Neuchâtel

16 février 2012 09:04; Act: 16.02.2012 11:07 Print

Les ex-boss de Xamax jouaient aux bienfaiteurs

Bulat Chagaev et Islam Satujev ont fait don de plusieurs milliers de francs à une association islamique locale alors que le club était déjà en proie à des ennuis financiers.

Voir le diaporama en grand »
Retrouvez les faits marquants de la saga Chagaev, le propriétaire haut en couleur de Xamax depuis le 16 avril 2011. L'homme d'affaires tchétchène, en détention préventive depuis le 26 janvier pour faux dans les titres et gestion fautive, est sorti de prison vendredi. Bulat Chagaev avait choisi Me Jacques Barillon comme avocat pour le défendre en novembre dernier. Il a décidé de mettre fin à cette collaboration alors qu'il se trouve en détention provisoire. L'ancien patron de Neuchâtel Xamax, Bulat Chagaev, ne sera pas remis en liberté dans les prochains jours. Le Tribunal de Boudry aurait décidé de prolonger sa détention préventive jusqu'au 15 avril. Bulat Chagaev et Islam Satujev ont fait don de plusieurs milliers de francs à une association islamique locale alors que le club était déjà en proie à des ennuis financiers. Bulat Chagaev accepte d'être jugé à Neuchâtel et arrête sa grève de la faim. Malgré la demande de libération adressée par Me Barillon, Bulat Chagaev restera incarcéré jusqu'au 27 février. Les autorités genevoises ont procédé à l'arrestation de Bulat Chagaev. Xamax dépose le bilan. Raoul Savoy, ancien délégué à la première équipe va enfin pouvoir passer à autre chose. Les joueurs et le staff ont été formellement libérés de leurs obligations. Xamax n'a plus d'équipe. La presse neuchâteloise fait écho d'une nouvelle demande de mise en faillite du club. L'audience aura lieu le 27 janvier. A l'image de Geoffrey Tréand les joueurs de Xamax sont dans le flou. La Commission de discipline (CD) de la Swiss Football League (SFL) a décidé de retirer la licence de Xamax pour la participation aux championnats de la SFL. Nouvelle dénonciation contre par la Commission de discipline. Les confirmations des versements des salaires et des assurances sociales pour novembre n'ont pas été fournies. Comme si de rien n'était, les joueurs partent en camp d'entraînement à Dubai. En même temps, la dette passe à 7,52 millions de francs. Bulat Chagaev attaque la Société Neuchâteloise de Presse. Il lui réclame 500'000 fr. De plus, le club s'envole pour l'Espagne pour le premier de ses deux camps d'entraînement. La grande lessive continue à Neuchâtel Xamax. Stéphane Besle, capitaine des «rouge et noir», a été viré par le vice-président du club de Neuchâtel mercredi matin. Javier Arizmendi, Vincent Bikana et Haris Seferovic ont également été remerciés. La SFL retire encore quatre points au club. Les dettes s'accumulent pour Xamax. Les créanciers du club réclament près de 6 millions de francs à son propriétaire et l'Etat de Neuchâtel demande aussi 1 million. Dans les années nonante, une journaliste russe a enquêté sur la société du président «rouge et noir». Elle a été sauvagement assassinée quelques mois après. Elle travaillait également sur d'autres affaires. Le président de Neuchâtel Xamax a été inculpé pour faux dans les titres par la justice genevoise. Il a reconnu que le document de la Bank ok America n'était pas émis par cette banque. Le club de la Maladière, par la voix de sa directrice générale, Barbara Perriard, a confirmé le versement des salaires d'octobre. Une perquisition a eu lieu jeudi en début d'après-midi au domicile du propriétaire de Neuchâtel Xamax à Saint-Sulpice (VD). Jacques Barillon va désormais défendre le président du club de Neuchâtel Xamax, après la défection