Hockey - Champions League

06 novembre 2017 13:47; Act: 06.11.2017 13:51 Print

Les Suisses en danger avant le match retour

Seuls les Zurich Lions se trouvent en position favorable avant les matches retour des 8es de finale de Champions League.

storybild

Kari Jalonen, l'entraîneur des Bernois. (Photo: Keystone)

Une faute?

Les ZSC se déplacent mardi à Nottingham après avoir gagné 3-1 le match aller, tandis que Berne (face à Munich) et Zoug (contre Brno) doivent remonter un handicap d'un but.

Solide leader du championnat de Suisse, avec 14 victoires lors de ses 15 derniers matches, Berne veut éviter une élimination qui ferait tache en Champions League. Mais pour cela, les joueurs de la capitale devront se montrer plus efficaces qu'au match aller, lorsqu'ils avaient été battus 3-2 devant leur public. Dominateurs durant cette rencontre, ils s'étaient toutefois cassé les dents sur un portier munichois, Danny aus den Birken, en état de grâce avec ses 49 arrêts.

«C'était plutôt une bonne partie. Nous avons eu des chances, mais leur gardien a bien joué. Rien n'est toutefois encore fini. Nous sommes à mi-chemin d'une qualification», a estimé Kari Jalonen, l'entraîneur des Bernois. En face, Munich va défendre bec et ongles son avantage. Les leaders de DEL comptent bien devenir le premier club allemand à se hisser en quart de finale de la Champions League.

Berne doit relever la tête

Tout comme Berne, Zoug a été battu d'un but au match aller par le champion tchèque, Kometa Brno (4-3). En mauvaise posture en National League avec sept défaites de suite, le club de Suisse centrale a un besoin urgent de relever la tête. Les joueurs d'Harold Kreis ont l'avantage de jouer à domicile pour ce match retour.

Quant aux Zurich Lions, ils se déplacent à Nottingham pour tenter de valider leur victoire du match aller (3-1). Les joueurs de Hans Wallson s'attendent toutefois à souffrir face à l'une des équipes surprises de cette Champions League, vainqueur notamment de Berne et Turku lors de la phase préliminaire. Les Panthers sont particulièrement redoutables à domicile, où ils peuvent compter sur la ferveur de leur public.

«Nous sommes conscients que nous devrons jouer un match difficile», a reconnu Hans Wallson. Toute autre issue qu'une qualification constituerait toutefois une grosse déception pour les Zurichois, en quête de leur deuxième quart de finale d'affilée en Champions League, et qui tiennent la forme en ce moment avec quatre victoires de rang en National League.

(nxp/ats)