Cyclisme - divers

12 août 2017 15:21; Act: 12.08.2017 15:22 Print

Il croit avoir gagné un tour trop tôt

Le Norvégien Truls Engen Korsaeth a tout donné et a bien cru s'être imposé, lors de la 2e étape de l'Artic Race of Norway. Problème: il restait un tour.

Sur ce sujet
Une faute?

Ce sont des moments qui arrivent de temps à autre dans le cyclisme et qui font à chaque fois le bonheur des internautes. Vendredi, lors de l'étape entre Sjøvegan et le Bardufoss Airport, le pauvre régional de l'épreuve Truls Engen Korsaeth s'est un peu emballé, alors qu'il restait plus de 8 kilomètres à parcourir.

Lors d'un passage sur la ligne d'arrivée, les toxines ont sans doute fait occulter à son cerveau la cloche qui sonnait, annonçant qu'il restait un tour à boucler. Du coup, il a levé les bras sans raison, avant d'être repris une borne plus loin. Au final, c'est son compatriote Alexander Kristoff qui a levé les bras au bon moment...

(rca)