Football

26 septembre 2017 10:26; Act: 26.09.2017 11:36 Print

Constantin: «S'il continue, nous continuerons»

Le président du FC Sion revient mardi dans la presse sur son coup de sang envers Rolf Fringer. Il persiste et signe.

Sur ce sujet
Une faute?

Christian Constantin invite Rolf Fringer à ne pas continuer (à le critiquer), «sinon nous continuerons nous aussi», prévient le président du FC Sion dans une interview au «Blick», sans préciser la nature de son éventuelle nouvelle riposte. Christian Constantin ne s'excuse que très partiellement de s'en être pris physiquement au consultant de Teleclub et ex-sélectionneur national.

«Quelques jours après votre attaque (à coups de pied et de gifles) contre Rolf Fringer, présentez-vous vos excuses?», demande le «Blick» au président sédunois. «Je devrais le faire en tant que président de club. Mais en tant que père, je ne tolère pas ce que Fringer a dit à mon sujet, ainsi que sur des personnes qui me sont proches. S'il continue, alors nous continuerons aussi!», prévient-il.

«Si je me retire, c'est la fin du club»

Et de préciser qu'on peut présenter sa position comme une «excuse en tant que président», mais en aucun cas comme une excuse envers l'homme Fringer - les deux hommes semblent bien se détester - et pas une excuse non plus de «Constantin en tant que papa» (CC est le père de Barthélémy Constantin, 22 ans, le directeur sportif du club, lui-même en conflit avec Rolf Fringer).

Le président laisse entendre qu'il n'est pas prêt à lâcher le club. «Si je me retire, c'est la fin du club au haut niveau. Et si le Blick exige une sanction draconienne contre moi, alors je lui dis que ce n'est pas à lui de décider, mais à la justice. Elle fera son boulot.»

Christian Constantin ne semble pas vraiment regretter son geste: «Je n'avais aucune chance de me défendre contre les attaques de Fringer», estime-t-il. Christian Constantin n'a par ailleurs pas l'intention de se manifester auprès de Teleclub, l'employeur de Rolf Fringer.

Gifles et coups de pieds

L'esclandre s'était produit jeudi dernier au terme du match de Super League entre Lugano et Sion, au Tessin, remporté 1-2 par les Sédunois, qui mettaient fin à une série de mauvais résultats. Le président valaisan avait giflé plusieurs fois le consultant autrichien de Teleclub, avant de lui donner encore des coups de pieds une fois Rolf Fringer à terre. Barthélémy Constantin aurait de son côté proféré des menaces de mort contre l'ancien coach national.

Christian Constantin s'est justifié en disant avoir été offensé par divers propos de Rolf Fringer. Ce dernier, sur le plateau de Teleclub, l'avait qualifié de personnalité narcissique manquant totalement d'empathie. Il jugeait aussi ridicules, d'une façon générale, ses activités en tant que président et propriétaire du club.

Ouverture d'une procédure

La Swiss Football League a condamné le comportement de Christian Constantin et annoncé l'ouverture d'une procédure disciplinaire contre lui.

Christian Constantin et Rolf Fringer s'étaient déjà accrochés il y a quelques années, lorsque Rolf Fringer était directeur sportif du FC Lucerne, où évoluait Marco Schneuwly que convoitait alors Christian Constantin, de manière un peu cavalière aux yeux de l'Autrichien.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Un footballeur des talus le 26.09.2017 11:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    2 poids, 2 mesures

    Si n'importe lequel des lecteurs avait fait les mêmes gestes, il serait interdit de stade depuis les faits avérés. cherchez l'erreur !

  • Un bonhomme le 26.09.2017 11:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La menace en bois

    Mais pars seulement, on ne veut plus de toi dans ce club. N'en déplaise à certains de mes homologues supporters de Sion prêts à se laisser ridiculiser et cracher au visage par CC plutôt que d'exiger son départ par peur de voir le club tomber de Super League. Si on pouvait choisir de voir le maboule partir je signerai demain peu importe les conséquences ! Le FC Sion existe depuis 1909, il survivra au départ de CC. Il est temps de montrer ce que c'est la fierté valaisanne, c'est pas de flâner un consultant TV, mais c'est de ne pas choisir la solution de facilité quand on se moque de nous.

