Hockey

03 janvier 2018 18:44; Act: 03.01.2018 18:46 Print

Ajoie à une marche d'une finale historique

Le club jurassien affronte jeudi soir Rapperswil-Jona pour une place en finale de la Coupe de Suisse.

storybild

Les joueurs d'Ajoie sont prêts pour un exploit. (Photo: Keystone)

Une faute?

Un club de Swiss League disputera la finale de la Coupe de Suisse. Qui des Rapperswil-Jona Lakers ou d'Ajoie rejoindra Bienne ou Davos pour le match ultime? Les Jurassiens sont prêts pour l'exploit.

Après son titre en LNB en 2016, Ajoie pourrait écrire une nouvelle page de son histoire avec une qualification en finale de la Coupe de Suisse. Le HCA n'a pas été complètement verni au tirage au sort. Après avoir sorti Lausanne, les Zurich Lions et les Langnau Tigers, les Jurassiens devront se rendre au bord du lac de Zurich.

«Nous aurions volontiers troqué ce tirage au sort contre la venue d'une LNA à Voyeboeuf, relève Gary Sheehan, l'entraîneur ajoulot. La pression aurait été moindre pour nous. Là, nous affrontons un adversaire de la même ligue alors nous nous retrouvons devant une sorte d'obligation.»

Rapperswil-Jona devant en nombre de victoires

Rapperswil-Jona et Ajoie se sont rencontrés à trois reprises en Swiss League cette saison. Les Saint-Gallois mènent deux victoires (4-1, 4-2) à une (2-4). Leader incontesté de Swiss League, le team dirigé par le Canadien Jeff Tomlinson possède une profondeur de banc en joueurs suisses inégalée dans la deuxième division helvétique. Des joueurs comme Corsin Casutt, Sven Lindemann ou Cyrill Geyer apportent une expérience précieuse à la formation saint-galloise.

Sur le plan des joueurs étrangers, Ajoie fait mieux que régater avec le duo canadien Philip-Michaël Devos et Jonathan Hazen, les deux meilleurs compteurs de Swiss League. Chez les Lakers, les Canadiens Jared Aulin et Dion Knelsen sont moins efficaces mais mieux entourés. «C'est clair, ils ne sont pas premiers pour rien. Ils ont le meilleur gardien (réd: Melvin Nyffeler, le frère du portier ajoulot Dominic!) avec un but encaissé par match avant leur déconvenue de dimanche contre Thurgovie (réd: 5-6). Ils possèdent la meilleure défense et trois lignes capables de marquer», poursuit Sheehan.

Pour ce déplacement où près de 500 supporters jurassiens sont attendus, le coach ajoulot devra se passer des services de l'attaquant germano-suisse Konstantin Schmidt, à nouveau blessé au poignet, et de Victor Barbero. En revanche, Sheehan se réjouit des débuts réussis d'Alain Birbaum dimanche contre La Chaux-de-Fonds (3-2). «Il nous apporte une grande stabilité en défense. Il n'a que 32 ans et il est encore en pleine forme», assure l'entraîneur jurassien.

Le match des équipes en forme

Comme Rapperswil-Jona et Ajoie, Bienne et Davos n'ont encore jamais disputé une finale en Coupe. Le match ne manquera pas de piquant entre deux équipes qui sont actuellement sur une bonne lancée. Bienne a remporté dix de ses douze derniers matches alors que les Grisons viennent d'aligner mardi leur quatrième succès de rang face à Berne (4-1).

Les deux équipes se sont rencontrées à trois reprises cette saison et Davos l'a emporté à chaque fois 3-2. L'écart n'est pas énorme entre les deux clubs, mais les Seelandais n'ont plus battu les Davosiens depuis six matches.

(nxp/ats)