CC sanctionné: les réactions

12 octobre 2017 19:21; Act: 13.10.2017 09:06 Print

«Une occasion ratée pour le suspendre à vie»

Le président du FC Sion a été lourdement sanctionné, jeudi, pour avoir frappé le consultant de Teleclub, Rolf Fringer, en septembre dernier. Réactions.

Sur ce sujet
Une faute?

«Le comportement violent de Christian Constantin constitue à l'évidence une violation des règles de conduite.» C'est ce qu'a affirmé jeudi la Commission de discipline (CD) de la Swiss Football League (SFL), avant de condamner le président du FC Sion à une amende de 100'000 francs ainsi qu'à une interdiction de stade de 14 mois. Pour rappel: CC s'en était pris physiquement au consultant de la chaîne Teleclub, Rolf Fringer, après la victoire de son club face à Lugano.

Juste après l'annonce de la sanction, les réactions n'ont pas tardé à fuser. Martin Arn, journaliste sportif à «Blick», n'a pas mâché ses mots: «La Ligue a malheureusement raté une occasion pour envoyer un signal fort et suspendre Constantin à vie.»

«Victime de lui-même»

Le «Tages-Anzeiger», lui, est un peu plus nuancé dans ses propos. Pour le journal, la suspension n'est pas uniquement due à l'attaque de Fringer, mais également aux comportements antérieurs du sexagénaire. Le quotidien alémanique écrit ainsi que Constantin est «victime de lui-même». Pour rappel: CC avait déjà attaqué un arbitre lors d'un match à Kriens (LU) en 2004. Il avait alors écopé d'une peine pécuniaire de 24'500 francs. L'an dernier, le Valaisan avait reçu une amende de 5000 francs pour avoir vivement critiqué l'arbitre Sascha Amhof lors de la défaite sédunoise 3-2 face à YB et pour avoir été, par la suite, très présent dans les médias pour le critiquer une nouvelle fois.

Un jugement «proportionné»

De son côté, Christian Constantin s'est confié au«Matin» peu avant l'annonce officielle de la sanction: «Ils peuvent me donner 100 ans que cela ne tiendrait pas», a-il ainsi estimé avant de critiquer la CD: «En quoi la Ligue est-elle compétente? A ce que je sache, Rolf Fringer n’est pas un membre ni un arbitre de la Swiss Football League. Un joueur commettant un excès de vitesse en se rendant au stade pour y disputer un match n’est pas jugé par la Ligue. Pareil pour un joueur ne payant pas ses impôts. Pourquoi moi devrais-je l’être?»

Interrogé peu après, toujours par le «Matin», Daniele Moro, président de la Commission de discipline de la SFL, a justifié la décision en rappelant que le verdict qui touche Christian Constantin n’est «pas lié au personnage»: «La commission a fait un travail sérieux pour aboutir à une sanction et une amende. Un jugement que je considère comme proportionné.»

(ofu)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • boubou le 12.10.2017 11:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    nimportnawak!

    100'000 balles pour une gifle et un coup de pied au derche. n'importe quoi! Et les hooligans qui jettent des engins pyrotechnique et qui parfois créent le chaos à la sortie après les matchs. Combien l'amende?

  • Oliver Gern le 12.10.2017 11:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Normal mais...

    Des sanctions cela est normal... cela dit monsieur Fringer, lui ne devrais même plus avoir le droit d'être consultent TV et ferait mieux d'arrêter de critiquer Monsieur Constantin.

  • M. Pognon le 12.10.2017 11:22 Report dénoncer ce commentaire

    Le plus dur ca sera le terrain

    Avec toutes ses activités "commerciales", 100'000 balles c'est de la monnaie !!!!

Les derniers commentaires

  • Bananas35 le 18.10.2017 12:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Constantin et ses problèmes

    Attention à ces Messieurs de la SFL .soyez ferme dans vos décisions. Maintenant il vient doux comme un agneau, pas de pitié le(maximum) possible pour qu'il ne puisse pas rebondir dans quelques jours

  • betrisey jp le 15.10.2017 09:55 Report dénoncer ce commentaire

    constantin

    pour les bonnes oeuvres cc est là et hop fc sion personne en parle

  • Jean Choucroute le 14.10.2017 17:52 Report dénoncer ce commentaire

    Repas de soutien

    Qu'il organise des repas de soutien lorsque le FC Sion joue. Les convives pourraient alors regarder les rencontres sur écran géant. Le bénéfice ainsi réalisé servirait pour payer l'amende.

  • Adhoc le 13.10.2017 15:46 Report dénoncer ce commentaire

    Le cirque pitoyable de CC continue

    Il se répand déjà dans la presse étrangère (L'Equiped!) Après avoir dit qu'il ne dirait rien avant l'émission "Mise au point"! Tjs le n'importe quoi! Et que dit-il à nos voisins français? Qu'il s'en fout et ne respectera pas la décision de la ligue !!! Il est chez lui, à Tourbillon ! Mais, c'est simple : il va se faire exclure à vie, et son club sera suspendu. La SFL, vous en faites partie, CC, personne ne vous a forcé à y adhérer: comme tout organisme, il a ses règles. Bref, une fois de plus, sa personne compte, le club absolument pas ! Se croit non seulement le pape, mais le seul sur terre..

  • Adhoc le 13.10.2017 15:37 Report dénoncer ce commentaire

    Volet 1 : SFL, ses règlements 2) Lois.

    Lois civiles et pénales. Les instances jugeront les plaintes. SFL ? Comme tout organisme, il a un règlement! Ceux qui adhèrent à la SFL en acceptent les règles, rien de plus normal. Si CC veut ignorer les lois (coups, atteinte à l'intégrité corporelle- menaces de mort pour son fils!), se moquer du civil et du pénal, et en plus refuser les règlements de la SFL, qu'il crée sa propre ligue! Le hic, son FC Sion sera tout seul! Aucun club valaisan n'ira se fourvoyer dans sa tombe! Ses soutiens? Les Valaisans qui veulent beurre et argent du beurre: les + de la Suisse tout en faisant ce qu'on veut !!