Cyclisme

07 septembre 2017 18:18; Act: 07.09.2017 18:18 Print

Bonne opération pour Froome sur la Vuelta

Le Britannique, mal en point la veille, a distancé son dauphin Vincenzo Nibali sur la 18e étape, remportée par le Belge Sander Armée.

storybild

Chris Froome. (Photo: Keystone)

Une faute?

Chris Froome a attaqué dans l'ultime montée vers Santo Toribio de Liebana. Profitant des forts pourcentages de cette brève ascension, il a placé une accélération à 500 m de l'arrivée, à laquelle Vincenzo Nibali n'a pas pu répondre.

L'Italien, qui avait récupéré 42'' mercredi, en a reperdu 21'' jeudi. Il pointe désormais à 1'16 au classement général, à trois jours de l'arrivée à Madrid. Toujours aussi remuant, Alberto Contador a terminé juste devant Chris Froome, reprenant quelques secondes en vue du podium (5e à 3'34).

Arrivé avec plus de dix minutes d'avance sur les favoris pour le général, Sander Armée a fêté sa première victoire professionnelle. Plus tout jeune (31 ans), le coureur de l'équipe Lotto-Soudal a forcé la décision à 700 m de l'arrivée lorsqu'il lâché son dernier compagon d'échappée, Andrey Lutzenko. Meilleur grimpeur que le Kazakh, le Flamand s'est imposé avec 31'' d'avance, et 46'' sur l'Italien Giovanni Visconti.

Quatre ascensions prévues

Si Sander Armée n'avait encore jamais gagné de course chez les professionnels, il n'était pas un inconnu pour autant. Et notamment grâce au Tour de Romandie, où il a terminé meilleur grimpeur des deux dernières éditions.

Vendredi, la 19e étape arrivera à Gijon et proposera un parcours de moyenne montage avec quatre ascensions. Le dernier col du jour, San Martin de Huerces, est placé à 10 km de la ligne. Il s'agit d'une courte montée, mais avec des pourcentages qui devraient permettre de nouvelles attaques.

La grande et dernière explicatoin dans cette Vuelta 2017 reste toutefois programmée à samedi, avec l'ascension du terrible Angliru en clôture d'étape.

(nxp/ats)