Hockey

03 octobre 2017 22:45; Act: 03.10.2017 22:45 Print

René Fasel veut faire de la concurrence à la NHL

par Emmanuel Favre - En désaccord avec le commissaire de la grande ligue, le président suisse de la Fédération internationale attaque.

storybild

(Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

René Fasel s’est lâché sur les ondes de 91.9 Sports, une station de radio montréalaise qui multiplie les débats sur le hockey. Le président fribourgeois de la Fédération internationale (IIHF) a réglé quelques comptes avec Gary Bettman, le commissaire de la NHL, qui a décidé de ne pas envoyer les joueurs de la Ligue pro nord-américaine aux Jeux de Pyeonchang (CdS): «Tant que Bettman va dans la bonne direction, ça ne me dérange pas d’être le passager. Mais il n’y va pas en ce moment.» Selon lui, le patron de la NHL – avec lequel il n’a plus parlé depuis le mois de juin – oublie que les JO, où qu’ils soient, constituent une formidable vitrine de promotion. Le dirigeant suisse a aussi distribué un coup de crosse aux ­hockeyeurs: «Je suis surpris de leur non-réaction quant à la ­décision de la NHL. Je m’attendais à un sursaut plus fort.»

René Fasel, qui pense que la NHL manque de respect au système européen, est passé à l’attaque: «Un jour, Bettman pourrait venir à un de nos congrès et remercier les membres des Fédérations internationales.» La raison: en vertu d’accords ancestraux, un club de NHL peut enrôler un joueur sous contrat en Europe pour quelque 200 000 francs. Comment y faire face? Fasel a dévoilé son plan: «Je verrais une grande ligue européenne pour concurrencer la NHL. (...) Nous n’avons pas la même tradition ni vos fabuleuses salles, mais j’ai l’espoir que ça se produise.» Il a cité Moscou, Prague, Stock­holm, Helsinki, Berlin, Londres, Paris, Milan...