Football - Ligue des Champions

13 mars 2018 20:05; Act: 13.03.2018 22:48 Print

ManU passe à la trappe, l'AS Rome revient de loin

Coup de tonnerre à Old Trafford: d'un doublé de Ben Yedder, Séville élimine Manchester United et accède aux quarts de finale de le Ligue des champions. L'AS Rome élimine le Shakhtar.

storybild

(Photo: Michael Regan)

Sur ce sujet
Une faute?

Manchester United n'avait pas sa place en quart de finale de la Ligue des champions. Le FC Séville, malgré ses nombreuses limites, s'est chargé de le démontrer en s'imposant 2-1 à Old Trafford en 8e de finale de la C1 (0-0 à l'aller). L'AS Rome s'est également qualifiée en battant 1-0 le Shakhtar Donetsk.

Ce ManU n'a pas l'étoffe d'un grand. Même si l'option tactique prise, dans la plus pure tradition «mourinhéenne», explique en grande partie le peu de jeu produit par les Red Devils, elle n'est probablement pas la seule cause. Peut-être faut-il y voir, aussi (et surtout ?), un manque de talent.

Ben Yedder, sur son premier ballon

La première période, proche de l'insignifiance la plus totale, s'est inscrite dans le prolongement du match aller à Sanchez-Pizjuan. Des Anglais qui n'ont pas fait grand-chose mais dont on a vite remarqué la supériorité athlétique. Des Espagnols plus joueurs, animés d'une volonté plus positive que l'adversaire, mais rendus inoffensifs par la faiblesse - pour ce niveau de compétition s'entend - de leur ligne d'attaque.

Il y a bien eu, çà et là, quelques mouvements qui auraient pu se conclure par un but. Les deux équipes ont toutefois regagné les vestiaires avec un maigre bilan à faire valoir dans ce registre: une frappe au sol de Muriel bloquée par De Gea à la 33e côté sévillan, et une autre, puissante, de Fellaini détournée par Rico au crédit mancunien.

José Mourinho a dû donner d'autres consignes à la pause, Manchester se montrant plus entreprenant et cherchant enfin ses dévoreurs d'espaces. Avec comme conséquence d'ouvrir le jeu... des deux côtés. Et le remplaçant Ben Yedder, sur son premier ballon, a profité des largesses de l'axe des Red Devils - l'énigme Pogba avait remplacé Fellaini au milieu - pour planter une première banderille à la 74e.

Quatre minutes plus tard, sur corner, l'ancien buteur de Toulouse a doublé la mise sur son deuxième ballon, scellant ce qui constitue un véritable camouflet pour le football anglais. Le deuxième de la toute puissante Premier League - qui a réduit l'écart par Lukaku à la 84e et s'est ensuite lancé dans un spectaculaire mais trop tardif rush final - sorti par le cinquième de la Liga... Après l'élimination de Tottenham face à la Juventus et, peut-être, la veille de celle de Chelsea par le FC Barcelone.

Rome tremble mais passe

L'AS Rome a de son côté tremblé pendant près d'une heure avant de trouver la solution face au Shaktar, qui avait gagné 2-1 au match aller. C'est Dzeko qui a délivré les Giallorossi à la 52e. Une élimination qui restera probablement longtemps en travers de la gorge des Ukrainiens, la plupart du temps maîtres du ballon et du rythme de la rencontre. Jusqu'au but.

Donetsk, qui a eu des occasions d'égaliser, a perdu toutes ses chances d'arracher son billet pour les quarts de finale à la 79e, avec l'expulsion d'Ordets pour une faute de dernier recours sur Dzeko. Cette qualification est, ainsi, empreinte d'une réussite maximale pour des Italiens qui risquent fort d'être confrontés à leur seuil de compétence au prochain tour.

(20 minutes/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • José le 13.03.2018 23:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    one out

    houpi et encore mille fois houpi, Mourinho à la trappe il va enfin fermer sa grande gueule.......the loser

  • johnjohn le 13.03.2018 23:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pas d enive

    une honte vraiment plus d envie ... Des millions dans les poches pas d amour pour le maillot

  • Chris le 13.03.2018 23:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La faute à qui

    Mourinho??? Une escroquerie dans toute sa splendeur... du talent... ah ah ah... apparemment le succès ne vient pas de lui et ne viendra jamais de lui. Mais son image est encore vendable, jusquà quand?

Les derniers commentaires

  • SergeJ le 14.03.2018 19:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Maintenant !!

    Ben Yedder en EdF !!

  • Loup le 14.03.2018 14:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Lessentiel

    La Juve à tellement peur des finales quils seraient capables de perdre en finale contre l as Roma et je suis juventino. La Roma elle serait complètement relaxée car déjà aller en finale serait un exploit

  • Robert Pattinson 1 le 14.03.2018 09:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    # Vous verrez!

    Bravo à la Roma pour sa belle qualification! Mais le champion cette année sera la Juve!!!

    • Juventino le 14.03.2018 14:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Robert Pattinson 1

      Tu as du courage de penser que la Juve puisse gagner, aller en finale cest leur maximum. Il veulent faire le record des finales perdues. Moi je ny crois plus...

    • mr jo le 14.03.2018 15:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Robert Pattinson 1

      oui oui comme l annee derniere et ont a vu au final

    • Robert Pattinson 1 le 14.03.2018 19:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Juventino

      Et bien moi j'y crois!!!

  • SergeJ le 14.03.2018 07:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Excellent ...

    Bravo Sevilla :-D

  • Jose le 14.03.2018 07:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Dommage

    Une équipe aussi chère et proposer aussi peu de jeux