Football - Coupe du monde

08 octobre 2017 00:28; Act: 08.10.2017 00:34 Print

Fabian Frei: «Une 1ère mi-temps très, très bonne»

par Robin Carrel, Bâle - Le milieu de terrain du FSV Mayence a donné raison à son sélectionneur Vladimir Petkovic, qui a laissé les joueurs en sursis sur le banc, en marquant un but contre la Hongrie (5-2).

Fabian Frei, en zone mixte et en version originale.
Sur ce sujet
Une faute?

Le coach national a tranché: les joueurs risquant d'être suspendus pour la «finalissima» contre le Portugal en cas de carton jaune face aux Hongrois ont été gardés au chaud, samedi soir à Bâle. Ça ne s'est pas vu sur le pré, tant Steven Zuber (deux buts), Fabian Frei (une réalisation) et François Moubandje (bon sur son flanc gauche) se sont montrés à la hauteur de l'événement.

Retour sur cette partie gagnée assez tranquillement face à un adversaire encore plus limité que prévu avec Fabian Frei. Un milieu de terrain d'habitude plutôt défensif et qui a fait merveille en numéro dix, dans un Parc St-Jacques qu'il connaît bien pour y avoir joué de 2005 à 2009, puis de 2011 à 2015.

Vous avez fait le travail ce soir.

Oui. Mais si tu as 27 points et qu'au final tu ne te qualifies pas, ce n'est pas normal, c'est clair. C'était un bon match de notre part. La première mi-temps a vraiment été très, très bonne. Après, nous avons aussi laissé joué un peu les autres.

Et pour vous, un but. A Bâle, en plus...

Ouais, c'est clair que pour moi c'est toujours beau de revenir à Bâle. Super stade, super ambiance, toujours... En prime, marquer un but, c'est clair que c'est très spécial pour moi.

Ca montre aussi que tout le monde peut marquer dans cette équipe.

Oui, c'est vraiment une des qualités de notre effectif. Il n'y a pas qu'un ou deux joueurs qui sont capables de marquer chez nous... On a vu aujourd'hui! On a changé des joueurs par rapport à notre XI habituel et ceux qui sont entrés ce soir ont fait du bon travail. Je crois que ça montre vraiment la qualité dans ce groupe.


Lichtsteiner est aussi passé en zone mixte: