Cyclisme - Vuelta

06 septembre 2017 12:21; Act: 06.09.2017 20:29 Print

Le Sky se fait encore des amis

Lundi, deux coureurs d'AG2R ont été mis hors-course à cause d'une vidéo traînant sur les réseaux sociaux. Celle-ci a été filmée par... l'équipe de Froome.

storybild

L'instant qui a coûté la Vuelta aux deux coureurs. (Photo: DR)

Sur ce sujet
Une faute?

Dimanche, sur la Vuelta, Nico Denz et Alexandre Geniez ont été pris en flagrant-délit de «remorquage» sur la voiture de leur directeur-sportif Didier Jannel. Dès que la vidéo est sortie sur les réseaux sociaux, elle a «fait le buzz» et la formation française a devancé le collège des commissaires le lendemain, excluant immédiatement les deux hommes de ce Tour d'Espagne, ainsi que leur directeur-sportif.

Il faut bien avouer que, sur les images, ils n'ont pas l'air très malin...



Est venu ensuite le temps des questions. «Mais qui a bien pu faire fuiter ces images?», se sont demandés les suiveurs du peloton. Vu la position de la caméra, en plein milieu de la colonne des voitures des équipes, il ne pouvait que s'agir du véhicule d'un directeur-sportif! Mercredi, la vérité a éclaté: il s'agissait de l'automobile conduite par un des dirigeants de la formation Sky.

«On était derrière la voiture d'AG2R et on a bien vu les gens de Sky en train de filmer la scène», a affirmé mercredi dans L'Équipe un coureur français qui n'a pas souhaité divulguer son identité. «Avec ce que les Sky et Froome prennent sur les réseaux sociaux, c'est de bonne guerre», a-t-il ajouté, en parlant du soi-disant vélo du Britannique avançant tout seul.

Finalement, cette polémique sur le maillot rouge de la Vuelta s'est dégonflée toute seule, après que les adeptes de la théorie du complot (dont l'émission Stade 2) ont visionné le vidéo en intégralité. On y voit, en effet, que peu auparavant d'autres coureurs sont aussi en roue libre au même endroit, pour la simple et bonne raison que la route était en pente...


(rca)