Athlétisme - Mondiaux de Londres

13 août 2017 14:13; Act: 14.08.2017 07:23 Print

Yohann Diniz a pris ses précautions, cette fois

Vainqueur du 50 km marche, le Français a fait oublier ses soucis des derniers Jeux olympiques. Et il a fait bien attention.

Sur ce sujet
Une faute?

On a encore tous en mémoire les images incroyables des derniers JO de Rio de Janeiro en 2016. Grand favori et l'épreuve des 50 kilomètres marche, Yohann Diniz avait été victime de soucis gastriques et avait dû abandonner en cours de route. Son sacerdoce avait donné lieu à un buzz incroyable.

Cette fois, le Français a fait bien attention et a remporté le titre de champion du monde. Mieux, il a réussi la deuxième meilleure performance de tous les temps sur la distance. Histoire de ne pas revivre le calvaire brésilien, Diniz a pris ses précautions, en passant par la case... toilettes dès les premiers kilomètres de course.

«J’ai voulu prendre de l’avance au début pour m’arrêter aux toilettes pour faire ça bien pour un coup, a expliqué l'athlète avec sa médaille d'or autour du cou. Après, je suis tout de suite revenu sur le groupe de tête et j’ai vu que ça se regardait. J’ai pris mon rythme et après je me suis dit: "Yohann, encore une fois, ça va être long."»

Ça a surtout été long pour ses adversaires, car le deuxième, le Japonais Hirooki Arai a terminé à plus de huit minutes.

(rca)