Contador sanctionné

06 février 2012 12:04; Act: 06.02.2012 18:27 Print

Schleck: «Avant tout, je suis triste pour Alberto»

Alberto Contador a été sanctionné de deux ans de suspension par le Tribunal arbitral du sport pour son contrôle antidopage positif du Tour 2010. Il perd ainsi son titre au profit d'Andy Schleck, qui a réagi.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

«Avant tout, je suis triste pour Alberto, j'ai toujours cru en son innocence, indique le nouveau vainqueur du Tour de France dans un communiqué de son équipe, publié lundi. Il n'y aucune raison d'être heureux maintenant. C'est juste un jour triste pour le cyclisme. La seule chose positive est que nous avons un verdict après 566 jours d'incertitude. Nous pouvons finalement aller de l'avant.»

Contador perd le bénéfice de sa victoire dans le Tour 2010 au profit du Luxembourgeois Andy Schleck. Suspendu jusqu'au 6 août 2012, il ne pourra pas s'aligner au départ de la prochaine édition de la Grande Boucle.

Le Giro est également perdu

Les victoires de Contador acquises en 2011, principalement le Giro, sont également perdues par le coureur espagnol, maintenant âgé de 29 ans.

«La formation arbitrale se prononcera ultérieurement et dans une décision séparée au sujet de la demande déposée par l'UCI d'imposer une amende d'au moins 2,485 millions d'euros à Alberto Contador», a précisé le TAS.

Le TAS, qui a infligé deux ans de suspension avec effet rétroactif au 25 janvier 2011, a pris en compte la suspension provisoire de Contador, près de six mois entre août 2010 et février 2011.

La décision a été prise par la formation arbitrale du TAS composée de l'Israélien Efraim Barack, du Suisse Quentin Byrne-Sutton et de l'Allemand Ulrich Haas.

L'affaire a pris naissance le 21 juillet 2010 lorsque Contador, alors maillot jaune du Tour de France, a subi un contrôle antidopage qui s'est révélé positif à cause de traces infinitésimales (50 picogrammes) de clenbutérol, un produit illicite.

Contador, qui a plaidé une contamination alimentaire pour expliquer la présence des traces de clenbutérol dans ses analyses, avait été acquitté en première instance par sa fédération, en février 2011. Il avait pu ainsi courir normalement durant la saison passée et gagner notamment le Giro avant d'échouer dans le Tour de France (5e).

Le Madrilène, qui porte depuis l'an passé les couleurs de l'équipe danoise Saxo Bank, avait entamé victorieusement sa saison 2012 en gagnant deux étapes du récent Tour de San Luis en Argentine.

«Suppléments nutritifs contaminés»

Pour tenter d'expliquer la dose infinitésimale de clenbutérol retrouvée dans ses urines le 21 juillet 2010, le coureur avait pointé du doigt un steak importé d'Espagne qu'il avait mangé la veille de son contrôle antidopage.

L'Agence mondiale antidopage (AMA) et l'Union cycliste internationale (UCI), à l'origine de l'appel devant le tribunal, avaient avancé l'hypothèse d'une transfusion sanguine ou d'un supplément nutritif contaminé.

Les trois arbitres, chargés de trancher le sort de l'Espagnol, ont estimé qu'«aussi bien le scénario de la contamination de la viande que celui de la transfusion sanguine, étaient, en théorie, des explications possibles pour justifier un contrôle antidopage positif mais qu'ils étaient tous deux hautement improbables».

«De l'avis de la formation arbitrale et sur la base des preuves produites, la présence de clenbutérol a été plus vraisemblablement causée par l'ingestion de suppléments nutritifs contaminés», souligne le TAS dans un communiqué.

Le TAS rappelle que, puisque aucune des parties ne remettait en cause le contrôle positif du coureur, ce dernier se devait de démontrer «sur une prépondérance de probabilités» qu'il n'avait commis aucune faute grave ou négligence pour échapper aux deux ans de suspension, la sanction quasi-automatique en cas d'infraction aux règles antidopage.

Une «décision équitable»

L’Agence mondiale antidopage (AMA) a trouvé «équitable» la décision du Tribunal arbitral du sport (TAS) qui a condamné lundi le coureur Alberto Contador à deux ans de suspension pour son contrôle positif au clenbutérol lors du Tour de France 2010, comme elle le réclamait. «Cette décision du TAS est équitable et témoigne de l'efficacité du Code mondial antidopage», a déclaré le président de l'Agence, John Fahey.

