Football

10 novembre 2017 09:54; Act: 10.11.2017 09:58 Print

Une position rêvée pour la Nati

Après son succès jeudi en Irlande du Nord, la sélection de Petkovic peut aborder sereinement le match retour à Bâle.

Voir le diaporama en grand »
Ricardo Rodriguez et Granit Xhaka se congratulent au coup de sifflet final après la qualification de la Suisse pour le Mondial (Dimanche 12 novembre 2017). Dans le temps additionnel, Ricardo Rodriguez a sauvé toute une nation en dégageant un ballon de but nord-irlandais sur la ligne (Dimanche 12 novembre 2017). Victorieuse 1-0 en Irlande du Nord, la Suisse a conservé son avantage avec un match nul 0-0 à Bâle (Dimanche 12 novembre 2017). La joie des Suisses après le seul et unique but de la rencontre contre l'Irlande du Nord, signé Ricardo Rodriguez (Jeudi 9 novembre 2017). La Suisse repart avec la victoire grâce à un penalty très généreux accordé par l'arbitre qui va faire hurler l'Irlande du Nord (Jeudi 9 novembre 2017). Haris Seferovic, Valon Behrami et Fabian Schaer ont fait face à la presse, juste avant de s'envoler pour Belfast (Mardi 7 novembre 2017). Xherdan Shaquiri et Amir Mehmedi arrivent à l'hôtel Courtyard Mariott de Paratten (BL), à trois jours du barrage (Lundi 6 novembre 2017). Blessé lors d'un match de l'Udinese dimanche, Valon Behrami pourrait être forfait pour le barrage qualificatif de la Coupe du monde contre l'Irlande du Nord (9 et 12 novembre) (Lundi 30 octobre 2017). Onzième du classement FIFA (quatre places de perdues), l'équipe de Suisse se retrouverait dans le 2e chapeau si elle se qualifiait pour la phase finale. (Lundi 16 octobre 2017) La déception des Suisses au coup de sifflet final après la défaite face au Portugal qui condamne la Nati aux barrages (Mardi 10 octobre 2017). Dans les travées du stade de la Luz, cela a été la douche froide pour les supporters suisses Lisbonne (Mardi 10 octobre 2017). Le Portugal a ouvert le score avant la pause sur un autogoal bien malheureux de Johan Djourou (Mardi 10 octobre 2017). Dernier entraînement pour les joueurs de Vladimir Petkovic à la veille de la finale du groupe B face au Portugal (Lundi 9 octobre 2017). Blerim Dzemaili (à g.) et Stephan Lichtsteiner pénètrent sur la pelouse du stade de la Luz à la veille de la finale du groupe B face au Portugal (Lundi 9 octobre 2017). Granit Xhaka pris en photo avec un fan à son arrivée à l'aéroport de Lisbonne au lendemain de la victoire contre la Hongrie (Dimanche 8 octobre 2017). Denis Zakaria félicite Breel Embolo (à dr.), ovationné par le Parc St-Jacques pour son retour en équipe de Suisse face à la Hongrie après sa grave blessure (Samedi 7 octobre 2017). Les Suisses ont livré une démonstration face à la Hongrie en s'imposant 5 à 2. Ça méritait bien un tour d'honneur (Samedi 7 octobre 2017). Granit Xhaka (10) est félicité après son ouverture du score face à la Hongrie en première période (Samedi 7 octobre 2017). Vladimir Petkovic parle à ses joueurs après une semaine de travail avant le rendez-vous contre la Hongrie au Parc St-Jacques à Bâle (Vendredi 6 octobre 2017). Breel Embolo est de retour en sélection, ici à l'entraînement (Lundi 2 octobre 2017). Xherdan Shaqiri arrive à l'hôtel de Feusisberg avant les deux derniers matches des éliminatoires (Lundi 2 octobre 2017). Ricardo Rodriguez est félicité par ses coéquipiers après avoir marqué le but du 3-0 sur penalty contre la Lettonie (Dimanche 3 septembre 2017). Blerim Dzemaili a raté un penalty avant de se racheter en marquant le but du 2-0 contre la Lettonie (Dimanche 3 septembre 2017). Haris Seferovic, qui marche sur l'eau en ce moment, a ouvert le score très tôt dans le match contre les Lettons (Dimanche 3 septembre 2017). Les Suisses à l'entraînement au stade Skonto à Riga, à la veille du match face à la Lettonie (Samedi 2 septembre 2017). Sur le banc face à Andorre, le Genevois Johan Djourou devrait être réintégré en défense centrale par Vladimir Petkovic pour le match face à la Lettonie (Samedi 2 septembre 2017). Le sélectionneur Vladimir Petkovic marche dans l'aéroport de Riga, à deux jours du match face à la Lettonie (Vendredi 1er septembre 2017). Depuis la gauche, Remo Freuler, Manuel Akanji, Haris Seferovic et Stephan Lichtsteiner saluent le public st-gallois après le succès contre Andorre (Jeudi 31 août 2017). Haris Seferovic a inscrit un doublé précieux dans la victoire face à Andorre 3-0 à St-Gall (Jeudi 31 août 2017). Granit Xhaka et ses coéquipiers ont dû affronter des conditions dantesques avec une pluie diluvienne contre Andorre (Jeudi 31 août 2017). Les joueurs suisses à l'entraînement au stade Kybunpark de St-Gall avant la rencontre contre Andorre (Mercredi 30 août 2017). A l'entame du