Football

16 mai 2018 09:55; Act: 16.05.2018 09:58 Print

Neymar: «Personne n'a aussi peur que moi»

L'attaquant brésilien, blessé depuis février, est fébrile à un mois du Mondial en Russie pour son retour à la compétition.

storybild

Neynmar a été opéré d'un os du pied droit début mars au Brésil. (Photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

«Personne n'a aussi peur que moi»: Neymar, qui n'a plus joué depuis février et dont le Brésil attend des exploits à la Coupe du monde 2018, aborde la compétition sous une intense pression.

«Je sais que les gens sont un peu nerveux, mais personne ne l'est plus que moi, personne n'est aussi anxieux d'effectuer son retour et personne n'a plus peur que moi», reconnaît l'attaquant de la Seleçao dans un reportage diffusé mardi soir par la chaîne brésilienne TV Globo.

L'attaquant de 26 ans s'est blessé le 25 février dans un match de championnat de France contre Marseille. Il a été opéré d'un os du pied droit début mars au Brésil et fait tout pour revenir en forme pour la Coupe du monde. «C'est un moment très difficile, je crois que c'est l'un des plus difficiles que j'aie vécus, parce que nous sommes si proches de mon rêve de Coupe du monde», ajoute-t-il dans le reportage.

«Grâce à Dieu»

Le joueur le plus cher de l'histoire (222 millions d'euros pour son transfert du FC Barcelone au PSG l'été dernier) du football a été retenu lundi dans la liste des 23 joueurs brésiliens sélectionnés pour le Mondial 2018 où le Brésil tentera de décrocher une sixième étoile.

Neymar a repris l'entraînement avec le PSG dimanche dernier. Il pourrait retrouver les terrains dès le 3 juin pour un match amical de préparation contre la Croatie. Au Mondial 2014 au Brésil, il avait été blessé en quarts de finale contre la Colombie et n'avait pas joué lors de l'humiliante défaite en demi-finale contre l'Allemagne (7-1). Il assure être animé par un esprit de revanche.

«Grâce à Dieu, j'ai cette nouvelle chance de devenir champion du monde avec mon pays, c'est un rêve que je fais depuis que je suis petit, c'est mon objectif principal. J'espère que ce sera ma Coupe», affirme la star brésilienne, dont l'équipe se frottera à la Suisse, au Costa Rica et à la Serbie dans le groupe E en Russie.

(nxp/ats)

Les commentaires les plus populaires

  • s. b le 16.05.2018 12:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    fear

    oui, en Syrie il y a des gens qui ont plus peur que lui..

  • plus il ne peut pas. le 16.05.2018 11:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    plus bresilien on ne trouve pas

    pour être brésilien , il est bien brésilien. il montre l'état d'esprit du peuple que je ne citerais pas ici.

  • Hans Schaudi le 16.05.2018 11:48 Report dénoncer ce commentaire

    Aïe, j'ai bobo

    A chaque coupe du monde, il est blessé. Y'a que des quatris pour dépenser autant pour un type en sagex... Le foot est mort.

Les derniers commentaires

  • bra le 17.05.2018 23:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    zil

    Neymar.. dans le 23... waw... quelle surprise

  • le sélectionneur le 16.05.2018 13:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    premier match

    On va mettre Valon au marquage sur lui et là, il pourra avoir peur

  • Lulu le 16.05.2018 13:20 Report dénoncer ce commentaire

    MAFIFA

    Moi, j'ai juste peur que la Russie par hasard arrive aux quarts de finale. Genre comme la Corée en demi en 2002. De toute façon, dès que la compet' a été attribuée à la Russie et au Qatar, j'ai décidé de bien m'en footre. Neymar, je m'en foot aussi. Les seuls vrais gagnants seront les sponsors et certains cravatés, comme d'hab.

    • Pipobelo le 16.05.2018 18:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Lulu

      Commentaire nul et injurieux. Cette grande institution mérite le respect de tous pour son énorme travail et les valeurs qu'elle défend si vaillamment. Son personnel, à tous les échelons hiérarchiques n'a comme but que la promotion de la beauté de ce merveilleux jeu. L'argent ne les intéresse pas, je peux vous l'assurer.

  • Hans Von le 16.05.2018 12:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Petit

    Pauvre petit..il y a des millions de gens qui ont peur de n'avoir rien à manger demain...

    • Fifi le 16.05.2018 13:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Hans Von

      ok..ce qu il se passe en Syrie eyt bien plus terrible, on edt d accord. mais si on ne peut plus utiliser le mot "peur' sans faire cette comparaispn, on ne va plus l utiliser beaucoup.

    • Vans le 16.05.2018 15:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Hans Von

      Hors sujet...à ce moment ont peu plus rien commenter vu quil y a toujours pire et pas sûr que en Syrie ils ait peur ceux qui sont resté ils aime ses délires de Gueguerre combat etc

    • Valcalde le 16.05.2018 17:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Hans Von

      Bravo! J ai pensé pareil! Bon les journalistes sortent une phrase en titre qui était sûrement contextualisée mais on ne peut pas lire que personne na plus peur que lui sans réagir et se rappeler à quel point cest futile davoir peur de jouer au foot dans les réalités du monde actuel...

    • Lulu le 16.05.2018 18:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Fifi

      "balance ton peur"?

    • Lulu le 16.05.2018 20:44 Report dénoncer ce commentaire

      ou "balance ton sport"?

      ahahaha

  • Balboa le 16.05.2018 12:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La vie et dur

    Il a raison d'avoir peur les matchs seront certainement un peu plus durs que contre Troie,Amiens etc...

    • Lulu le 16.05.2018 20:43 Report dénoncer ce commentaire

      Brésil surfait - Pelé du chiqué

      Surtout s'ils se reprenent un petit 7-1! Ahahaha Vergonia eternal! Ahahahah