Football – Champions League

13 septembre 2017 10:11; Act: 13.09.2017 13:41 Print

«Je n’ai pas aimé notre jeu de PlayStation»

par Oliver Dufour, Manchester - Malgré une victoire sans trop d’anicroches pour Manchester United contre Bâle (3-0) en ouverture de la Champions League, mardi, José Mourinho s’est dit très insatisfait.

storybild

José Mourinho n'avait pas envie de se réjouir du relâchement de ses troupes. (Photo: Laurence Griffiths)

Sur ce sujet
Une faute?

Disputer à nouveau un match de Champions League après deux ans d'absence et le remporter, c’est un minimum pour un club du calibre de Manchester United. Mais ce n’est de loin pas suffisant pour le manager portugais de l’équipe anglaise, trois fois vainqueur de la compétition continentale (1968, 1999 et 2008). Face à un adversaire comme le FC Bâle, José Mourinho souhaitait de l’efficacité et un soin particulier du «goal average». Mécontent de ses troupes, le perfectionniste «Special One» l’a fait savoir mardi soir après le match.

«Nous étions stables jusqu’au 2-0, nous jouions avec confiance. Après ça, tout a changé. Nous avons cessé de jouer sérieusement et de prendre les bonnes décisions», a pesté le «Mou». «Les joueurs ont probablement pensé que la partie était sous contrôle, mais le football c’est le football et il faut respecter son adversaire. Nous aurions pu nous mettre en danger. Nous nous sommes mis à jouer un football de fantaisie, de PlayStation. Je n’aime pas ça. Des petites passes et des grigris. Nous avons pris des risques alors qu’il faut respecter l’opposition. Et je ne sais pas si la différence de but jouera un rôle à la fin. Nous avons perdu notre position, notre forme, avons perdu des ballons dans des situations faciles… Je n’ai pas apprécié, les joueurs étaient trop relâchés», s’est agacé le tacticien portugais.

Pas de larmes pour les blessures

Autre mauvaise nouvelle de la soirée pour les Mancuniens, ils devront sans doute se passer de Paul Pogba, appelé pour la première fois à porter le brassard du capitaine avec les Red Devils, jusqu’à sa blessure au quart d’heure de jeu. Il a quitté le stade appuyé sur des béquilles. «Je ne sais pas encore ce qu’il a», a soupiré José Mourinho. «D’expérience je sais que c’est une blessure musculaire, apparemment à la cuisse. Si c’est le cas ça devrait l’éloigner du terrain pendant quelques semaines au moins. Mais c’est pour ça que nous avons un contingent. Pour les blessures, les suspensions. Nous n’allons pas pleurer pour des blessures, ni pour la grosse attaque que certains joueurs importants ont subi dans les médias hier (ndlr: lundi). Si Paul n’est pas là dimanche pour le prochain match, nous avons Herrera, nous avons Carrick, nous avons Fellaini et nous avons Matic.»

Interview de Dimitri Oberlin

Mourinho a également estimé que Manchester United était encore en retard sur les grands clubs actuels du continent. «Pour le Real Madrid, Barcelone ou le Bayern Munich, la Champions League ne commence qu’en février. Là c’est juste un échauffement. En février, lorsque nous, les équipes anglaises, tentons de survivre après notre intense période hivernale, ces adversaires sont frais et prêts après leur échauffement. Nous sommes actuellement au deuxième niveau, qui consiste à marquer des points et nous qualifier. Et si nous atteignons les matches à élimination directe, essayons d’apprécier d’affronter les gros poissons», a-t-il conclu pour calmer ceux qui voient déjà United se battre pour le trophée continental.

Kevin Bua au sortir des vestiaires

Les commentaires les plus populaires

  • Biaste58 le 13.09.2017 11:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    notre mode de championnat à revoir absolument

    perso, j'ai trouvè ce FC Bâle, plutôt bon, appliqué, engagé, sérieux , loin d'être ridiculze et qui aurait mérité d'en mettre au moins un. Maintenant, c'est clair que le niveau de notre championnat de Suisse ne permet pas d'avoir des adversaires de haut niveau qui s'apparentent à des matches de haute préparation, avec un rythme très rapide, intensif durant 90 minutes et de fort niveau technique. Dans ce sens, il devient urgent de revoir notre système de championnat et, surtout, les dates du début de celui-ci qui est une nette encouble pour les mercatos.

  • Swissboy le 13.09.2017 13:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo

    Mourinho parle très bien français, son interview à la RTS était sympa.

  • panda le 13.09.2017 15:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pas mauvais

    respecter l'adversaire c'est aussi admettre que bâle à été bon a plusieurs moments, d'ou le jeu de playstation de Man-U.

Les derniers commentaires

  • Leo J le 13.09.2017 17:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Changé moi ça !

    Sinon il rajoute quand des équipes en super league?!Car avec 10 équipe en frôle le ridicule

    • Udc le 13.09.2017 18:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Leo J

      Hors sujet!

  • panda le 13.09.2017 16:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    bravo bale

    respecter l'adversaire c'est aussi avouer que bâle a été bon à plusieurs moments, d'ou le jeu de "playstation" de Man-U.

  • panda le 13.09.2017 15:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pas mauvais

    respecter l'adversaire c'est aussi admettre que bâle à été bon a plusieurs moments, d'ou le jeu de playstation de Man-U.

  • Swissboy le 13.09.2017 13:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo

    Mourinho parle très bien français, son interview à la RTS était sympa.

  • fan le 13.09.2017 12:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    foot

    Manchester comme ça... n'a aucune chance contre Barca..Réal...PSG.....

    • nono le 13.09.2017 14:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @fan

      C'est que tu joues la même chose contre bâle que contre réal, Barça