Irlande du Nord - Suisse

10 novembre 2017 00:09; Act: 10.11.2017 08:40 Print

Petkovic: «Le danger est encore bien là»

Malgré le penalty généreux accordé à la Suisse, le sélectionneur Vladimir Petkovic estime que la victoire est méritée.

Voir le diaporama en grand »
Ricardo Rodriguez et Granit Xhaka se congratulent au coup de sifflet final après la qualification de la Suisse pour le Mondial (Dimanche 12 novembre 2017). Dans le temps additionnel, Ricardo Rodriguez a sauvé toute une nation en dégageant un ballon de but nord-irlandais sur la ligne (Dimanche 12 novembre 2017). Victorieuse 1-0 en Irlande du Nord, la Suisse a conservé son avantage avec un match nul 0-0 à Bâle (Dimanche 12 novembre 2017). La joie des Suisses après le seul et unique but de la rencontre contre l'Irlande du Nord, signé Ricardo Rodriguez (Jeudi 9 novembre 2017). La Suisse repart avec la victoire grâce à un penalty très généreux accordé par l'arbitre qui va faire hurler l'Irlande du Nord (Jeudi 9 novembre 2017). Haris Seferovic, Valon Behrami et Fabian Schaer ont fait face à la presse, juste avant de s'envoler pour Belfast (Mardi 7 novembre 2017). Xherdan Shaquiri et Amir Mehmedi arrivent à l'hôtel Courtyard Mariott de Paratten (BL), à trois jours du barrage (Lundi 6 novembre 2017). Blessé lors d'un match de l'Udinese dimanche, Valon Behrami pourrait être forfait pour le barrage qualificatif de la Coupe du monde contre l'Irlande du Nord (9 et 12 novembre) (Lundi 30 octobre 2017). Onzième du classement FIFA (quatre places de perdues), l'équipe de Suisse se retrouverait dans le 2e chapeau si elle se qualifiait pour la phase finale. (Lundi 16 octobre 2017) La déception des Suisses au coup de sifflet final après la défaite face au Portugal qui condamne la Nati aux barrages (Mardi 10 octobre 2017). Dans les travées du stade de la Luz, cela a été la douche froide pour les supporters suisses Lisbonne (Mardi 10 octobre 2017). Le Portugal a ouvert le score avant la pause sur un autogoal bien malheureux de Johan Djourou (Mardi 10 octobre 2017). Dernier entraînement pour les joueurs de Vladimir Petkovic à la veille de la finale du groupe B face au Portugal (Lundi 9 octobre 2017). Blerim Dzemaili (à g.) et Stephan Lichtsteiner pénètrent sur la pelouse du stade de la Luz à la veille de la finale du groupe B face au Portugal (Lundi 9 octobre 2017). Granit Xhaka pris en photo avec un fan à son arrivée à l'aéroport de Lisbonne au lendemain de la victoire contre la Hongrie (Dimanche 8 octobre 2017). Denis Zakaria félicite Breel Embolo (à dr.), ovationné par le Parc St-Jacques pour son retour en équipe de Suisse face à la Hongrie après sa grave blessure (Samedi 7 octobre 2017). Les Suisses ont livré une démonstration face à la Hongrie en s'imposant 5 à 2. Ça méritait bien un tour d'honneur (Samedi 7 octobre 2017). Granit Xhaka (10) est félicité après son ouverture du score face à la Hongrie en première période (Samedi 7 octobre 2017). Vladimir Petkovic parle à ses joueurs après une semaine de travail avant le rendez-vous contre la Hongrie au Parc St-Jacques à Bâle (Vendredi 6 octobre 2017). Breel Embolo est de retour en