Boxe - divers

03 janvier 2018 10:35; Act: 03.01.2018 11:05 Print

Mike Tyson dans le business du cannabis

L’ancien boxeur de 51 ans va profiter de la légalisation de l’usage récréatif du chanvre en Californie pour lancer sa propre production.

Sur ce sujet
Une faute?

Même s’il a pris pas mal de coups sur le nez, «Iron Mike» a encore du flair. Depuis le 1er janvier, l’Etat de Californie autorise la culture du cannabis à usage récréatif et l’ancien champion du monde des poids lourds compte bien en profiter pour gagner quelques dollars. Mike Tyson vient de s’offrir un terrain de près de 16 hectares dans la Vallée de la Mort, à quelque 200 kilomètres de Los Angeles, pour lancer sa propre production.

La Californie autorisait le recours au chanvre à usage thérapeutique depuis près de 20 ans, mais a élargi sa vente à tout un chacun ou presque au début de l’année 2018. Les politiciens locaux s’attendent à ce que cette nouvelle économie brasse quelque 5,8 milliards de dollars d’ici 2021, avec toutes les taxes qui vont avec. Huit états autorisaient déjà sa consommation à des fins récréatives, comme le Colorado, Washington ou encore le District de Columbia. La vente de cannabis reste toutefois illégale au niveau fédéral.

Mike Tyson a donc choisi de surfer sur l’industrie de la fumette, lui qui s’était déclaré en faillite personnelle en 2003. L’Américain avait pourtant gagné plus de 300 millions de dollars au cours de sa fabuleuse carrière de boxeur. Un jour, lors d’une nuit de débauche, il avait par exemple oublié un million dans une valise Vuitton à Las Vegas. Le reste serait passé en bijoux, prostituées, manoirs et voitures. Pas sûr que les vapeurs de «weed» l’aident à récupérer la mémoire à court terme.

(rca)