Football - Euro 2016

07 septembre 2015 21:33; Act: 07.09.2015 22:02 Print

Un dernier coup de collier à donner

par Robin Carrel, Londres - La Nati doit encore grappiller quatre points en trois matches pour être de la fête de l'Euro 2016 en France. Un nul (au moins) à Wembley ferait bien l'affaire.

Voir le diaporama en grand »
Trois jours après avoir assuré sa qualification pour l'Euro 2016, la sélection de Vladimir Petkovic s'est imposée 1-0 dans la douleur en Estonie. Elle a conclu victorieusement ces éliminatoires grâce à un exploit personnel de Breel Embolo, qui a provoqué l'autogoal du capitaine Klavan au bout du temps additionnel. Ce résultat «officialise» la place de barragiste de la Slovénie dans ce groupe E outrageusement dominé par l'Angleterre. Le gardien Marwin Hitz et le patron de la défense Johan Djourou ont été les meilleurs éléments, avec ce diable de Breel Embolo bien sûr, d'une équipe de Suisse qui sera passée à côté de son match. L'absence d'enjeu explique cette «démobilisation» que Vladimir Petkovic n'a certainement pas appréciée. Johan Djourou et ses partenaires fêtent leur qualification pour l'Euro 2016 sur la pelouse de l'AFG Arena (Vendredi 9 octobre 2015). Breel Embolo (à g.) et Michael Lang se congratulent à Saint-Gall (Vendredi 9 octobre 2015). Les Suisses fêtent leur qualification pour l'Euro 2016 sur la pelouse de l'AFG Arena (Vendredi 9 octobre 2015). Vladimir Petkovic et ses joueurs Xherdan Shaqiri et Timm Klose fêtent leur qualification pour l'Euro 2016 sur la pelouse de l'AFG Arena (Vendredi 9 octobre 2015). Pajtim Kasami a marqué le but du 5-0 face à Saint-Marin sur une passe décisive de Francois Moubandje (Vendredi 9 octobre 2015). Michael Lang, très bon jeudi, a ouvert le score face à Saint-Marin (Vendredi 9 octobre 2015). Vladimir Petkovic a dû faire face à une cascade de forfaits pour ce match face à Saint-Marin (Jeudi 8 octobre 2015). Le Bernois Roman Bürki gardera la cage helvétique face à Saint-Marin à Saint-Gall (Jeudi 8 octobre 2015). 08.09 Il manque toujours quatre points à l'équipe de Suisse pour se qualifier à l'Euro 2016. La sélection de Vladimir Petkovic, décevante, s'est inclinée 2-0 à Wembley contre une Angleterre qui, elle, avait déjà son billet en poche et qui a poursuivi son carton plein dans ces éliminatoires. La Suisse précède désormais de trois points la Slovénie, tombeuse chez elle de l'Estonie (1-0). Wayne Rooney a inscrit sur penalty le 2-0 et est devenu le meilleur buteur de l'histoire de sa sélection nationale (50 buts en 107 capes). «Wazza» avait également tenu un rôle majeur dans l'ouverture du score à la 67e d'un Harry Kane profitant de la naïveté de tout le dispositif défensif helvétique. Breel Embolo n'a pas changé le court du match en entrant. La Suisse explose de joie en gagnant 3-2 face à la Slovénie. (5 septembre 2015) Menée 2-0 jusqu'à la 80e minute, la Suisse s'est imposée 3-2 devant la Slovénie. (5 septembre 2015) Acquis grâce aux réussites des remplaçants Drmic (80e et 94e) et Stocker (84e), ce résultat ouvre les portes de la phase finale de l'Euro 2016 à la Suisse. Pour assurer sa deuxième place du groupe, la Suisse n'a plus qu'à cueillir quatre points lors de ses trois derniers matches, en Angleterre et en Estonie et contre Saint-Marin. Une véritable formalité même si le panache commande de faire un nouveau pas vers la France dès mardi à Wembley... Breel Embolo en pleine action. (5 septembre 2015) Remplaçant au coup d'envoi, Breel Embolo a effectué une bonne rentrée. Blerim Dzemaili, Fabian Schär et Xherdan Shaqiri (depuis la gauche) fêtent le deuxième but face à la Lituanie (14 juin 2015). Blerim Dzemaili, Fabian Schär et Xherdan Shaqiri (depuis la gauche) fêtent le deuxième but face à la Lituanie (14 juin 2015). Xherdan Shaqiri salue son public après le succès de la Suisse face à l'Estonie (vendredi 27 mars 2015) Xherdan Shaqiri salue son