sélection, ici à l'entraînement (Lundi 2 octobre 2017). Xherdan Shaqiri arrive à l'hôtel de Feusisberg avant les deux derniers matches des éliminatoires (Lundi 2 octobre 2017). Ricardo Rodriguez est félicité par ses coéquipiers après avoir marqué le but du 3-0 sur penalty contre la Lettonie (Dimanche 3 septembre 2017). Blerim Dzemaili a raté un penalty avant de se racheter en marquant le but du 2-0 contre la Lettonie (Dimanche 3 septembre 2017). Haris Seferovic, qui marche sur l'eau en ce moment, a ouvert le score très tôt dans le match contre les Lettons (Dimanche 3 septembre 2017). Les Suisses à l'entraînement au stade Skonto à Riga, à la veille du match face à la Lettonie (Samedi 2 septembre 2017). Sur le banc face à Andorre, le Genevois Johan Djourou devrait être réintégré en défense centrale par Vladimir Petkovic pour le match face à la Lettonie (Samedi 2 septembre 2017). Le sélectionneur Vladimir Petkovic marche dans l'aéroport de Riga, à deux jours du match face à la Lettonie (Vendredi 1er septembre 2017). Depuis la gauche, Remo Freuler, Manuel Akanji, Haris Seferovic et Stephan Lichtsteiner saluent le public st-gallois après le succès contre Andorre (Jeudi 31 août 2017). Haris Seferovic a inscrit un doublé précieux dans la victoire face à Andorre 3-0 à St-Gall (Jeudi 31 août 2017). Granit Xhaka et ses coéquipiers ont dû affronter des conditions dantesques avec une pluie diluvienne contre Andorre (Jeudi 31 août 2017). Les joueurs suisses à l'entraînement au stade Kybunpark de St-Gall avant la rencontre contre Andorre (Mercredi 30 août 2017). A l'entame du sprint final pour la qualification pour la Coupe du monde 2018 en Russie, Vladimir Petkovic accorde une prime aux sortants, dont Xherdan Shaqiri. Aucun néophyte ne figure dans la première liste de la saison de l'équipe de Suisse (Vendredi 25 août 2017). Les Suisses remercient leur public après la victoire 2-0 face aux Iles Féroé à Torshavn (Vendredi 9 juin 2017). Xherdan Shaqiri a notamment marqué un but lors de la victoire 2-0 face aux Iles Féroé à Torshavn (Vendredi 9 juin 2017). Depuis la gauche, Ulisses Garcia, Johan Djourou, Jacques Francois Moubandje et Edimilson Fernandes au moment du départ pour les Iles Féroé (Mercredi 7 juin 2017) Le défenseur Johan Djourou (ici photographié à l'entraînement au stade de la Maladière (NE) en mai) fait du match de la Nati contre les Iles Féroé son principal objectif dans l'immédiat. Le Genevois est toujours à la recherche d'un club. (Mercredi 7 juin 2017) Vladimir Petkovic a dirigé une petite séance d'entrainement à Thoune, à quatre jours du match des éliminatoires du Mondial 2018 aux Iles Féroé. (Dimanche 5 juin 2017) Johan Djourou (gauche) avait dû sortir lors de l'amical face à la Biélorussie la semaine passée. Mais il a récupéré a assuré l'entraîneur. (Dimanche 5 juin 2017) «Il fallait rester calme et tout donner en seconde période pour provoquer le but» a déclaré Vladimir Petkovic après le court succès contre la Lettonie (Samedi 25 mars 2017). Josip Drmic est félicité par toute sa sélection après avoir marqué l'unique but de la rencontre face à la Lettonie (Samedi 25 mars 2017). Josip