  • Nike le 26.09.2017 12:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Directeur c'est quoi

    Directeur technique ! A 22 ans...... Il est bien le fils à papa...... Pas ces conneries , je comprends mieux vu son âge

Les derniers commentaires

  • Pierre B. le 27.09.2017 04:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La vision des choses...

    Que voit-on ? Finges au sol et CC repartir, que s'est-il passé avant ? On le voit pas et tout le monde prend position sur des suppositions. Il y a des choses qui se règles entre hommes et malheureusement la TV était là. Comme toujours les médias aiment ce genres d'événements, ça fait vendre... C'est du pain béni... Soyons claire c'est pas bien mais...

  • Florian Degoumois le 26.09.2017 16:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Areuh!

    'S'il continue, je continue, na na nère euh!' On parle souvent de l'âge mental des footballeurs. Il semble qu'ils aient parfois des excuses, au vu du niveau de certains de leurs employeurs. Pitoyable et honteux pour le sport romand déjà bien mis à mal sans cela.

  • Gilbert Graisse le 26.09.2017 14:34 Report dénoncer ce commentaire

    Schön

    Les abonnements du "Blick" sont en train de monter en flèche. Saluons l'activité de ce grand journal pour le bien-être du football suisse ! Ca va chauffer !

    • ed.pilloud le 26.09.2017 17:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Gilbert Graisse

      pas d'intérêt pour le blick,

    • Betrand Tanplan le 26.09.2017 18:58 Report dénoncer ce commentaire

      Allo ?

      pas d'intérêt pour ed.pilloud

    • Alain le 26.09.2017 22:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Gilbert Graisse

      Le Blick un grand journal ??? Tu plaisantes j'espère . Laisse moi rire , alors tu n'as jamais lu un grand journal

    • Hans Zimmerli le 26.09.2017 23:11 Report dénoncer ce commentaire

      @Alain

      Le plus grand journal de Suisse en terme d'abonnés et de lecteurs ! Renseigne-toi !!

  • Papymouzou le 26.09.2017 13:48 Report dénoncer ce commentaire

    Le Blick =le fond des égouts

    Quand on voit qu'un journal de fond de caniveau comme le Blick prend fait et cause pour un moins que rien comme ce F., on comprend beaucoup de choses! Il est plus qu'évident que la racaille suisse alémanique ne veut plus de Constantin et du FC Sion dans les hautes sphères du foot helvétique! A nous romands, supporters ou non du FC Sion de leur montrer ce que nous valons vraiment, c'est à dire 1000 fois mieux que ces suisses allemands totalement complexés et coincés! J'ai bien tenté de me servir du Blick quand je vais gouverner, il est de trop mauvaise qualité pour ça et en plus il pollue....

    • Florian Degoumois le 26.09.2017 16:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Papymouzou

      Oui, un fond d'égoût, et c'est bien pour cela qu'il est au même niveau que ce président de club: même niveau, même langage, même capacité de réaction. Vos propos sur les Alémaniques sont déplacés et sans fondement. Si vous les connaissiez un peu, vous sauriez qu'il y a beaucoup de qualités chez eux comme je suis sûr qu'il y a beaucoup de qualités chez les Valaisans.

    • Juge Fayard le 26.09.2017 16:58 Report dénoncer ce commentaire

      Blam

      La Suisse alémanique, ce n'est pas la racaille, c'est l'élite ! La racaille, elle, se trouve à la Porte d'Octodure et elle va être punie comme il se doit. Souhaitons que la justice soit implacable pour punir les deux présumés innocents (mais véritablement très coupables !).

    • D. Bill le 26.09.2017 18:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Papymouzou

      Le moins que rien est un peu plus connu dans le monde du foot, il y a connu plus de succès et est bien plus respectable que la mafia à CC!... Sur ce...

  • retep le 26.09.2017 13:34 Report dénoncer ce commentaire

    CC ou pas - Y aura-t-il des mesures just

    Ce sera très intéressant surtout eu égard de l'exclusion de l'entraîneur national du terrain pour un simple doit d'honneur! En effet, vous avez déjà senti la carte sur laquelle CC joue: sas FC Sion? Et cela en Valais avec des règles différents.... J'espère que les instance du foot auront le culot nécessaire qui s'impose.

    • Dédé le 27.09.2017 01:41 Report dénoncer ce commentaire

      réponse à retep

      orthographe et fautes de syntaxe... Aïe Aïe Aïe...