Hockey

15 août 2017 20:57; Act: 15.08.2017 21:08 Print

Les Suissesses au devant de l’inconnue coréenne

par Grégory Beaud - Dès mercredi, la Nati dispute la Coupe du Mont-Blanc. Elle défiera la Corée du Sud et la France.

storybild

Les Asiatiques ont grimpé en Division I (groupe B) en avril. DR

Sur ce sujet
Une faute?

Le 18 février dernier était un jour historique pour les Sud-­Coréennes. Lors d’une rencontre des Jeux asiatiques de Sapporo (Jap), la formation coachée par l’Américaine Sarah Murray a remporté son premier match depuis… 19 ans. Et avec la manière! Une gifle 20-0 infligée à la Thaïlande. Sur sa lancée, la Corée du Sud a enchaîné par une victoire sur la Chine et terminé sur le podium. Avec moins de 300 licenciées, l’exploit est réel. «Nous essayons de montrer que nous méritons cette participation aux Jeux olympiques, a confié la sélectionneuse nationale au «Guardian». Nous voulons surprendre les gens et montrer de quoi nous sommes capables.»

Avant Pyeongchang, l’enjeu est de taille. Il en va de la crédibilité du hockey à l’échelle planétaire. C’est pourquoi la Fédération sud-coréenne a redoublé d’efforts pour recruter en Amérique du Nord des joueuses universitaires binationales. Des e-mails ont été envoyés à quiconque a les deux passeports et une expérience plus ou moins grande sur la glace. «Jamais je n’aurais pu rêver de ça», a confié Danelle Im au «New York Times». La Canadienne aux racines coréennes est ainsi à quelques mois de disputer ses premiers Jeux. «J’ai même cru d’abord à un mail de spam», rigole-t-elle.

Avant de rêver de gloire olympique, elle affrontera la Suisse et la France à Albertville. Face à la Nati, il s’agira même d’une répétition générale: les deux formations se retrouveront aux Jeux, en février prochain.