Hockey - LNA

02 novembre 2012 19:13; Act: 03.11.2012 11:23 Print

Bienne fait un carton

par Marc Fragnière, Bienne - L'Aigle genevois s'est écrasé (7-2) sans classe au Stade de Glace. Le rapace a perdu toute sa superbe avant de se faire plumer par une DCA biennoise dirigée par le génial sniper Seguin.

storybild

Auteur de 4 buts, Tyler Seguin s'est mis en évidence, vendredi soir au Stade de Glace. (photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?
Signalez-la nous!
Envoyer

Le joueur all-star de Boston a éclaboussé le leader genevois de toute sa classe naturelle. Le Canadien s’est offert au passage son premier quadruplé de la saison, dix jours après le «hat-trick» réalisé à Ambri.

Le contraste a été saisissant vendredi entre un HC Bienne pourtant scotché à la barre fatidique et un Aigle servettien qui survole la LNA depuis le début de la saison. Sans doute galvanisés par la présence de la megastar Kane dans leur vestiaire, les hommes de Schläpfer ont brillé de mille feux. Au point d’éteindre la légendaire efficacité défensive genevoise. Une faillite inattendue pour le meilleur boxplay de la Ligue. Alignés dans des blocs différents, les nouvelles stars du Stade de Glace – Kane et Seguin – se sont entendus comme larrons en foire en power-play. Et comme l'exercice a été pratiqué à de nombreuses reprises en raison de l'indiscipline genevoise, le public biennois s’est régalé.

Un changement de costume?

Habituée saison après saison à soutenir une troupe de besogneux au grand coeur, l'assistance de la vétuste enceinte seelandaise a dû se pincer en se délectant du hockey-champagne proposé par les siens. L'éclatante victoire remportée vendredi est-elle les prémices d’un avenir radieux promis aux Biennois? Ou alors s'agit-il d'un feu de paille à l'éclat sans lendemain? Le déplacement grison pourrait déjà apporter un début de réponse, ce samedi. «Ce sera un autre match. Il faudra de nouveau se battre à Davos, a convenu Haas. Notre prestation a été énorme ce soir. Nous voulions montrer une réaction avec la déconvenue de mardi à Zoug où nous avions flanché défensivement. Bien sûr l'apport de Seguin et Kane est immense dans notre vestiaire. On sait que ces gars-là sont capables de faire la différence sur une petite action. C’est très précieux et c'est moralement un plus pour toute l'équipe».

Jamais avare d'encouragements, le virage populaire croit dur comme fer à un hiver enchanteur dans la cité bilingue. Il a fait l'étalage de sa foi à l’entrée des joueurs par l’intermédiaire d’un étendard «Yes we Kane» assortie d’une bâche «If you bring this cup, we'll pay your cab». Après des débuts mitigés, Kane a su prendre le train en marche et livrer un aperçu de son si grand talent. Les spectateurs ont ainsi patiemment scandé son nom pendant plusieurs minutes à l'issue des débats. Un cadeau de bienvenu non usurpé. Mais c'est bel et bien son compère Seguin qui a dynamité les espoirs genevois et rendu fou McSorley.

Quatrième ligne en verve

Avant cela, la 4e ligne seelandaise s'était mise en évidence. Sans gène voire carrément culottés, les «coiffeurs» biennois ont mis leurs adversaires dans leurs petits patins en début de rencontre. Ainsi, sur la deuxième réussite seelandaise, Lauper s'est offert son premier but de la saison en plaçant le puck entre les jambières de Stephan. Imitant son compère, Haas ne s'est guère embarrassé de scrupules pour inscrire le 3-1 et par-là même de déflorer lui aussi son compteur goals de l'exercice. Il a éliminé le rugueux Vukovic par un coup d'esbroufe au deuxième poteau avant d'aligner Stephan, tandis que le défenseur genevois embrassait la bande.