sprint final pour la qualification pour la Coupe du monde 2018 en Russie, Vladimir Petkovic accorde une prime aux sortants, dont Xherdan Shaqiri. Aucun néophyte ne figure dans la première liste de la saison de l'équipe de Suisse (Vendredi 25 août 2017). Les Suisses remercient leur public après la victoire 2-0 face aux Iles Féroé à Torshavn (Vendredi 9 juin 2017). Xherdan Shaqiri a notamment marqué un but lors de la victoire 2-0 face aux Iles Féroé à Torshavn (Vendredi 9 juin 2017). Depuis la gauche, Ulisses Garcia, Johan Djourou, Jacques Francois Moubandje et Edimilson Fernandes au moment du départ pour les Iles Féroé (Mercredi 7 juin 2017) Le défenseur Johan Djourou (ici photographié à l'entraînement au stade de la Maladière (NE) en mai) fait du match de la Nati contre les Iles Féroé son principal objectif dans l'immédiat. Le Genevois est toujours à la recherche d'un club. (Mercredi 7 juin 2017) Vladimir Petkovic a dirigé une petite séance d'entrainement à Thoune, à quatre jours du match des éliminatoires du Mondial 2018 aux Iles Féroé. (Dimanche 5 juin 2017) Johan Djourou (gauche) avait dû sortir lors de l'amical face à la Biélorussie la semaine passée. Mais il a récupéré a assuré l'entraîneur. (Dimanche 5 juin 2017) «Il fallait rester calme et tout donner en seconde période pour provoquer le but» a déclaré Vladimir Petkovic après le court succès contre la Lettonie (Samedi 25 mars 2017). Josip Drmic est félicité par toute sa sélection après avoir marqué l'unique but de la rencontre face à la Lettonie (Samedi 25 mars 2017). Josip Drmic a marqué deux minutes après son entrée en jeu, lui qui n'avait plus joué en sélection depuis novembre 2015 (Samedi 25 mars 2017). Le Genevois de Toulouse François Moubandje a réalisé un vrai bon match devant son public face à la Lettonie (Samedi 25 mars 2017). Le public suisse au début de la rencontre au Stade de Genève face à la Lettonie (Samedi 25 mars 2017). Granit Xhaka (centre) entouré de Josip Drmic (à g.) et Nico Elvedi lors d'une session d'entraînement à Lausanne (Mardi 21 mars 2017). Blerim Dzemail lutte pour le ballon avec Xherdan Shaqiri lors du premier entraînement de l'équipe de Suisse à Lausanne (Mardi 21 mars 2017). Admir Mehmedi, Edimilson Fernandes, Johan Djourou et Stephan Lichtsteiner célèbrent leur victoire 2-0 face aux Iles Féroé (Dimanche 13 novembre 2016). Le capitaine Stephan Lichtsteiner a doublé la mise à la 83e minute sur une tête piquée (Dimanche 13 novembre 2016). Eren Derdiyok est félicité par ses partenaires après son ouverture du score (Dimanche 13 novembre 2016). L'attaquant de Galatasaray avait été préféré à Haris Seferovic pour ce match face aux Iles Féroé (Dimanche 13 novembre 2016). Près de 15'000 personnes sont venues soutenir l'équipe de Suisse à la Swisspoarena de Lucerne (Dimanche 13 novembre 2016). L'équipe de Suisse a préparé son match face aux Iles Féroté toute la semaine sous le soleil de Lugano (Dimanche 13 novembre 2016). A l'image de Vladimir Petkovic et Valon Behrami, l'ambiance était au beau fixe toute la semaine à Lugano (Vendredi 11 novembre 2016). Les Suisses ont fait le métier sans plus face à Andorre (2-1). Un penalty de Schär et une tête de Mehmedi ont suffi (Lundi 10 octobre 2016). Une victoire synonyme de joli cadeau d'anniversaire pour Xherdan Shaqiri (Lundi 10 octobre 2016). Les Suisses, neuf points en trois matches, fêtent leur victoire leurs supporters à Andorre (Lundi 10 octobre 2016). Les Suisses ont marqué le but du 3-2 à la 90e minute à Budapest face à la Hongrie (Vendredi 7 octobre 2016). La Nati a été rattrapée au score par deux fois en Hongrie avant le but décisif (Vendredi 7 octobre 2016). Vladimir Petkovic parle aux médias à Budapest avant le match de la Suisse en Hongrie (Jeudi 6 octobre 2016). Admir Mehmedi a doublé la mise face au Portugal d'une sublime frappe en lucarne (Mardi 6 septembre 2016). Les joueurs suisses célèbrent l'ouverture du score de Breel Embolo face au Portugal (Mardi 6 septembre 2016). Breel Embolo a marqué de la tête en première période face au Portugal (Mardi 6 septembre 2016). L'équipe de Suisse s'est entraînée à la veille de son entrée en lice pour les éliminatoires du Mondial 2018 face au Portugal (Lundi 5 septembre 2016). Valon Behrami, Stephan Lichtsteiner et Vladimir Petkovic parlent aux médias avant le match face au Portugal (Lundi 5 septembre 2016). Vladimir Petkovic a pu donner ses consignes pendant une semaine lors d'un stage de préparation (Mardi 30 août 2016). Le gardien Yann Sommer arrive au rassemblement de l'équipe de Suisse à Feusisberg (Lundi 29 août 2016). Granid Xhaka et Breel Embolo arrivent au rassemblement de l'équipe de Suisse à Feusisberg (Lundi 29 août 2016).

