Football – Super League

22 septembre 2017 07:18; Act: 22.09.2017 10:09 Print

Constantin agresse Fringer et dépose plainte contre lui

Le président du FC Sion a déposé une plainte pénale pour diffamation contre le consultant de Teleclub, après son altercation avec lui jeudi soir à Lugano.

storybild

Christian Constantin se fâche et porte plainte. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

La meilleure défense, c'est l'attaque: fidèle à cet adage, Christian Constantin a déposé une plainte pénale à l'encontre de Rolf Fringer, alors que des caméras ont filmé le président du FC Sion prendre à partie l'ancien sélectionneur national après la victoire de son équipe à Lugano (1-2).

«J'ai déposé une plainte pour diffamation et dénigrement, explique «CC» à l'ATS. Je me suis senti sali par les propos que Rolf Fringer tient sur Teleclub depuis des mois. Je l'ai averti que je n'allais pas rester sans réagir s'il continuait à se montrer aussi médisant à mon encontre et qu'il aurait affaire à moi. Et il a recommencé mercredi... Cela faisait un moment que Fringer me cherchait. Il m’a cette fois trouvé, a-t-il encore commenté pour le «Matin». A un moment donné, je ne discute plus... Il faut régler les choses autrement. Je ne me suis pas attaqué à un innocent. Cela fait 10 ans qu’il me dénigre.»


Christian Constantin n'a pas peur d'assumer ses actes.«Après le match, j'ai agi comme avec un gamin dans la cour d'école: il a pris sa paire de baffes et son coup de pied au cul», lâche-t-il. Le président précise que son fils Barthélémy, directeur sportif du club, est venu parler à Fringer avant l'altercation. «Barthélémy n'a pas touché Rolf Fringer, explique Christian Constantin. Il lui a simplement dit que nous étions outrés par ses attaques incessantes.»


Malgré les réactions très vives et immédiates suscitées par son comportement et l'annonce de la Swiss Football League (SFL) de l'ouverture d'une procédure, Christian Constantin ne redoute pas les foudres de la Commission de discipline. «Mais que peut faire la SFL ?, s'interroge-t-il. Je rappelle que Rolf Fringer n'occupe plus aucune fonction officielle dans le football. Si deux personnes s'accrochent dans les tribunes, la SFL ne bouge pas, non?» Le consultant a, pour sa part, affirmé que «cette affaire n'allait pas en rester là.»


Davantage que l'affaire du transfert avorté de Marco Schneuwly il y a deux ans de Lucerne, dont le directeur sportif de l'époque était Fringer, à Sion, Christian Constantin sait d'où vient la rancoeur que nourrit l'Autrichien, ancien et éphémère sélectionneur de l'équipe de Suisse faut-il le rappeler, à son égard. «Nos relations se sont distendues depuis la demi-finale de la Coupe de Suisse 2009. Sion avait battu Lucerne aux tirs au but. C'était moi qui dirigeais l'équipe ce soir-là et Rolf Fringer était sur le banc adverse. J'ai le sentiment qu'il n'a jamais digéré cette élimination !»

(nxp/ats)

Les commentaires les plus populaires

  • un sedunois le 22.09.2017 01:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    S'en prendre au mauvais

    si seulement il pouvait donner un grand coup au cul de ses joueurs pour qu'ils mouillent leurs maillots, je retournerais peut-être à tourbillon...

  • Jackpitt le 21.09.2017 23:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Nimporte quoi

    Il faudra lui rappeler cet épisode quand il expliquera que les hooligans nont pas leur place dans un stade football.

  • Coco le 21.09.2017 23:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    CC= Clownesque

    Pauvre CC,,,,,,,,à quel heure était l'apéro? Ridicule ce bonhomme.... vraiment une honte pour le foot dans ce pays Rien justifie s'attaquer physiquement à quelqu'un Quel exemple pour les jeunes sportifs de ce pays et en général du Valais La ligue du foot va faire quoi?

Les derniers commentaires

  • malaco le 24.09.2017 19:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    fc sion

    monsieur constantin est le seul président qui dit tout haut ce que les autres pensent tout bas. restez comme cela monsieur constantin.

  • Bruce Dickinson le 23.09.2017 20:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Grosse peine pour pas grand chose

    En suisse un coup de pied au CUL cest 10 ans de prisons , meurtre 5 ans , crime passionnel 2 ans avec sursis , violeur récidiviste 1 année avec sursis !!! Chercher lerreur , et cest pas loin de la vérité !!

  • Chris67 le 23.09.2017 13:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    humain

    Il n'y a pas mord d'homme????? , je n'approuve pas son geste mais à force de se faire démonter , tôt ou tard on péte un câble ...c'est ce qui est arrivé.

  • Ben foot le 23.09.2017 11:41 Report dénoncer ce commentaire

    C'était pas la meilleure stratégie

    Dommage que M. Constantin ait réagit ainsi. Cependant je pense qu'il serait préférable que les commentaires sur le foot suisse soient réalisés par des passionnés avec une étincelle dans les yeux et pas par des gens aigris au regard éteint.

  • Yapludcerveau le 23.09.2017 10:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Morale 5.0

    Hallucinant la banalisation de la violence dans les commentaires....C'est fait, la nouvelle génération impose ses valeurs...quel monde de ouf!

    • Ben foot le 23.09.2017 12:02 Report dénoncer ce commentaire

      Morale à 2fr

      Hallucinant le déni de réalité par rapport à la violence morale...et au règlement de compte déloyaux, sans droit de réponse... quel monde de ouf!

    • Joe le fouteux le 15.10.2017 17:24 Report dénoncer ce commentaire

      Bim Bam

      Gros bravo Christian !!! 100 KF le coup de pied au Q et la baffe c'est trop cher payé... l'aurait fallu lui mettre un uppercut à monsieur je joue les victimes. Il a raison, ça fait du bien de se défouler quand on trouve quelqu'un en face de soi qui se permet des casses morales. ça aurait été moi, il serait allé à l'hosto msieur la victime des machins comme ça dans le monde du sport, ça ne devrait pas exister...