Champions League

14 février 2018 12:52; Act: 14.02.2018 13:12 Print

Tout n'est pas encore à jeter pour Bâle

par Robin Chessex, Bâle - Si le champion de Suisse a pris une correction 0-4, mardi, face à Manchester City, il peut tout de même avoir quelques motifs de satisfaction... en restant très positif.

storybild

(Photo: Keystone/Walter Bieri)

Sur ce sujet
Une faute?

Manchester City n'a pas laissé le doute sur qui était le plus fort, mardi soir, en huitième de finale aller de Champions League. Le FC Bâle a compris, au prix d'une volée 0-4, quelle était sa place sur l'échelle européenne et n'avait plus que ses yeux pour pleurer. Cependant, il serait faux de croire qu'un monde s'effondre pour les Rhénans et il y a plusieurs points à mettre en avant qui peuvent permettre de positiver. On ne parlera bien sûr pas d'un verre à moitié plein, mais disons qu'un tiers plein, ce serait déjà pas mal.

L'adversaire ne peut pas faire honte

Raphaël Wicky ne se le cachait pas, en conférence de presse d'après-match: Manchester City était trop fort. Michael Lang a évoqué «l'équipe la plus forte que j'ai affronté dans ma vie». Cette année spécifiquement, les Citizens semblent intouchables. Ils survolent la Premier League et seraient largement favoris contre presque n'importe quelle autre équipe européenne. Bien sûr que le rêve de l'exploit est ce qui donne son sa raison d'être au football, mais dans un sens, il n'y a pas de honte à se faire écraser quand on se trouve face à un lutteur de MMA armé d'une tronçonneuse et qu'on doit l'affronter avec un décapsuleur.

Le public bâlois

Alors qu'il faisait un froid tel qu'on se serait cru enfermé à l'intérieur d'une glace Pingu, le public et, plus particulièrement, le kop de St-Jacques n'a cessé de donné de la voix, même quand le score était de 0-4. Une attitude qui a impressionné de nombreux fans anglais, pourtant coutumiers des ambiances de feu. Un journaliste du Guardian l'a même évoqué durant son live: «The Basel fans have made a racket all night, despite it all, and continue to do so. It’s an impressive performance.»

Michael Lang

Le joueur est à nouveau sorti du lot hier parmi les siens. Engagé sur presque toutes les actions de son côté, il n'a malheureusement pas eu du tout la réussite qui fut la sienne face à United. Mais il a été le seul qui a pu paraître pas trop éloigné du niveau de ses adversaires (la nuance du «pas trop» étant toute relative). Lang reste un pilier sur lequel doit s'appuyer le FC Bâle.

Les nouveaux venus n'ont pas été si catastrophiques

Léo Lacroix titularisé en Champions League, cela a pu faire rire bien des amateurs de Ligue 1. Néanmoins, le Lausannois a réalisé un match plutôt correct, sans étincelles non plus bien sûr, et constitue un bon élément pour la suite. Pareil pour les revenants Fabian Frei et Valentin Stocker qui se sont réacclimatés à St-Jacques dans un match de Coupe d'Europe, même si le second a paru un tantinet en dessous.

Dimitri Oberlin

Il paraîtra étrange de le mettre dans la liste des points positifs tant le jeune joueur a cumulé les maladresses et n'a pas semblé encore prêt pour jouer à ce niveau. Néanmoins, la plupart des occasions qu'il a raté, il se les est lui-même créé. Par sa vitesse et sa volonté, il a été le principal artisan des cris d'espoirs dans le public lors des contre-attaques bâloises et aurait même mérité d'obtenir un penalty en début de match. S'il est bien encadré encore quelques temps, s'il progresse techniquement en acquérant de l'expérience et, surtout, s'il ne fait pas l'erreur de partir trop tôt pour un club prestigieux où il ne jouerait pas, Oberlin a tout pour devenir un très bon attaquant. Mais ce ne sera que demain.


L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Raph le 14.02.2018 13:23 Report dénoncer ce commentaire

    Lacroix ne fait pas le poids

    C'est un résultat plus que normal. Quand tu joues contre la meilleure équipe au monde actuellement et que tu t'appelles Bâle, à moins d'un énorme malentendu, tu ne peux pas prétendre à gagner. Il y a trop de classe de différence et il y a eu trop de perte de joueurs au mercato également.

  • ... le 14.02.2018 14:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ...

    Ils ont remplie leur objectif en étant en 8eme. Il pouvait espérer faire à nouveau quelque chose mais la C est juste l équipe qui survole le meilleurs championnat. Donc la seul chose à jeter je dirais c est le souvenir du penalty non sifflé Bâle est et restera la meilleur petite équipe d Europe. Car quand tu est dans un championnat voué à l'europa league mais qui arrivent la plupart du temps à passer la phase de groupe, tu fais parti des meilleurs même si c est pas parmi les grands. La seul solution pour Bâle pour grimper serais de passer en Bundesliga mais sa sa n arrivera pas et tant mieux

  • Meh1983 le 14.02.2018 13:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    FCB1893

    malgré tout ils sont arrivés jusque-là et je pense que tout fan du FCB doit être satisfait. City est un grand club avec beaucoup de stars donc fallais s'attendre à passer une soirée difficile. bref Einmal Basel immer Basel! Plus de voix les chants jusqu'au bout!!!!

Les derniers commentaires

  • kib le 15.02.2018 14:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Hi !

    La CL est uniquement reserve aux clubs milliardaire .... d'ailleur le classement devrait se faire par budget ! c'est simple il y a 6 clubs en europe qui se partage le foot ! les miettes aux autres !

  • Jean Paul le 14.02.2018 21:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On ne prête pas aux pauvres...

    Et ce penalty oublié par larbitre en début de match en faveur de Bâle...

  • justin le 14.02.2018 21:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    comparer l'incomparable

    il y a haut niveau et haut niveau la champions league c'est du haut niveau mais on est tous sencé savoir que entre une equipe qui tourne avec ce qu'elle a comme Bâle est trois classe en dessous des grosse cylindrée mais au final la saison dernière Bâle a fait une mauvaise league des champions il faut se l'avouer ont cracher sur la super league que il n'y avait aucune concurrence et que a cause de sa Bâle jouait mal face aux gros et maintenant que le titre ne leur ai pas promis et que Bâle a deja réalisé un exploit en ce qualifiant certaines personne arrive encore a mettre en cause ce que fait ce fcb qui sur ce coup est tomber sur une machine a gagner a noter que c'est pas les seuls a en avoir pris 4 contre city cette saison

  • kib le 14.02.2018 21:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Hi !

    Voila voila .... c'est le max pour le foot suisse ! Et c'est peut etre les dernieres annees !

  • Jean Rippert le 14.02.2018 20:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    hahaha

    quelle rigolade ! stocker frei bon dieu