Sur ce sujet
Une faute?

Un penalty tombé du ciel à Belfast place la Suisse dans une position rêvée à 90 minutes de la ligne d'arrivée. Non, rien ne s'oppose vraiment à une quatrième qualification consécutive de la Suisse pour une phase finale de la Coupe du monde.

L'incroyable cadeau de l'arbitre roumain Ovidu Hategan permet à la sélection de Vladimir Petkovic d'aborder le match retour de ce dimanche dans une position extrêmement confortable. Après le match aller, on a le sentiment que l'Irlande du Nord ne pourra marquer un but au Parc Saint-Jacques que sur un «malentendu», un long ballon dévié malencontreusement, une touche prolongée par hasard ou un corner à la trajectoire improbable. Le jeu présenté jeudi soir à Belfast par l'Irlande du Nord fut d'une pauvreté absolue.

«Eviter toute mauvaise surprise»

«Le but sera de tenir le ballon le plus loin de notre but pour éviter justement toute mauvaise surprise», souligne ainsi Vladimir Petkovic. Son équipe évolue précisément dans un tel registre pour ne nourrir aucune crainte quant à l'issue de ce barrage. A Belfast, Granit Xhaka et les siens ont su camper dans le camp irlandais pour exercer une domination sans partage. Et le penalty de la 58e minute a rendu vain le débat sur le manque d'efficience de l'équipe dans la zone de vérité. Un débat, toutefois, qui devra être à nouveau ouvert ce printemps si la Suisse entend aller plus loin qu'en 2014 au Brésil.

Incapable de se procurer une seule occasion nette à Belfast, les Irlandais entendaient «avoir quelque chose à défendre» à l'issue de l'acte I de ce barrage. Michael O'Neill et ses joueurs visaient tout simplement le 0-0 avec l'espoir d'un contre heureux au Parc Saint-Jacques. Jusqu'au penalty de Rodriguez, dont ils estiment qu'il est aussi «cruel» que la main de Thierry Henry en 2009 lors du barrage entre la France et l'Eire, les Irlandais n'ont fait que de défendre. Leurs meilleurs hommes se trouvaient bien dans les tribunes avec ces supporters magnifiques que l'on ne suivra malheureusement pas l'été prochain en Russie.