Drmic a marqué deux minutes après son entrée en jeu, lui qui n'avait plus joué en sélection depuis novembre 2015 (Samedi 25 mars 2017). Le Genevois de Toulouse François Moubandje a réalisé un vrai bon match devant son public face à la Lettonie (Samedi 25 mars 2017). Le public suisse au début de la rencontre au Stade de Genève face à la Lettonie (Samedi 25 mars 2017). Granit Xhaka (centre) entouré de Josip Drmic (à g.) et Nico Elvedi lors d'une session d'entraînement à Lausanne (Mardi 21 mars 2017). Blerim Dzemail lutte pour le ballon avec Xherdan Shaqiri lors du premier entraînement de l'équipe de Suisse à Lausanne (Mardi 21 mars 2017). Admir Mehmedi, Edimilson Fernandes, Johan Djourou et Stephan Lichtsteiner célèbrent leur victoire 2-0 face aux Iles Féroé (Dimanche 13 novembre 2016). Le capitaine Stephan Lichtsteiner a doublé la mise à la 83e minute sur une tête piquée (Dimanche 13 novembre 2016). Eren Derdiyok est félicité par ses partenaires après son ouverture du score (Dimanche 13 novembre 2016). L'attaquant de Galatasaray avait été préféré à Haris Seferovic pour ce match face aux Iles Féroé (Dimanche 13 novembre 2016). Près de 15'000 personnes sont venues soutenir l'équipe de Suisse à la Swisspoarena de Lucerne (Dimanche 13 novembre 2016). L'équipe de Suisse a préparé son match face aux Iles Féroté toute la semaine sous le soleil de Lugano (Dimanche 13 novembre 2016). A l'image de Vladimir Petkovic et Valon Behrami, l'ambiance était au beau fixe toute la semaine à Lugano (Vendredi 11 novembre 2016). Les Suisses ont fait le métier sans plus face à Andorre (2-1). Un penalty de Schär et une tête de Mehmedi ont suffi (Lundi 10 octobre 2016). Une victoire synonyme de joli cadeau d'anniversaire pour Xherdan Shaqiri (Lundi 10 octobre 2016). Les Suisses, neuf points en trois matches, fêtent leur victoire leurs supporters à Andorre (Lundi 10 octobre 2016). Les Suisses ont marqué le but du 3-2 à la 90e minute à Budapest face à la Hongrie (Vendredi 7 octobre 2016). La Nati a été rattrapée au score par deux fois en Hongrie avant le but décisif (Vendredi 7 octobre 2016). Vladimir Petkovic parle aux médias à Budapest avant le match de la Suisse en Hongrie (Jeudi 6 octobre 2016). Admir Mehmedi a doublé la mise face au Portugal d'une sublime frappe en lucarne (Mardi 6 septembre 2016). Les joueurs suisses célèbrent l'ouverture du score de Breel Embolo face au Portugal (Mardi 6 septembre 2016). Breel Embolo a marqué de la tête en première période face au Portugal (Mardi 6 septembre 2016). L'équipe de Suisse s'est entraînée à la veille de son entrée en lice pour les éliminatoires du Mondial 2018 face au Portugal (Lundi 5 septembre 2016). Valon Behrami, Stephan Lichtsteiner et Vladimir Petkovic parlent aux médias avant le match face au Portugal (Lundi 5 septembre 2016). Vladimir Petkovic a pu donner ses consignes pendant une semaine lors d'un stage de préparation (Mardi 30 août 2016). Le gardien Yann Sommer arrive au rassemblement de l'équipe de Suisse à Feusisberg (Lundi 29 août 2016). Granid Xhaka et Breel Embolo arrivent au rassemblement de l'équipe de Suisse à Feusisberg (Lundi 29 août 2016).

