Football - Russie

13 octobre 2017 05:57; Act: 13.10.2017 12:02 Print

Un commentateur en rage quitte son poste

Un journaliste russe qui commentait un match de seconde division est entré dans une colère noire après deux erreurs d'arbitrage.

Sur ce sujet
Une faute?

Il y avait 1-1 entre Torpedo et Tekstilshchik, dans la seconde moitié de ce match de deuxième division russe. C'est alors que le gardien des visiteurs, Ivanovo Alexei Smirnov, a accroché, de façon assez visible, un attaquant de Torpedo dans la surface de réparation. Mais le penalty n'a pas été accordé, et l'arbitre, Pyotr Miroshnichenko, a décidé de donner un coup franc à la place.

Après quelques discussions de la part des joueurs, le coup franc a donc été tiré. Et il a été repoussé de la main par un défenseur. On ne parle pas, ici, d'une main involontaire, mais d'une vraie action de volleyball. Mais encore une fois, l'arbitre a fermé les yeux.

Après ces deux injustices, le commentateur Vladimir Nikolsky a commencé à bouillir. Il a fait une longue offensive, qualifiant l'arbitre de «honte pour le football russe» avant de dire: «Vous regarderez le foot sans commentateur.» Fidèle à sa parole, le journaliste a quitté son poste.

Il s'avère que Vladimir Nikolsky est aussi attaché de presse pour Torpedo. Donc son sens de la justice était sans doute un tout petit peu influencé par ses préférences.

(rch)