Football

15 février 2017 19:09; Act: 15.02.2017 19:09 Print

La FIFA veut suspendre à vie deux ex-dirigeants

Brayan Jimenez et Eduardo Li sont accusés d'infraction au code de l'éthique de l'organisation internationale.

storybild

Brayan Jimenez. (Photo: AFP)

Une faute?

La chambre d'instruction de la commission d'éthique de la FIFA réclame des suspensions à vie contre Brayan Jimenez et Eduardo Li, annonce mercredi l'instance dans un communiqué. Les anciens patrons du football guatémaltèque et costaricien sont impliqués dans le scandale de corruption de la FIFA.

«Dans ses deux rapports finaux, qui ont été transmis à la chambre de jugement le 8 février, le Dr Borbely (président de la chambre d'instruction, ndlr) recommande une suspension à vie liée à toute activité relative au football contre MM. Li et Jimenez, accusés d'infraction au code de l'éthique de la FIFA», souligne le communiqué.

Brayan Jimenez, ex-président de 62 ans de la Fédération du Guatemala, et Eduardo Li, son homologue de 57 ans au Costa Rica de 2007 jusqu'à son arrestation en 2015, ont plaidé coupable aux Etats-Unis des chefs de conspiration en vue d'extorsion et de fraude, dans le cadre du grand dossier de corruption qui a frappé des dizaines d'anciens dirigeants de la FIFA. Le premier a été arrêté en janvier 2016 dans un appartement d'une banlieue chic de la capitale guatémaltèque, puis extradé en mars aux USA. Le deuxième avait été interpellé par les autorités suisses en mai 2015.

Les deux hommes, qui avaient initialement plaidé non coupable, auraient notamment monnayé leur influence auprès de sociétés privées dans le cadre de la revente des droits TV de matches de leur équipe nationale. La justice américaine assure avoir des preuves de conflits d'intérêt, de pots-de-vin versés et de la corruption des deux hommes. Dans le cadre de l'enquête de la FIFA, les deux accusés se sont vu remettre les rapports de la commission d'éthique. Ils ont également été invités à se prononcer et peuvent requérir une audition.

(nxp/ats)