Sur ce sujet
Une faute?

«Je dois féliciter mon équipe. Elle a évolué de manière souveraine ce soir.» A Belfast, Vladimir Petkovic était bien sûr un sélectionneur heureux.

«Même si l'on est pas, je crois, obligé de siffler un penalty sur l'action de la 57e minute, notre victoire ne souffre d'aucune discussion. Elle aurait dû être plus large si nous avions témoigné d'une plus grande efficience devant la cage, lâche le sélectionneur. Mais je suis heureux d'avoir vu mon équipe trouver d'une manière aussi admirable sa jouerie dans un tel contexte, face à un adversaire qui n'a cessé de chercher son salut sur les longs ballons.»

Vladimir Petkovic a noté toutefois que son équipe a reculé quelques instants après le penalty de Rodriguez. «Pendant dix minutes, nous avons fait ce qu'il ne fallait pas faire face à cette équipe, glisse-t-il. Cela doit nous servir de leçon pour dimanche à Bâle. Au Parc Saint-Jacques, le but sera de tenir le ballon le plus loin possible de notre but. Je le répète, avec leur style de jeu, les Irlandais peuvent marquer sur n'importe quel long ballon, sur une touche ou sur un corner. Le danger est encore bien là. A nous de retrouver une certaine fraîcheur d'ici dimanche. A nous aussi d'entraîner notre public».

Vladimir Petkovic est, enfin, revenu sur la faute de Fabian Schär en début de match. «On savait que ce match se gagnait aussi sur les duels, sur l'engagement physique, dit-il. Steven Zuber s'est ainsi fait bousculer d'entrée de jeu. Fabian a sans doute voulu alors donner un signal clair à l'adversaire. Que nous aussi, nous étions bien là. Mais peut-être y est-il allé un peu trop fort...»

(nxp/ats)

Les commentaires les plus populaires

  • Nikos le 10.11.2017 08:59 Report dénoncer ce commentaire

    Écarter le danger rapidement dimanche

    Petko a raison, il ne faut pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué. Cependant, ne pas se qualifier après ce que l'on a pu voir hier soir, face à une Irlande très limitée et dont on se demandait presque ce qu'elle faisait là, serait une énorme désillusion. La Suisse est ultra favorite et doit faire le job dimanche.

  • Kobi le 10.11.2017 09:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Money times

    Arrêter la presse de mettre le doute ! Depuis une semaine vous venter cette équipe avec ces duels aérien et combat physique.... au final la Nati a largement dominer leur sois disant « fighting spirit » Quand tu commences à jouer à la 80 ieme minute faut pas venir pleurer. Dommage que larbitre na pas été à la hauteur maus croyer moi ça naurait rien changé!!!! Mention spéciale pour Zakaria Akandji

  • Bob le 10.11.2017 10:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Arrêtez de glisser

    Message au staff de l'équipe suisse... si pour la match retour vous pouviez équiper les joueurs avec autre chose que des chaussures de bowling ce serait bien! Parce que vu le nombre de glissades hier et lors des qualifs c'est à se demander s'ils jouent avec des crampons.

Les derniers commentaires

  • Paf paf le 10.11.2017 19:23 Report dénoncer ce commentaire

    Le danger est bien là oui, car

    on connaît bien les qualités de l'équipe de suisse dans les grands rendez-vous, toujours présente... Et je ne comprends pas pourquoi on insiste avec Seferovic, sérieusement, il a pas le niveau. Quand on pense qu'on a un certain Oberlin en U21, il est peut-être temps de faire le ménage dans l'attaque helvétique..

  • Jamesdom le 10.11.2017 14:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    URSs

    De visu nous y sommes mais nous emballons pas trop vite.Rester lucides comme en Irlande et ça va passer.Changer un peu l'attaque serait un bon coaching... voir un bon teste pour la suite

  • Duke le 10.11.2017 10:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bien mais...

    Domination totale des rouges-et-blanc, je m'attendais à un match plus disputé de la part des Irlandais. Par contre encore beaucoup de travail au niveau de la finition : ce match aurait dû être gagné au moins 3 - 0

  • Pierrot le 10.11.2017 10:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bon score

    1-0 est le meilleur score parce qu un match nul suffit et parce qu avec ce score on restera concentré. 3-0 c est plus dangereux car on pourrait se la jouer tranquille et en prendre 4 !

  • Bob le 10.11.2017 10:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Arrêtez de glisser

    Message au staff de l'équipe suisse... si pour la match retour vous pouviez équiper les joueurs avec autre chose que des chaussures de bowling ce serait bien! Parce que vu le nombre de glissades hier et lors des qualifs c'est à se demander s'ils jouent avec des crampons.