Cyclisme - Tour de Suisse

18 juin 2017 15:04; Act: 18.06.2017 15:50 Print

Une édition 2018 en Suisse alémanique seulement?

La direction du Tour de Suisse a tenu une conférence de fin d'épreuve à Oberstammheim pour évoquer l'avenir et se féliciter du bon déroulement de l'édition 2017.

storybild

Senn n'a pas voulu confirmer la rumeur comme quoi le Tessin et la Romandie seraient zappés par la boucle nationale. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Le choix du village zurichois n'est pas anodin, puisque la commune limitrophe au canton de Thurgovie sera ville-étape du prochain Tour de Suisse.

On ne sait pas encore si ce sera pour le départ ou l'arrivée. Ce que l'on sait en revanche c'est qu'une étape se tiendra à Frauenfeld lors du premier week-end, ainsi qu'à Arosa, Gansingen, Gommiswald et Loèche-les-Bains. Le parcours complet sera dévoilé en février 2018.

Olivier Senn, le directeur de l'épreuve, a fièrement énoncé le bilan: «Je ne peux qu'utiliser le terme »positif«. D'un point de vue sportif, la course est restée ouverte jusqu'au bout. Il n'y a pas eu d'incidents majeurs et cela a de nouveau été une vraie grande fête populaire.»

Rumeurs

Pour 2018 en revanche, Senn n'a pas voulu confirmer la rumeur comme quoi le Tessin (pour la première fois en douze ans) et la Romandie seraient zappés par la boucle nationale. On sait par contre qu'il n'y aura pas d'arrivée à Sölden en Autriche. «Le Tour se déroulera exclusivement en Suisse», a appuyé Senn.

En assouplissant les conditions financières et en s'occupant de la restauration de manière indépendante, les organisateurs ont réussi à redresser la barre. On ne sait toujours pas les dates de l'épreuve l'an prochain. Senn aimerait bien débuter une semaine plus tôt. Cela permettrait d'éviter une collision avec la Coupe du monde de football en Russie et d'avoir trois semaines entre la fin de l'épreuve et le début du Tour de France.

En avançant le TdS, Senn sait bien qu'il pourrait attirer des stars désireuses de se préparer pour le Tour. Il aimerait pouvoir la placer en parallèle du Dauphiné et ainsi concurrencer l'épreuve française. Mais le Dauphiné appartient à ASO, l'entreprise qui gère le Tour de France et qui est bien entendu l'une des entités les plus importantes du cyclisme. Une décision de l'UCI est attendue la semaine prochaine mais Olivier Senn n'arbore pas un immense sourire: «Les chances de voir le Tour de Suisse débuter plus tôt ne sont pas très bonnes.»

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Winniepremium le 18.06.2017 16:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    non?

    Le Tour de suisse doit traverser les 3 parties, la suisse romande, alémanique et italienne... sinon c'est pas le " tour de suisse ".

  • Larmailli le 18.06.2017 16:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Après les tours de Schaffhouse...

    On a le tour de Romandie et ils auront le tour de Bourbinie. What else...

  • s. b le 18.06.2017 16:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pas étonnant

    Depuis des années que je dis que ce n est pas le tour de Suisse, mais le tour de Suisse allemande.. on y vient finalement

Les derniers commentaires

  • SergeJ le 18.06.2017 21:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Changer le nom

    Oui qu'ils restent entre eux ... tant mieux pour les Romands et Tessinois !!! mais à ce moment-là il faudra changer le nom de la course cycliste. Ça ne sera plus le tour de Suisse mais le tour de Suisse-allemande !!! Sont-ils jaloux de notre "Tour de Romandie" ???

    • will le 19.06.2017 06:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @SergeJ

      toi tu as rien compris , le tour de Romandie et le tour de Suisse sont deux courses bien distincts qui ne sont aucunement l une contre l autre . Tu essais de diviser pas bien !

  • timouton le 18.06.2017 17:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pollution chimique

    Pas en Suisse romande, meilleur pour nos cours d'eau.

  • Pik Pik le 18.06.2017 17:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Génial

    Oui! Super idée car ici ça n'intéresse personne les majorettes toxicos.

  • Charlie le 18.06.2017 17:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    super

    Le tour de suisse allemande voilà qui est bien ! et surtout bon débarras.

    • Hans le 18.06.2017 22:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Charlie

      quelle honte , moi fait régulièrement mes achats de vins en Suisse Romande . Qui ai toujours fait la promotion du savoir vivre des viticulteurs Vaudois , Neuchâtelois . Quel manque de cohésion nationale

  • Le Genfer le 18.06.2017 17:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je savais pas

    Parce qu'il y a un tour de Suisse?