05 octobre 2017 08:22; Act: 05.10.2017 08:31 Print

Echantillon B confirmé, Samuel Sanchez licencié

L'équipe BMC a appliqué ses principes à la lettre et n'a pas montré de pitié envers son coureur espagnol, contrôlé positif juste avant la Vuelta.

storybild

Le vétéran de la formation BMC a été pris par la patrouille et remercié. (Photo: Keystone/Javier Lizon)

Sur ce sujet
Une faute?

La formation américano-suisse a licencié Samuel Sanchez. Le champion olympique de Pékin en 2008 avait fait l'objet d'un contrôle antidopage positif à l'hormone de croissance.

Agé de 39 ans, le coureur espagnol avait été suspendu à titre provisoire suite au résultat de la première analyse, le 17 août, avant le départ de la Vuelta. La contre-expertise de l'échantillon B a confirmé les premiers résultats de ce contrôle opéré hors course le 9 août dernier.

Deuxième du Tour de France 2010, vainqueur de cinq étapes de la Vuelta entre 2005 et 2007, Sanchez a couru de 2000 à 2013 pour l'équipe basque Euskaltel avant de rejoindre BMC. Cette saison, il n'a obtenu aucun résultat probant jusqu'à sa suspension au sein de l'équipe américano-suisse.

Sa dernière performance notable date du printemps 2016, avec une quatrième place dans Liège-Bastogne-Liège.

(ats)