de Me François Canonica. Une attestation, prétendument envoyée par la Bank of America, stipule que l'homme d'affaires tchétchène possède 35 millions de dollars (31 millions de francs suisses) sur un de ses comptes. Le hic, c'est que le nom du signataire de ce document n'est pas connu au sein de la banque américaine. La demande de faillite, déposée par Ralph Isenegger par l'intermédiaire de son avocat, Me Vincent Solari, a été balayée par un tribunal neuchâtelois. Alors que Bulat Chagaev semblait s'être calmé au niveau des licenciements, le propriétaire de NE Xamax a de nouveau actionné le siège éjectable. C'est au tour de Christophe Moulin d'être propulsé hors du club. La directrice générale de Xamax a annoncé que le paiement des salaires des joueurs pour le mois de septembre avait enfin été effectué. Le club évite la faillite. Il a obtenu un délai d'une semaine pour produire différentes pièces comptables. Les salaires de septembre n'ont toujours pas été versés et les joueurs ont fait une courte grève avant d'avoir un rendez-vous avec la direction du club. L'avocat genevois Ralph Isenegger réclame à Neuchâtel Xamax - à titre d'intermédiaire de la négociation - une somme de 400'000 francs sur les 800'000 francs versés par le club bernois Young Boys pour le transfert du joueur neuchâtelois Freddy Mveng. Chagaev avait dit il y a un mois qu'il quitterait le club en cas d'offre sérieuse. Deux propositions de reprise lui ont été adressées. Bon nombre des membres des Tigers et des Fanatix, les deux fan-clubs de Neuchâtel-Xamax n'ont pas assisté au match contre Thoune à la Maladière. En cause, le non-paiement des abonnements. La Swiss Football League convoque Xamax devant la commission de discipline car le club n'a pas fourni les informations demandées par la ligue, notamment sa situation financière. Les vagues de licenciements au sein de Neuchâtel Xamax depuis l'arrivée de son nouveau propriétaire Bulat Chagaev pourraient lui coûter quelque 6,5 millions. 25 créanciers en provenance de toute la Suisse réclament 3,2 millions à Neuchâtel Xamax. Ramzan Kadyrov, également président du Terek Grozny, explique que l'actuel président de Xamax lui doit des millions (Chagaev a été vice-président). La menace d'une dislocation de l'équipe pèse après de piètres résultats sportifs et une grève des supporters. La direction de Xamax a estimée qu'un départ du club de Neuchâtel est envisageable. Les supporters appellent à faire grève. Joaquin Caparros a été renvoyé, son successeur sera Vitor Munoz. Assemblée générale de Neuchâtel Xamax: Bulat Chagaev et Islam Satujev ont été élus et les petits actionnaires n'ont pu que manifester leur mécontentement. 28 août 2011: les gardes du corps débarquent dans les vestiaires. Après le match nul de son équipe contre le Lausanne-Sport, Chagaev serait venu dans les vestiaires avec des gardes du corps armés pour menacer ses joueurs et son entraineur. Rétrogradé directeur sportif, Rudakov a quitté le club neuchâtelois. le contrat du brésilien Carlão a été rompu un mois seulement après son arrivée au club. Dans une interview à «L'Illustré», Bulat Chagaev, président de Xamax assure détenir des preuves prouvant que la finale de la Coupe de Suisse entre Sion et son équipe, disputée en mai dernier a été arrangée. Sonny Anderson ex directeur sportif de Xamax poursuit Chagaev pour non versement de salaires. 