public après le succès de la Suisse face à l'Estonie (vendredi 27 mars 2015) Après avoir marqué un but injustement refusé pour hors-jeu, Haris Seferovic s'est vengé en allumant le gardien estonien sur le 3-0 (vendredi 27 mars 2015) Après avoir marqué un but injustement refusé pour hors-jeu, Haris Seferovic s'est vengé en allumant le gardien estonien sur le 3-0 (vendredi 27 mars 2015) Granit Xhaka a marqué le deuxième but de la Suisse face à l'Estonie (vendredi 27 mars 2015) Granit Xhaka a marqué le deuxième but de la Suisse face à l'Estonie (vendredi 27 mars 2015) Fabian Schär a ouvert la marque de la tête pour la Suisse face à l'Estonie (vendredi 27 mars 2015) Fabian Schär a ouvert la marque de la tête pour la Suisse face à l'Estonie (vendredi 27 mars 2015) Vladimir Petkovic n'a pas connu une semaine facile avant ce match face à l'Estonie. Tranquillo Barnetta, Pirmin Schwegler et Stephan Lichtsteiner ont critiqué ses choix et sa communication (vendredi 27 mars 2015) Vladimir Petkovic n'a pas connu une semaine facile avant ce match face à l'Estonie. Tranquillo Barnetta, Pirmin Schwegler et Stephan Lichtsteiner ont critiqué ses choix et sa communication (vendredi 27 mars 2015) Les Estoniens se sont entraînés à la veille de la rencontre dans la Swissporarena de Lucerne (jeudi 26 mars 2015). Les Estoniens se sont entraînés à la veille de la rencontre dans la Swissporarena de Lucerne (jeudi 26 mars 2015). Tout comme les Suisses, ici le gardien Yann Sommer au travail (jeudi 26 mars 2015). Tout comme les Suisses, ici le gardien Yann Sommer au travail (jeudi 26 mars 2015). Les Suisses ont travaillé toute la semaine Freienbach. Ici Gelson Fernandes tente de chiper le cuir à Granit Xhaka (mercredi 25 2015). Xherdan Shaqiri et ses coéquipiers sont arrivés à Feusisberg avant le match face à l'Estonie (23 mars 2015) L'entrée en jeu de Josip Drmic (à gauche) a débloqué beaucoup de choses pour la Nati. Xherdan Shaqiri a notamment inscrit un doublé (15 novembre 2014). A Saint-Gall, la Nati a battu 4-0 la Lituanie pour se relancer pleinement dans la course à l'Euro 2016. (15 novembre 2014) L'équipe de Suisse lors d'une séance d'entraînement à l'AFG Arena de St-Gall la veille du match (14 novembre 2014). Blessé au fessier, Ricardo Rodriguez est forfait pour le match face à la Lituanie (11 novembre 2014). Tout comme Philippe Senderos, qui trottine ici à Freienbach (11 novembre 2014). Du coup, Vladimir Petkovic se torture les méninges concernant la défense à aligner samedi (12 novembre 2014). Xherdan Shaqiri arrive pour le camp d'entraînement de la Nati à Feusisberg (10 novembre 2014). Les Suisses saluent leurs supporters après la victoire à Saint-Marin 4-0 (14 octobre 2014) Pajtim Kasami est l'une des satisfactions de la soirée pour Vladimir Petkovic (14 octobre 2014) Haris Seferovic a propulsé la Suisse sur les bons rails en inscrivant un doublé en première période à Saint-Marin (14 octobre 2014) Titularisé à la place de Behrami, Blerim Dzemaili a été très bon à Saint-Marin (14 octobre 2014) Les Suisses à l'entraînement au stade de San Marin lundi soir (13 octobre 2014). Vladimir Petkovic en conférence de presse lundi soir au stade de Saint Marin (13 octobre 2014) Depuis la gauche, Admir Mehmedi, Blerim Dzemaili, Xherdan Shaqiri et Pajtim Kasami, à leur arrivée à l'aéroport de Rimini en Italie (13 octobre 2014) Les Suisses à l'entraînement à Freienbach (11 octobre 2014) Génial en première période, Xherdan Shaqiri a disparu de la circulation après la pause face à la Slovénie (09 octobre 2014). Débuts difficiles pour Vladimir Petkovic à la tête de la Nati. Après la défaite face à l'Angleterre (2-0), la Suisse s'est inclinée (1-0) face à la Slovénie à Maribor (09 octobre 2014). Le Slovène Milivoje Novakovic a crucifié la Suisse sur penalty à la 79e minute à Maribor (09 octobre 2014). Josip Drmic ne s'est pas montré sous son meilleur jour