Cyclisme

18 juin 2017 16:49; Act: 18.06.2017 18:33 Print

Silvan Dillier remporte sa première course à étapes

L'Argovien a gagné la Route du Sud dimanche à Nogaro. Écarté du Tour de Suisse, c'est pour lui une belle revanche.

storybild

Le dernier Suisse a s'imposer avant Silvan Dillier était Laurent Duffaux en 1991 et 1995. (Photo: Twitter @RDSudOfficiel)

Une faute?

Le Suisse Silvan Dillier (BMC) a remporté la Route du Sud avec sept secondes d'avance sur l'Equatorien Richard Carapaz (Movistar), dimanche, à l'issue de la quatrième et dernière étape. A cette occasion, le Néo-zélandais Tom Scully (Cannondale) s'est imposé au sprint à Nogaro (Gers). L'Argovien prend une jolie revanche, lui qui avait été écarté de l'équipe du Tour de Suisse au profit de Tejay Van Garderen.

Il avait d'ailleurs fait part de sa déception dans un tweet: «Pas de Tour de Suisse pour moi cette année, dur à comprendre.» Du coup Dillier a parfaitement su transformer sa frustration en énergie pour remporter la première course à étapes de sa carrière. La saison de l'Argovien de bientôt 27 ans est une réussite. On se souvient en effet de sa superbe victoire lors de la 6e étape du Giro il y a un mois à Terme Luigiane.

«Je n'aurais jamais imaginé gagner cette course au vu des ascensions qu'elle comporte», a reconnu l'Argovien de 26 ans, dont la carrière est en train de décoller, comme l'avait déjà montré sa victoire lors de la 6e étape du Giro, il y a un mois à Terme Luigiane. «J'espère continuer sur cette lancée. J'ai encore de beaux objectifs cette saison, et notamment le contre-la-montre des Mondiaux (réd: à Bergen en Norvège), sur un parcours qui me convient bien», a-t-il relevé.

Sur cette Route du Sud, Dillier a parfaitement géré l'épreuve en se classant notamment deuxième de la première étape et cinquième samedi lors de l'étape reine dans les Pyrénées, remportée par le Français Pierre Rolland. Au palmarès de cette course, il succède à deux gros clients: le Colombien Nairo Quintana et l'Espagnol Alberto Contador, vainqueur en 2015.

Silvan Dillier s'est évité toute frayeur grâce à l'échappée de neuf coureurs partie dés le début de l'étape. Ceux-ci se sont partagé les bonifications offertes lors des deux sprints intermédiaires placés sur le parcours, empêchant ainsi Carapaz de refaire son retard.

(nxp/ats)