Football – Angleterre

14 mars 2018 09:24; Act: 14.03.2018 09:24 Print

Son Heung-min craint de se mettre au garde-à-vous

par Renaud Tschoumy - L’attaquant sud-coréen de Tottenham doit pallier l’absence de Kane. Le joueur de 25 ans espère ne pas recevoir son ordre de marche militaire.

storybild

Les forces armées sud-coréennes peuvent briser le bel élan des Spurs et de leur buteur. (Photo: Catherine Ivill)

Sur ce sujet
Une faute?

Pour Son Heung-min, l’histoire semble n’être qu’un éternel recommencement. A l’automne 2016, quand Harry Kane s’était blessé à la cheville, les Spurs comptaient sur lui pour faire trembler les filets. Mais le club londonien vivait dans la hantise que Son soit rappelé au pays pour y accomplir ses obligations militaires.

Rebelote cet hiver. Kane est de nouveau blessé (toujours à la cheville) et Son encore en forme (il a inscrit un doublé dimanche contre Bournemouth). Et la crainte de l’ordre de marche n’a pas disparu. Chaque citoyen sud-coréen doit s’astreindre à une période de 21 mois de service avant ses 28 ans. Or, le temps passe: Son Heung-min en a aujourd’hui 25. L’armée brisera-t-elle sa carrière?

Il existe toutefois un moyen d’échapper au service militaire: les médaillés aux Jeux olympiques ou asiatiques en sont exempts. La participation de l’équipe sud-coréenne aux Jeux asiatiques, cet été, pourrait permettre au joueur de se débarrasser définitivement de la menace militaire.

En attendant, c’est pour Tottenham que Son doit répondre présent. Et le sélectionneur national, Shin Tae-yong, qui prépare le prochain Mondial, doute: «J’ai peur que sa forme soit moins bonne en mai, que sa concentration baisse et qu’il soit fatigué», a-
t-il déclaré. Si Son doit penser à s’économiser tout en craignant de devoir se mettre au garde-à-vous, cela risque de bien se compliquer.