7 août 2011: le premier point. le match nul de Xamax face à Thoune est le premier point de la saison en Super League, marqué par le club. la première séance du nouveau coach de Xamax s'est déroulée à huis-clos, à l'abri des regards indiscrets. L'ancien coach de Bilbao Joaquin Caparros est nommé entraineur principal en remplacement de François Ciccolini. Islam Satujev a été nommé président de Xamax. Andrei Rudakov, jusqu'ici président du club a été nommé directeur sportif. Le président Andrei Rudakov aurait été licencié selon plusieurs sources proches du club. Après la défaite face au FC Bâle, le directeur sportif Sonny Anderson, le coach François Ciccolini et l'entraineur des gardiens Jean-Luc Ettori ont été licenciés avec effet immédiat. Carlão et Augustin Gilles Binya ont été déclarés indésirables. Gallati et Almarares quittent le club, le staff n'étant pas convaincu par leurs performances. 15 juillet 2011: le nouveau. L'international M21 géorgien Irakli Tschirikaschwili signe avec Xamax un contrat jusqu'à la fin de la saison. 14 juillet 2011: Un gardien de but et deux attaquants. Des nouveaux à Xamax: l'attaquant brésilien Carlão (à gauche), le gardien Rodrigo Galatto (Paraguay) et Edgar Benitez rejoignent l'équipe. Xamax achète l'Espagnol David Navarro (photo) au FC Valence et l'international camerounais espoir Vincent Bikana. 1 juillet 2011: Un ancien du Barça recruté Le défenseur espagnol Victor Sanchez, qui évoluait à Getafe après un passage au FC Barcelone arrive à Xamax. 22 juin 2011 Logan Bailly arrive. L'international belge Logan Bailly arrive en prêt pour un an. 18 juin 2011: Nuzzolo quitte Xamax. Après onze ans passés à Neuchâtel, Nuzzolo s'en va à YB. 8 juin 2011: François Ciccolini nouvel entraîneur?Sonny Anderson précise tout de même: «C'est moi le patron!» Le directeur sportif Paolo Urfer, le PDG Philippe Salvi, Le chef du marketing Alexandre Rey et son assistant Cédric Pellet quittent le navire. Un jour après la défaite en finale de la Coupe de Suisse, Bernard Challandes a été remercié, il devrait être remplacé par Sonny Anderson, qui ne possède pas de licence pour entraîner. Xamax est alors mené 2-0 (score final) lorsque le Tchétchène arrive dans les vestiaires en criant: «I will kill you all!» 13 mai 2011: Bernard Challandes en pompier. Bernard Challandes remplace Didier Ollé-Nicolle alors que le club se débat pour éviter la relégation. Le successeur d'Ollé-Nicolle ne sera pas Maradonna comme annoncé. La défaite à domicile contre Thoune a été fatale à Ollé-Nicolle. 12 mai 2011: La reprise est effective. L'assemblée générale extraordinaire du club a adopté presque sans opposition la reprise du club. Chagaev est propriétaire et Andrey Rudakov (à droite) est président. 10 mai 2011: Maradona à Xamax? Les très riches Tchétchènes veulent acquérir Maradona. 16 avril 2011: Chagaev reprend Xamax. Bulat Chagaev, confident du président tchétchène Ramzan Kadyrov, reprend le club neuchâtelois.

Sur ce sujet
Une faute?

«Les deux dirigeants de Xamax ont donné, de main à main, 8 ou 10’000 francs à notre responsable de cuisine. C'était pour le ramadan, au mois d'août dernier.» Cité par «L'Express» dans son édition de jeudi, le responsable du Centre islamique de Serrières ne cache pas que Bulat Chagaev et Islam Satujev, président et vice-président du club de football disparu, se montraient généreux envers son association. Lors de leurs visites pour la prière du vendredi, ils lâchaient souvent 50 à 100 francs à la sortie, explique-t-il encore.

Le centre de Serrières n'est peut-être pas le seul à avoir bénéficié de ces largesses. Selon le quotidien neuchâtelois, une quittance, non datée mais signée de la main d'Islam Satujev, fait état de deux dons de 5000 et de 10'000 francs en faveur d'une ou de plusieurs associations islamiques du canton. Ce document fait partie d'une série de pièces comptables conservées dans le système informatique de Xamax.

(cge)