temps libre

17 février 2009 23:03; Act: 17.02.2009 23:09 Print

Sea, sex and sun: le menu quotidien de Yakin à Doha!

par Julien Caloz - Hakan Yakin a rejoint le Qatar et l’équipe d’Al-Gharafa. Ecarté, le Bâlois passe son temps à la plage avec sa PlayStation.

Une faute?

Hakan Yakin a désormais le temps de dépenser son salaire démesuré (2,15 millions de francs par année). L’international helvétique ne jouera probablement plus avec la formation d’Al-Gharafa, annonce le quotidien Blick dans son édition de mardi. Le cheikh du club qatarien aurait en effet très mal réagi en apprenant les contacts entretenus par l’ancien capitaine d’YB avec Neuchâtel Xamax, Lucerne ou encore Aarau durant la pause hivernale. Or son contrat, qui court jusqu’en 2010, l’oblige à rester dans le Golfe, du moins jusqu’à la pause estivale et l’ouverture de la saison des transferts.

Mais que fait Yakin de tout ce temps libre? Il joue à la PlayStation ou trône sur un transat, seul. Son amie, top model bernois, enchaîne les séances photos à plusieurs milliers de kilomètres. «En tant qu’employé, je dois désormais m’adapter aux besoins de mon patron», résume Hakan Yakin dans les colonnes de .ch, alors que son frère Murat lui a demandé de «laisser passer l’orage».

L’avenir footballistique d’Hakan Yakin est dès lors compromis. Le sélectionneur Ottmar Hitzfeld a rappelé la semaine dernière que «si Yakin ne rejouait pas régulièrement», il ne pourrait «plus le convoquer». Son assistant, Michel Pont, se dit aujourd’hui «triste pour Hakan. On espérait qu’il rebondisse en Suisse, mais ça n’a pas été possible. Hitzfeld devra trancher.»