La messe étant quasiment dite à la 23e, le cercle des poètes genevois y est allé de son récital de rondos, alexandrins et sonnets. Affichant un orgueil de mauvais aloi en pareilles circonstances, les Vukovic, Rivera et autres Picard ont assuré les basses besognes commanditées par un McSorley à la hauteur de sa réputation de très mauvais perdant. Dominé au niveau du jeu, Genève-Servette a, sans surprise, tenté de trouver son salut en musclant les débats. Une tactique éprouvée et dans laquelle il excelle mais qui a précipité sa perte. «Nous avons payé notre indiscipline. Elle nous a coûté le match. Nous avons concédé trop de pénalités. Cela ne pardonne pas lorsqu’il y a des joueurs comme Seguin et Kane en face», a admis le Québécois du GSHC, Picard, après la rencontre.

Fragen und Antworten rund um die Kommentar-Funktion
«Warum dauert es manchmal so lange, bis mein Kommentar sichtbar wird?»

Unsere Leser kommentieren fleissig - durchschnittlich gehen Tag für Tag 4000 Meinungen zu allen möglichen Themen ein. Da die Verantwortung für alle Inhalte auf der Website bei der Redaktion liegt, werden die Beiträge vorab gesichtet. Das dauert manchmal eben einige Zeit.

«Gibt es eine Möglichkeit, dass mein Beitrag schneller veröffentlicht wird?»

Wer sich auf 20 Minuten Online einen Account zulegt und als eingeloggter User einen Beitrag schreibt oder auf einen Kommentar antwortet, der wird vorrangig behandelt. Hat ein eingeloggter User bereits viele Kommentare verfasst, die freigegeben wurden, so werden seine neuen Beiträge mit oberster Priorität behandelt.

«Warum wurde mein Kommentar gelöscht?»

Womöglich wurde der Beitrag in Dialekt verfasst. Damit alle deutschsprachigen Leser den Kommentar verstehen, ist Hochdeutsch bei uns Pflicht. Sofort gelöscht werden Beiträge, die Beleidigungen, Verleumdungen oder Diffamierungen enthalten. Auch Kommentare, die aufgrund mangelnder Orthografie quasi unlesbar sind, werden das Licht der Öffentlichkeit nie erblicken. (oku)

«Habe ich ein Recht darauf, dass meine Kommentare freigeschaltet werden?»

20 Minuten ist nicht dazu verpflichtet, eingehende Kommentare zu veröffentlichen. Ebenso haben die kommentierenden Leser keinen Anspruch darauf, dass ihre verfassten Beiträge auf der Seite erscheinen.

Haben Sie allgemeine Fragen zur Kommentarfunktion?

Schreiben Sie an feedback@20minuten.ch
Hinweis: Wir beantworten keine Fragen, die sich auf einzelne Kommentare beziehen.

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les derniers commentaires

  • Boffio le 03.11.2012 13:31 Report dénoncer ce commentaire

    HCB-GS

    On peut aussi parler du LHC, mais je ne vois pas le rapport de tous ces commentaires!!! Lisez bien le titre, on parle du match HCB contre Servette. La plus par des bla-bla que vous faites n'ont pas à être ici.

  • Gerad le 03.11.2012 11:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un romand

    Dommage que cette victoire soit acquise qu'avec l'apport de stars, Genève est retombé sur terre, mais bien serra six pied sous terre une fois que la NHL reprendra.

  • Alex le 03.11.2012 08:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Gotteron

    Aller gotteron

    • Un fada du HCB le 03.11.2012 13:24 Report dénoncer ce commentaire

      Réponse pour Alex

      Ici c'est Bienne

  • Keke le 03.11.2012 02:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    SUPER EHCB !!!

    SUPER EHCB !!!

  • bertinat patrick le 03.11.2012 01:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    LE GSHC et rien d'autre...

    boha ils n'auront au mon pas la grosse tête après la pause national...il sont averti pas la grosse tête au hockey ou le retour à la réalité est dur...ils reviendront plus fort après cette pause!!!

Ligue Nationale A

Résultats playoffs