face à la Slovénie à Maribor (09 octobre 2014). Haris Seferovic s'est souvent heurté à un Samir Handanovic, brillant dans sa cage (09 octobre 2014). Gökhan Inler est à créditer d'une prestation décevante face à la Slovénie (09 octobre 2014). Xherdan Shaqiri dispute le cuir au Slovène Andraz Kirm (09 octobre 2014). Les Suisses se sont entraînés mercredi soir au Ljudski vrt Stadium de Maribor (8 octobre 2014). Le sélectionneur Vladimir Petkovic et le Genevois Johan Djourou ont donné une conférence de presse mercredi soir au Ljudski vrt Stadium de Maribor (8 octobre 2014). Après la défaite face à l'Angleterre en septembre, Vladimir Petkovic et ses joueurs espèrent ouvrir leur compteur points à Maribor (8 octobre 2014). Nouveau venu, Michael Frey récupère son sac à l'aéroport (8 octobre 2014). Le porte parole de l'ASF Marco von Ah prend une photo de Steve Von Bergen et Ricardo Rodriguez (à droite) alors que les Suisses attendent leurs bagages à l'aéroport (8 octobre 2014). Depuis la gauche, Yann Sommer, Ricardo Rodriguez, Johan Djourou et Granit Xhaka attendent leurs bagages à l'aéroport (8 octobre 2014). Depuis la gauche, Xherdan Shaqiri, Admir Mehmedi et Josip Drmic viennent d'atterrir sur le sol slovène (8 octobre 2014). Au départ de Zurich, Johann Djourou, Francois Moubandje et Gelson Fernandes (de gauche à droite) ont fait un «selfie» dans l'avion (8 octobre 2014). Xherdan Shaqiri a pu mesurer sa cote de popularité à l'aéroport de Zurich-Kloten (8 octobre 2014). Ricardo Rodriguez a fait un «selfie» avec un fan à l'aéroport de Zurich-Kloten (8 octobre 2014). Un dernier bisou de Roman Bürki à sa petite amie. Les Suisses débarquent à Feusisberg pour la préparation (06 octobre 2014). Xherdan Shaqiri arrive à Feusisberg pour la préparation (06 octobre 2014). Pajtim Kasami arrive à Feusisberg pour la préparation (06 octobre 2014). Gökhan Inler et ses partenaires quittent le Parc Saint-Jacques la tête basse, battus par l'Angleterre 2-0 (Lundi 8 septembre). En toute fin de rencontre Danny Welbeck (à gauche) a assommé la Nati en inscrivant son deuxième but de la soirée face à Yann Sommer (Lundi 8 septembre). La déception de Yann Sommer et Valon Behrami, tandis que Danny Welbeck exulte près d'eux (Lundi 8 septembre). Le nouvel avant centre d'Arsenal avait déjà ouvert le score au début de la seconde période (Lundi 8 septembre). Danny Welbeck s'est retrouvé à la conclusion d'un contre anglais, suite à un ballon perdu de Inler (Lundi 8 septembre). Yann Sommer a repoussé l'échéance en première période avec deux arrêts impeccables (Lundi 8 septembre). Bon en première période, Xherdan Shaqiri a disparu de la circulation après la pause (Lundi 8 septembre). La première de Vladimir Petkovic s'est donc soldée par une défaite face à l'Angleterre (Lundi 8 septembre). Wayne Rooney et Gökhan Inler se disputent le cuir en début de match (Lundi 8 septembre). Gökhan Inler (à gauche) et Yann Sommer en conférence de presse dans les travées du Parc Saint-Jacques à Bâle dimanche (7 septembre 2014). Le nouveau sélectionneur Vladimir Petkovic a décrété plusieurs séances à huis clos pendant la semaine précédant le match face à l'Angleterre (4 septembre 2014). Les joueurs trottinent à l'entraînement à Freienbach (4 septembre 2014). Vladimir Petkovic est en pleine conversation avec Admir Mehmedi (à gauche) et Valon Behrami, Mitte pendant une séance d'entraînement (3 septembre 2014). Blerim Dzemaili (à gauche), Gökhan Inler et Stephan Lichtsteiner avec sa fille avant une séance d'entraînement (2 septembre 2014). Les joueurs de la Nati arrivent pour la cérémonie des Swiss Football Awards à Sarnen (1er septembre 2014). Valentin Stocker (à gauche) et Johan Djourou arrivent à Feusisberg (1er septembre 2014). Valentin Stocker (à gauche) et Johan Djourou arrivent à Feusisberg (1er septembre 2014). Xherdan Shaqiri arrive à Feusisberg (1er septembre 2014).

