Championnat d'Italie

22 décembre 2012 20:13; Act: 22.12.2012 23:05 Print

Rome domine Milan

Dans le choc au sommet de la 18ème journée de Serie A, les Giallorossi s'imposent 4 à 2, grâce aux réussites de Burdisso, Osvaldo et Lamela. Les réductions du score tardives de Pazzini et de Bojan n'ont rien changé.

Une faute?

La Roma a surclassé l'AC Milan (4-2) et fait basculer sa saison du bon côté juste avant Noël. Les Romains restent en chasse des places européennes, dans le sillage des cinq premiers, à 2 points de Naples, et valident le football d'attaque de Zdenek Zeman avec cette démonstration. Nicola Burdisso a lancé le festival (11), avant que Pablo Osvaldo (22) et Erik Lamela (29) n'assomment le Milan en une demi-heure. L'Argentin a marqué le quatrième but à l'heure de jeu, avant que le Milan ne donne un aspect trompeur au score avec deux buts en fin de match, par Giampaolo Pazzini sur penalty (86) et Bojan Krkic (87). Les «Rossoneri» voient leur remontée sèchement interrompue. Stephan El Shaarawy, le meilleur buteur de la Serie A (14 buts), a été muselé cette fois, et la charnière la plus expérimentée de Massimiliano Allegri, Mario Yepes-Philippe Mexes, a pris l'eau. Le tirage au sort de la Ligue des champions - encore le FC Barcelone - a-t-il rendu malades les Milanais?

La Juve assomme la Serie A

La Juve a rejoint le FC Barcelone et le Bayern Munich sur un plan: elle a pris une option sur le titre de champion avant même les fêtes de Noël. Sa victoire dans le temps additionnel contre Cagliari (3-1) vendredi a été bonifiée par le faux pas de l'Inter. L'occasion ratée par le Croate Marko Livaja, qui a tiré sur le poteau à un mètre de la ligne devant le but vide (90), pourrait être un des tournants de la saison. La veille Alessandro Matri, qui vit pourtant une saison très difficile, avait signé le but de la victoire à peu près au même moment du match (2-1, 90 2) avant que Vucinic n'ajoute un troisième but. Avant, l'Inter s'était retrouvée menée sur un contre habilement conclu d'un extérieur du droit par Ciro Immobile (77). Elle n'a pu qu'égaliser par une tête d'Esteban Cambiasso, servi par Antonio Cassano (85).

Nouveau podium

L'identité des deux premiers poursuivants de la Juve a changé. La Lazio a pris la deuxième place en battant la «Samp» grâce à un but du «Prophète» Hernanès. Les «Biancocelesti» viennent de prendre 17 points sur 21 et confirment leur victoire sur l'Inter de la semaine dernière (1-0). Pour les Génois, l'arrivée du nouvel entraîneur Delio Rossi n'a pas inversé la tendance. La Fiorentina grimpe sur la troisième marche grâce à sa victoire à Palerme (3-0), qui a signé le retour de Stevan Jovetic, auteur d'un doublé. En l'absence du génial Monténégrin, la «Viola» avait ralenti, la voilà repartie. Naples reste 5e mais s'est rassuré en gagnant chez le dernier Sienne (2-0), après une série de quatre défaites dans trois compétitions, auxquelles s'ajoutent les deux points de pénalité dans le scandale du «Calcioscommesse». Battu deux fois par Bologne dans les dernières minutes, Naples a gagné à son tour en fin de match. Marek Hamsik a servi le premier but à Christian Maggio (86), avant qu'Edinson Cavani n'appose son sceau, sur penalty (90), son 13e but en Serie A.