors du barrage. «Je craignais d’être en retard et j’ai pris tous les risques», a expliqué la première femme à gagner le GP de Zurich, en 2007. Des risques qui lui ont offert le meilleur temps (40’’40).

Malgré un double sans-faute, Janika Sprunger a échoué de peu au pied du podium, avec Palloubet d’Halong. Steve Guerdat, a terminé 9e. Après un parcours parfait, il a toutefois été privé de barrage pour un point.


Trois questions à Janika Sprunger, 4e du Grand Prix

–Vous avez réussi le meilleur résultat suisse en Grand Prix.

–Ce n’est que la deuxième fois que je viens à Genève. Pour mon cheval, c’était la première. C’est un concours incroyable et le public l’est tout autant. Même lorsqu’on réalise un mauvais tour, il nous soutient.

–Vous tutoyez les podiums. L’avenir s’annonce radieux?

–J’ai terminé deux fois 4e (ndlr: dont une fois à Paris le week-end précédent) et une fois 3e. Ça me donne beaucoup de confiance. Nous allons continuer à travailler ensemble avec ma monture, jusqu’à ce qu’on arrive à gagner.

–Que pouvez-vous dire sur votre cheval, Palloubet d’Halong?

–Il n’a que neuf ans et il est incroyable. Je suis vraiment très heureuse de l’avoir dans mon écurie. Il acquiert toujours un peu plus d’expérience. Bien sûr, il doit en gagner encore. Il n’a pas l’habitude de ce genre d’épreuve de haut niveau. Moi non plus, d’ailleurs! Mais Palloubet, c’est un phénomène.


CHI-W de Genève. Grand Prix Coupe du monde:

1. Edwina Tops-Alexander (Aus)

2. Sergio Alvarez Moya (Esp)

3. Hans-Dieter Dreher (All)

4. Janika Sprunger (S), tous en barrage.

Steve Guerdat éliminé après la 1re manche (9e).