Cyclisme

08 février 2017 13:48; Act: 08.02.2017 14:36 Print

Wout Van Aert accusé de dopage mécanique

Sacré champion du monde de cyclo-cross à Belvaux au Luxembourg, fin janvier, le Belge Wout Van Aert est accusé de dopage mécanique par un quotidien espagnol. Images à l'appui.

Sur ce sujet
Une faute?

Les images sont troublantes et rappellent de précédentes histoires dont le cyclisme se passerait bien. Depuis dimanche, le Belge Wout Van Aert, champion du monde de cyclocross à Belvaux, fin janvier, est à nouveau accusé de dopage mécanique par le quotidien sportif espagnol AS.

«Y a-t-il un moteur dans son vélo?», s'est demandé AS au terme d'une course disputée à Lille en province d'Anvers. Le quotidien sportif espagnol se demandant comment le coureur belge a rapidement pu récupérer sa trajectoire, alors que sa roue arrière venait de glisser dans la boue.

Des contrôles au départ

Au vu des images, le doute persiste. D'autant plus que les roues du champion du monde de cyclo-cross tournent étrangement dans certaines circonstances. Lors d'une manche de Coupe du monde en Italie, AS rappelle que la roue arrière de Van Aert avait déjà tourné plus que la normale, alors qu'elle était bloquée dans la boue.

Ces accusations sont-elles fondées? La question mérite d'être posée, même si l'UCI contrôle les coureurs régulièrement. Lors des championnats du monde à Belvaux, comme en atteste notre photo ci-dessus, deux commissaires équipés de tablette ont passé au peigne fin les vélos des coureurs sur la ligne de départ. Ces «caméras thermiques» sont-elles toutefois suffisamment efficaces pour détecter la présence d'un moteur dans un vélo?

(fl/20 minutes)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • CasIno le 08.02.2017 14:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vrai Contrôles

    Elles sont efficaces uniquement si les moteurs et les accus ont été mis à contribution, si au départ ils n ont fonctionné, ils ne verront rien.

  • Fred le 08.02.2017 14:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Sérieux ...

    Naaan, sérieux ... C'est visible comme le nez au milieu de la figure et les images sont juste "troublantes'. Et d'autre se prennent les pieds dans le tapis en entrant dans un débat de savoir si ça a été utilsé ou pas... Ce type de dispositif ne doit pas exister sur un vélo de compétition. Point final. Comme pour les autres formes de "dopages" les moyens de détection existent mais ne sont pas utilisés. Cherchez l'erreur !

  • Jean j. le 08.02.2017 14:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Plus que visible !

    C'est plus que clair ! Tricheur !

Les derniers commentaires

  • michel le 12.02.2017 14:08 Report dénoncer ce commentaire

    Tricherie??

    Pourquoi aussi a t il changé de vélo à 500m de l'arrivée à Middelkerke alors qu'il avait course perdue, pourquoi il refuse de publier sont contrôle anti dopage comme Van der Poel l'a fait? Pourquoi Van Der Poel a crevé 4x au championnat du monde? Y avait - il un endroit à ne pas passer connu à l'avance par certains??

  • piet le 09.02.2017 18:02 Report dénoncer ce commentaire

    c'est comme une moto de grand prix

    lorsquil tente de dépasser Van der Poll,il dérape de l'arrière et ensuite il est projeté vers l'avant, vraiment comme une moto de grand prix,je suis vraiment dégoutté,maintenant je comprend comment il a battu Tony Martin dans le prologue du tour de Belgique 2017 ,les images parlent d'elles même ,pas besoin d'appareils sophistiqués pour dire qu'il y a un moteur ou je ne sais quoi.Petite question je me demande comment Mathieu Van Der Poll réussit quand même à le battre.

    • piet le 11.02.2017 09:49 Report dénoncer ce commentaire

      Il a intérêt à bien tenir le vélo

      lorsquil court à coté de son vélo,il a intérêt à bien le tenir car il risque de le voir ( le vélo ) continuer son chemin tout seul !

  • Marto le 08.02.2017 23:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mécadope

    Et les autres ?

  • Yannick.cattin le 08.02.2017 22:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le dopage mécanique est bien réel plus de doute

    Les tablettes utilisées par l'UCI sont des gadgets coûteux et inefficaces qui pourraient avantageusement être remplacé par des caméras thermiques comme l'a démontré le journaliste dans le reportage de l'émission Stade 2.

    • Jules le 09.02.2017 09:36 Report dénoncer ce commentaire

      Pas la panacée

      1. Je doute que vous connaissiez le prix des tablettes. Si vous le compariez à celui des caméras thermiques, vous verriez que ces dernières sont bien plus onéreuses. 2. Les caméras thermiques détectent beaucoup beaucoup de sources de chaleur qui n'ont rien à voir avec la fraude technologique. Elles ont été utilisées par la gendarmerie française sur le Tour par exemple. Personne n'a jamais rien détecté avec elles. Avec les tablettes si. 3. Méfiez-vous du sensationnalisme du reportage de Stade 2.

    • Yannick.cattin le 10.02.2017 20:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Jules

      Néanmoins les images parlent d'elle-même, il n'y a aucun doute sur la tricherie. C'est un peu comme prétendre que Armstrong ne s'est jamais dopé malgré toutes les faits et toutes les preuves ....

  • Jesus Lechevalierblanc le 08.02.2017 19:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Malhonnête

    Suspension de licence à vie !