Football - Ligue Europa

14 septembre 2017 15:17; Act: 14.09.2017 21:09 Print

Un nul frustrant pour les Young Boys

La campagne des Young Boys en Ligue Europa s'annonce bien rude. Incapables de battre le Partizan Belgrade au Stade de Suisse, les Bernois ont raté leur entame.

Une faute?

Tenu en échec (1-1) par le sixième du Championnat de Serbie, le leader de la Super League devra impérativement marquer des points dans deux semaines en Albanie, face à Skenderbeu. Battus 3-1 à Kiev par le Dynamo, les Albanais semblent l'équipe la plus faible de ce groupe B. L'équipe contre laquelle il est interdit d'égarer des points pour ne pas hypothéquer ses chances de qualification pour les seizièmes de finale.

Une marquage bien trop large de Kevin Mbabu sur le Monténégrin Marko Jankovic a placé d'entrée de jeu les Young Boys sur les mauvais rails. L'ouverture du score à la 11e minute de Jankovic a sans doute éveillé le souvenir de la défaite de l'an dernier lors de la première journée de cette phase de poules face à l'Olympiakos (0-1) dans ce même stade de Suisse. Une défaite qui s'est avérée fatale à l'heure des comptes.

Heureusement, les Young Boys n'ont pas eu le temps de douter. Moins de trois minutes après ce coup du sort, Christian Fassnacht a égalisé à la conclusion d'une action qui doit beaucoup à Djibril Sow et à Miralem Sulejmani. Avant la pause, Roger Assalé devait galvauder face à l'excellent Vladimir Stojkovic une chance en or.

L'Ivoirien n'a pas témoigné de ce froid réalisme que possède Guillaume Hoarau. Blessé, l'avant-centre réunionnais a beaucoup manqué. Même si son remplaçant Jean-Pierre Nsamé n'a pas vraiment démérité, l'ombre de Hoarau a plané sur ce match. Meilleur buteur de l'histoire du club sur la scène européenne, Hoarau aurait sans doute trouvé l'ouverture dans cette rencontre. Le brio de Stojkovic n'a pas pu, en effet, masquer complètement les lacunes défensives des Serbes.

La meilleure chance en seconde période fut pour Fassnacht et Sow. En l'espace de quelques secondes, les deux hommes ont trouvé Stojkovic sur leur route. Gardien titulaire de la Serbie qui est sur le point de se qualifier pour la Coupe du monde en Russie, Stojkovic a fait oublier l'espace d'un soir qu'il avait été incapable au cours de sa longue carrière de s'imposer tant à Nantes qu'au Sporting Lisbonne. Il y a des gardiens qui ne s'exportent pas.

Revivez notre direct de la rencontre

Le liveticker en pop-up

(ats)