Le bon équilibre dans l'axe

Au-delà du résultat, le match de Belfast a apporté à Vladimir Petkovic de belles satisfactions. Les performances des trois «entrants», Manuel Akanji, Denis Zakaria et Steven Zuber, ouvrent le jeu à une nouvelle concurrence. Même si le jugement doit être tempéré par la faiblesse de l'oppostion, le défenseur bâlois, le demi du Borussia Mönchengladbach et l'attaquant de Hoffenheim peuvent désormais revendiquer une place de titulaire. Si Akanji et Zakaria demeurent toutefois confrontés à la concurrence de deux piliers de la sélection (Johann Djourou et Valon Behrami), Zuber a pris la main à Belfast. Deux mois après son doublé contre la Hongrie à Bâle, le Zurichois possède désormais une belle longueur d'avance sur Admir Mehmedi.

Il reste maintenant à Vladimir Petkovic à trouver pour dimanche le bon équilibre dans l'axe. Décevant à Lisbonne, Blerim Dzemaili ne s'est pas vraiment racheté à Belfast. Ce rôle de 9,5 n'est plus taillé pour lui après ses six mois au Canada dans un championnat «mineur» qui n'a rien à voir avec l'intensité à laquelle il était confronté en Serie A. Le problème pour le sélectionneur est de trouver l'homme capable de tenir ce rôle si capital derrière l'attaquant de pointe. Le plus apte est peut-être un Xherdan Shaqiri. Le recentrer n'est peut-être pas la plus mauvaise des idées.

(nxp/ats)

Les commentaires les plus populaires

  • Kiko le 10.11.2017 10:39 Report dénoncer ce commentaire

    La Suisse ira à la Coupe du Monde

    C'est fou ce qu'on peut lire dans les articles et commentaires. La Suisse joue mal mais gagne -> critique. La Suisse joue bien et gagne -> critique. La Suisse joue bien mais perd -> critique. Bref, tout ça pour dire que vous changez votre fusil d'épaule très facilement, mais que dans cette double confrontation avec l'Irlande, SEUL le résultat compte !

  • Max le 10.11.2017 11:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Peau de l'ours

    Attention à ne pas vendre la peau de l'ours tout de même avec cette remarque sur l'absence des supporters irlandais en Russie... certes on voit mal l'Irlande gagner en Suisse mais ils vont se battre ils n'ont plus rien à perdre!

  • IzZi le 10.11.2017 10:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Litigieux au possible

    Mon dieu que cette victoire est discutable ! Même si La Nati a bien mieux fait évoluer son jeu que lIrlande (sur un match il faut le dire quand même, à dormir debout), il ny a JAMAIS penalty ! Dabord il ny a absolument pas main, lépaule fait partie du corps, et puis parce que le ballon vient frapper de plein fouet un joueur qui garde les bras le long du corps ! Comment un arbitre, sur un enjeu aussi important, peut siffler la dessus ?! Cest tout à fait scandaleux

Les derniers commentaires

  • Fred le 11.11.2017 16:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Balle au centre

    Penalty inexistant mais cela compense le double penalty sur la même action en fin de match qui aurait dû être sifflé !

  • goal le 10.11.2017 20:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    sepp a quand la video

    l Irlande m a fait rêver..petite équipe avec plein d envi..merci à l arbitre car sinon c était pas possible de gagné..faire des passes c est bien mais affronter l adversaire un contre un pour faire la différence c est mieux..l Albanie 2 a eu chaud..match retour très attendu surtout pour que l Irlande se fasse justice eux même..

  • Alain le 10.11.2017 18:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mérité

    Ce penalty est peut être un cadeau , mais la Suisse mérite largement la victoire sur cette rencontre . Supérieur tactiquement et techniquement. Bravo à eux . Hop Suisse pour dimanche .

    • Rachid Fellague le 10.11.2017 23:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Alain

      supérieur hahaha blagueur les Suisses

  • Zorro le 10.11.2017 15:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    foot

    la a même pas fait la moitié du chemin il reste encore un match et pour finir le travail il faut attendre le siffet de l'arbitre final

  • Philou le 10.11.2017 14:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pas très confiant

    Toujours pas de vrai buteur dans cette équipe de Suisse. Ils ont dominé mais imaginez qu'on se soit chopé la Croatie ou l'Italie pour ces barrages...

    • Bobby Lafleche le 10.11.2017 15:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Philou

      sauf que litalie, la croatie comme la Suisse était tête de série pour les barrages donc yavait pas bcp de risque :-D

    • Philou le 10.11.2017 18:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Bobby Lafleche

      Autant pour moi... merci ! ^^