«L’ingérence politique de l’Espagne dans le processus de première instance est regrettable et a inévitablement mené à l’appel», a ajouté l'ancien ministre australien, pour qui l'AMA «continuera d’exercer son droit d’appel devant le TAS lorsqu’elle jugera que les règles du Code n’auront pas été suivies».

Licence en danger

L'équipe danoise Saxo Bank, dont le leader espagnol Alberto Contador a été sanctionné lundi pour dopage dans le Tour de France 2010, encourt une possible perte de la licence qui lui donne sa place dans la première division du peloton (WorldTour).
L'Union cycliste internationale (UCI) a annoncé lundi soir saisir la commission des licences afin «qu’elle se prononce sur le maintien ou non de l’équipe» dans l’UCI WorldTour.

«En effet, si l’on ne tient pas compte des points apportés par Alberto Contador, soit environ 68% de la totalité des points de son équipe, Saxo Bank est réputée ne plus satisfaire aux critères sportifs pour faire partie» du WorldTour, a ajouté la fédération internationale.

Ce ticket en première division donne un accès automatique aux plus grandes courses, notamment le Tour de France auquel Contador doit de toute façon renoncer dès lors qu'il est encore suspendu.

Sportivement, la suspension de l'Espagnol jusqu'au 5 août 2012 inclus prive la formation danoise de son incontestable chef de file pour les courses par étapes, dans les faits son leader unique.

Dans les classiques, le groupe dirigé par Bjarne Riis peut compter sur le vainqueur du Tour des Flandres 2011, le Belge Nick Nuyens.

En revanche, pour les grands tours, il doit désormais s'en remettre à des coureurs cantonnés surtout jusqu'à présent dans un rôle d'équipier, tel le Danois Chris Sörensen. Jusqu'au retour à la compétition de Contador autour duquel l'équipe a été bâtie.

(afp)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • ancien U23 le 06.02.2012 20:07 Report dénoncer ce commentaire

    pas tous équitables dans le navire..

    Lui retirer 2 tours?!combien pour Amstrong?et le nouveau Tony Martin?bref, on vise pas toujours les plus intouchables..

  • E. Po le 06.02.2012 12:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    merci

    Pour une fois le TAS prend une bonne décision... Qui aurait osé l'imaginer...

  • jojo le 06.02.2012 13:12 Report dénoncer ce commentaire

    Mesquin au possible !!!!!!!!!!

    Il faut être vraiment petit, petit, petit, pour attendre presque (2 ans )pour prendre une telle décision ??? en attendant d'autres rigole car c'est malheureux mais il y aura toujours des gens pour foutre la m....dans ce sport et autant pour prendre des décisions aussi débiles.

Les derniers commentaires

  • cyclo trek le 06.02.2012 22:22 Report dénoncer ce commentaire

    a qui le prochain tour

    la logique est respectée une fois de plus longtemps après le verdict enfin celui que tout le monde savait et pourquoi toujours cette attente mais je pense que dans la grande famille du cyclisme on veut bien fermer les yeux sur certaines choses alors à qui le prochain tour

  • TDF 2010 le 06.02.2012 22:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pas d'avis très précis

    Aucun cycliste n'est tout blanc ou tout noir, le sport moderne n'est pas pourri. Il est à l'image de la société. Une société qui demande du spectacle. Si vous n'avez jamais vu le sketch des guignols sur le dopage, je vous invite à aller le regarder sur YouTube. Je trouve cependant un peu rude au vu de la quantité quasi infime de ce produit. Enfin pour une fois le tas fait son boulots on va pas s'en plaindre.

  • ancien U23 le 06.02.2012 20:07 Report dénoncer ce commentaire

    pas tous équitables dans le navire..

    Lui retirer 2 tours?!combien pour Amstrong?et le nouveau Tony Martin?bref, on vise pas toujours les plus intouchables..

  • alix le 06.02.2012 18:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    logique

    les cyclistes sont responsable de leur corps et de ce qu'ils ingèrent. contamination ou pas, selon le règlement il doit être sanctionné

  • Ex-fan des cyclistes le 06.02.2012 18:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quelle belle solidarité...

    Schleck défend Contador... Si le cyclisme tournait rond, il lui en voudrait plutôt. Cette curieuse solidarité veut dire beaucoup sur l'ampleur du problème. Si vous êtes propres, les gars, cessez de défendre ceux que là justice à reconnu coupables. Si vous ne l'êtes pas, ayez là décence de vous taire !