Football – Champions League

26 septembre 2017 20:13; Act: 26.09.2017 23:01 Print

Les Madrilènes trop forts pour le Borussia de Bürki

A l'occasion de la 2e soirée des phases de groupe de la Champions League, la formation espagnole a cueilli le 1er succès de son histoire sur le terrain allemand.

storybild

En fin de match, le "tir de l'aigle" de Ronaldo a mis fin à l'invincibilité du BVB contre le Real à domicile. (Photo: Keystone/AP/Martin Meissner)

Sur ce sujet
Une faute?

Qui ose prétendre que le temps est venu pour Gareth Bale de quitter le Real Madrid ? A Dortmund, le Gallois a apporté une réponse magistrale à ses détracteurs.
Gareth Bale a, en effet, été le grand artisan du succès 3-1 des doubles tenants du titre face au Borussia de Roman Bürki. A la 18e, il a armé une volée imparable du gauche sur un centre de Carvajal pour crucifier le gardien bernois. A la 49e, il a offert un caviar à Cristiano Ronaldo pour le 2-0.

Le Borussia déjà largué

Privé peut-être d'un penalty pour une main de Sergio Ramos juste avant l'ouverture du score, le Borussia se retrouve déjà dans une situation bien compromise dans ce groupe H. Battus 3-1 à Wembley par Tottenham, les Allemands accusent déjà six points de retard sur leurs vainqueurs du jour et sur les Londoniens, victorieux 3-0 de l'Apoel Nicosie à Chypre grâce à un triplé de Harry Kane. On voit mal comment ils pourraient combler cet écart.

Roman Bürki n'a pas démérité... jusqu'au 3-1 de Cristiano Ronaldo de la 79e minute. Comme à Wembley deux semaines plus tôt devant Harry Kane, le Bernois n'a pas fermé son premier poteau sur la frappe du Portugais qui avait été parfaitement lancé par Modric. Mais il convient de préciser que le Borussia n'avait rien à espérer devant la maîtrise du Real Madrid dans le jeu avec un Modric remarquable à la baguette, un Bale aussi percutant dans les trente derniers mètres et un Ronaldo plus «clinique» que jamais. Il n'y avait pas vraiment photo entre les deux équipes.

Monaco battu

Diego Benaglio a livré une performance de choix qui malheureusement n'a pas évité la défaite aux siens. Monaco s'est incliné 3-0 à domicile devant le FC Porto. Benaglio a été battu une première fois à la 31e minute malgré deux arrêts extraordinaires. Il a, en effet, repoussé une frappe de Danilo et une d'Aboubakar à bout portant avant que ce dernier ne le trompe sur le second renvoi. L'ancien gardien de l'équipe de Suisse a payé au prix fort sur cette action l'apathie de ses défenseurs. Comme sur le 2-0 de ce même Aboubakar à la 69e à la conclusion d'une rupture digne du manuel. Le 3-0 de Layun de la 89e fut presque la copie du 1-0 avec un Benaglio héroïque mais abandonné par ses défenseurs face à l'attaque adverse.

Troisième gardien suisse concerné par cette soirée de mardi, Yvon Mvogo a vécu du banc la défaite sans appel du RB Leipzig à Istanbul par le Besiktas au cours d'une rencontre interrompue une dizaine minutes en raison d'une panne des projecteurs. Battus 2-0, les Allemands n'ont pas vraiment «existé» devant une équipe qui a confirmé avec brio son succès de la première journée à Porto. Très équilibré sur le papier, ce groupe G a dégagé ses vérités. Le Besiktas est en pleine euphorie, Monaco à la peine et Leipzig dépassé.

Les autres rencontres de la soirée ont vu les victoires attendues de Manchester City devant le Shakhtar Donetsk (2-0) et du Napoli face à Feyenoord (3-1). Enfin dans le groupe E, Liverpool a concédé un deuxième match nul en deux matches. Tenus en échec à Anfield Road par le FC Séville (2-0), les Reds n'ont pas su passer l'épaule à Moscou devant le Spartak (1-1).

Compilation des télégrammes

Groupe E

Spartak Moscou - Liverpool 1-1 (1-1)

35'000 spectateurs. SR Turpin (FRA). Buts: 23e Fernando 1-0. 31e Coutinho 1-1.

Liverpool: Karius; Alexander-Arnold, Matip, Lovren, Moreno; Can, Henderson, Mané; Salah, Firmino, Coutinho.

FC Sevilla - Maribor 3-0 (2-0)

34'705 spectateurs. Arbitre: Kulbakov (BUL). Buts: 27e Ben Yedder 1-0. 38e Ben Yedder 2-0. 83e Ben Yedder (penalty) 3-0.

Groupe F

Manchester City - Shakhtar Donetsk 2-0 (0-0)

54'000 spectateurs. Arbitre: De Sousa (POR). Buts: 48e De Bruyne 1-0. 90e Sterling 2-0.

Manchester City: Ederson; Stones, Fernandinho, Otamendi; Walker, De Bruyne, Delph, Sané; Agüero, Silva, Gabriel Jesus.

Notes: 72e Piatov détourne un penalty d'Agüero.

Napoli - Feyenoord Rotterdam 3-1 (1-0)

22'000 spectateurs. Arbitre: SR Collum (SCO). Buts: 7e Insigne 1-0. 49e Mertens 2-0. 70e Callejon 3-0. 93e Amrabat 3-1.

Napoli: Reina; Hysaj, Maksimovic, Koulibaly, Ghoulam; Allan, Jorginho, Hamsik; Callejon, Mertens, Insigne.

Notes: 68e Reina retient un penalty de Toornstra.

Groupe G

Besiktas Istanbul - RB Leipzig 2-0 (2-0)

50'000 spectateurs. Arbitre: Karasev. Buts: 11e Babel 1-0. 43e Talisca 2-0.

Notes: Yvon Mvogo est remplaçant à Leipzig. Le match est interrompu une dizaine de minutes en seconde période en raison d'une panne de projecteurs.

Monaco - Porto 0-3 (0-1)

11'703 spectateurs. Arbitre: Vincic (SLO). Buts: 31e Aboubakar 0-1. 69e Aboubakar 0-2. 89e Layun 0-3.

Notes: Monaco avec Benaglio.

Groupe H

APOEL Nicosie - Tottenham 0-3 (0-1)

20'000 spectateurs. Arbitre: Kralovec (CZE). Buts: 39e Kane 0-1. 62e Kane 0-2. 67e Kane 0-3.

Tottenham: Lloris; Trippier, Alderweireld, Sanchez, Davies; Winks, Dier; Aurier (57e Llorente), Sissoko (75e Georgiou), Son; Kane (75e N'Koudou).

Borussia Dortmund - Real Madrid 1-3 (0-1)

65'849 spectateurs. Arbitre: Kuipers (NED). Buts: 18e Bale 0-1. 50e Ronaldo 0-2. 54e Aubameyang 1-2. 79e Ronaldo 1-3.

Dortmund: Bürki; Piszczek, Sokratis, Toprak, Toljan (60e Dahoud); Castro, Sahin (60e Weigl), Götze (76e Pulisic); Iarmolenko; Aubameyang, Philipp.

Real Madrid: Navas; Carvajal, Ramos, Varane, Nacho; Kroos, Casemiro, Modric (91e Ceballos); Bale (86e Vazquez), Ronaldo, Isco (76e Asensio).

Retour sur cette soirée de Champions League riche en buts

Le liveticker en pop-up

(20 minutes/ats)