Sur ce sujet
Une faute?

Il y a 363 jours, la Suisse s'inclinait 1-0 en Slovénie contre le cours du jeu et sur un penalty. Depuis, Vladimir Petkovic et sa troupe restent sur six succès et deux nuls. Bon, il est vrai que dans le lot, il faut compter trois parties amicales contre la Pologne, le Liechtenstein et les Etats-Unis, ainsi que des matches de qualifications au prochain championnat d'Europe contre la Lituanie, St-Marin ou encore l'Estonie. Pas de quoi pavoiser, finalement...

22 marqués, 5 encaissés

En huit matches, la Suisse a donc marqué 22 fois, tout en encaissant seulement cinq buts. «Depuis un an, on a un peu avancé, a affirmé le sélectionneur suisse lundi soir dans la mythique antre londonienne. Après les deux défaites enregistrées d'entrées (0-2 à Bâle face à l'Angleterre et à Maribor), on a appris à mieux se connaître. Il va falloir confirmer ça mardi soir et montrer que nous avons le niveau d'une des meilleures équipes du continent.»

Dans un groupe plus qu'à sa portée, la Suisse tremblait il y a encore douze mois. Une incongruité, pour une sélection qui était tête de série de sa poule et qui, soi-disant, regorge de talent comme rarement auparavant. Encore faut-il le prouver sur le pré et ça, on l'attend encore. Lors des deux dernières parties, les Helvètes partaient largement favoris, mais ont dû patienter jusqu'à l'entrée des remplaçants pour faire valoir leur statut supposé. Mardi soir, ils seront pour une fois loin d'avoir leur faveur de cote. Une chance?

«Un sacré luxe»

Parce que ce qui est sûr, c'est que du côté anglais, ce match n'apparaît pas comme la plus grande des priorités... Dans un hôtel cossu de Watford, à quelque 25 kilomètres de Wembley où se déroulera la partie mardi, le sélectionneur Roy Hodgson et son capitaine Wayne Rooney ont davantage été questionnés sur les futurs matches amicaux de novembre contre l'Espagne et la France, ainsi que sur le lieu de villégiature des Anglais lors du prochain Euro, que sur le match contre une équipe de Suisse qui finalement, ici, n'intéresse pas grand monde.

«C'est un sacré luxe, en septembre, de pouvoir déjà évoquer un tournoi que se déroulera en juin prochain, a souri Hodgson. Mais il va passer encore pas mal d'eau sous les ponts avant de le disputer. La partie face à la Suisse sera un bon test, tout comme les deux parties qui nous attendent en novembre, en déplacement contre l'Espagne, puis chez nous contre la France.» Pour l'ancien coach de GC, Xamax et de l'équipe de Suisse, cet affrontement n'est qu'un pas vers une destinée que les Anglais espèrent glorieuse. Les «Three Lions» ne sont montés sur un podium international qu'une fois (titre mondial en 1966) dans leur histoire.

Les équipes possibles:

Angleterre - Suisse

Wembley, Londres. Arbitre: Rocchi (It). Coup d'envoi: 20h45 (heure suisse).

Angleterre: Hart; Stones, Cahill, Smalling, Shaw; Shelvey, Milner, Delph; Walcott, Rooney, Sterling.

Suisse: Sommer; Lichtsteiner, Schär, Klose, Rodriguez; Behrami, Inler, Xhaka; Shaqiri, Seferovic, Drmic.

(rca)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Un Suisse le 07.09.2015 23:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    HOP SUISSE!

    On peut le faire! Soutenons notre équipe! Faites des messages d'encouragement aux joueurs via les réseaux sociaux! HOP SUISSE! HOP SUISSE!

  • Fabiaaaaan le 07.09.2015 22:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ! HOP SUISSE !

    Allez on va se qualifier pour l'euro!

  • Young blink le 07.09.2015 21:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Hop

    Aller la suisseee

Les derniers commentaires

  • haha le 08.09.2015 20:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    hop suisse!

    hop suisse!

  • Bob le 08.09.2015 18:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    composition

    cela va dependre des choix de l entraineur !!!

  • 2 coeur le 08.09.2015 16:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Suisse

    Vous êtes les meilleures!!!!! on est derrière vous!!!!!

  • Pitchoukiv le 08.09.2015 12:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un nul, un bon point

    Je signe pour un nul, 2-2, ce serait parfait ! Maus ne rêvons pas trop, l'Angleterre c'est une classe de mieux que notre équipe !

  • klazas le 08.09.2015 10:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Aller la Suuuuiiiiissssse

    Aller les gars une petite et belle victoire... Shaqiri fait nous rêver ce soir, montre aux anglais que tu vas marquer beaucoup de but avec Stoke....