Football – Mondial

13 juin 2018 06:55; Act: 13.06.2018 11:25 Print

Quand Griezmann visitait ses idoles de 1998

L'attaquant de l'équipe de France et de l'Atlético est apparu dans un reportage sur le sacre des Bleus au Mondial voici 20 ans, quand il chassait les autographes.

Sur ce sujet
Une faute?

Il y a des destins qui semblent tout tracés. Antoine Griezmann est aujourd'hui l'une des armes fatales de l'équipe de France, qui disputera samedi face à l'Australie son premier match à la Coupe du monde en Russie. Et lorsqu'on voit des images de sa jeunesse dénichées par la chaîne W9 dans un reportage diffusé cette semaine, on se dit que ce n'est guère surprenant.

Sur une séquence tournée voici 20 ans, en 1998, on découvre deux enfants portant le maillot des Bleus et chassant les autographes de leurs idoles, l'année de leur sacre à la Coupe du monde disputée sur sol français. L'un d'entre eux, âgé de 7 ans, porte le numéro 7 dans son dos. Un numéro qu'il porte toujours aujourd'hui. Il s'agit bien d'Antoine Griezmann, qui égrène avec un petit camarade le nom de ses héros, avant de courir réclamer de nouvelles signatures.

«C'est la relève!», s'exclamait dans la séquence un jeune Thierry Henry. Il ne croyait pas si bien dire...

«Que sont devenus les Champions du monde 1998»

(duf)