Hockey sur glace

07 octobre 2017 22:57; Act: 07.10.2017 23:07 Print

Fribourg s'incline contre Berne au bout du suspense

Malgré un début de match de folie, les Fribourgeois ont été battus 5-4 dans les prolongations par les Bernois. Lausanne et GE-Servette battus.

storybild

Les hommes de Mark French ont au moins eu le mérite d'empocher un point, largement mérité. (Samedi 7 octobre 2017) (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Au terme d'un match haletant, Berne s'est imposé 5-4 après prolongation sur la glace de Fribourg Gottéron. En revanche, les équipes lémaniques sont toujours à la traîne.

Spectacle de haut vol

Spectacle total à St-Léonard où la patinoire annonçait guichets fermés - 6500 spectateurs - pour la première fois de la saison. Les Fribourgeois ont mené 3-0 jusqu'à la 32e minute grâce à des buts de Sprunger, Stalder et Rossi et surtout deux assists de Cervenka, de retour aux affaires. Mais une double pénalité a permis à Berne de revenir dans la course par Arcobello, puis moins de deux minutes plus tard par Rüfenacht. Le sens du jeu avait tourné. Les joueurs de la capitale avaient retrouvé toutes leurs qualités. Quand Rüfenacht - encore lui - a égalisé à 3-3 à la 49e, les chances fribourgeoises semblaient se réduire. Mais Rossi est parvenu à battre Caminada, qui disputait son premier match de la saison à la place de Genoni, en faisant le tour de la cage (55e).

Le coach Jalonen n'a pas hésité alors à sortir son portier à 2 minutes du terme du temps réglementaire. La prise de risque a payé. Raymond est parvenu à tromper Brust du patin (59e). Les arbitres ont décidé d'ignorer le mouvement du pied du Canadien en visionnant la vidéo. Puis en prolongation, Arcobello a donné un deuxième point aux joueurs de la capitale après 41''. Les hommes de Mark French ont au moins eu le mérite d'empocher un point, largement mérité.

Les équipes lémaniques défaites

Mardi, Lausanne et Genève-Servette s'affronteront à Malley dans un véritable match couperet. Le perdant - surtout si c'est Genève-Servette - se retrouvera en perdition sous la barre. Les Vaudois ont été incapable de battre Langnau (3-4 ap) pour leur seul match de la semaine. Menés trois fois au score par les Emmentalois, ils sont parvenus à égaliser à trois reprises. Mais en prolongation, les coéquipiers de Zurkirchen, préféré à Huet dans la cage, ont cédé en prolongation sur une réussite de Dostoinov (63e). Les Emmentalois ont passé un bon week-end avec des succès face à Gottéron (3-2) et à un Lausanne toujours autant énigmatique.

Genève-Servette est au bord du gouffre alors qu'il a peut-être livré à Zoug son meilleur match de la saison. Battus 2-0, les Genevois ont payé leur manque de qualité en attaque. Un buteur aurait permis de repartir avec les trois points. Mais les hommes de l'entraîneur Woodcroft ont buté sur un Tobias Stephan impérial. De l'autre côté, Robert Mayer a lui aussi rendu une copie propre. Le portier genevois n'a cédé que face à l'Américain Roe à 3 contre 5 et sur un penalty de l'ancien joueur de NHL, Stalberg. La partie s'est achevée dans la confusion avec des pénalités de match contre le Zougois Morant et le capitaine genevois Almond. Les Genevois n'ont pas marqué tant contre Lugano (0-4) que contre Zoug. Cela fait maintenant 135 minutes qu'ils attendent un goal.

Bienne s'incline, Davos l'emporte

Bienne a vécu un mauvais week-end. Après une défaite concédée à domicile contre Davos (2-3), les Seelandais ont subi la loi de Lugano 5-2. Les Tessinois, qui ont fait le plein de points en cette fin de semaine, peuvent compter sur un Grégory Hofmann en feu. L'Imérien a marqué le 2-0 en supériorité numérique et le 5-2. Il compte désormais neuf buts en sept matches et il a réussi l'exploit de marquer au moins un but à chaque rencontre. Il avait manqué quatre parties en raison d'un camp en NHL avec les Carolina Hurricanes.

Davos s'est imposé 4-1 contre les Zurich Lions. L'Américain Broc Little a réussi un doublé pour les Davosiens. Dans le match des mal classés, Kloten a concédé une défaite plus qu'inquiétante à domicile (1-5) contre Ambri-Piotta. Les Zurichois ont encaissé 14 buts en deux soirées.

(nxp/ats)